Sachez discriminer l’important du banal

« Il est important de réfléchir,
mais il est plus important de réfléchir
à ce qui est important. »

Notre efficacité dépend souvent de notre capacité à concentrer nos efforts sur les choses importantes plutôt que de tout traiter avec la même priorité.

Exemple :
Un jeune travailleur tente d’obtenir un emploi permanent, c’est-à-dire qu’il est au travail en période d’essai. Il est très motivé et fait énormément d’efforts pour réaliser à la perfection toutes les tâches qu’on lui assigne. Il traite tout comme étant d’égale importance. Après trois mois, il reçoit une première évaluation de performance, et est très déçu de constater qu’il obtient une note moyenne malgré ses efforts intensifs et soutenus.

Suite de l’exemple :
Confronté à ce demi-échec, il change de tactique et tient à jour une liste priorisée de choses importantes que son superviseur ou ses collègues soulignent. De plus, il fait des efforts réguliers pour identifier les éléments critiques parmi toutes les choses qu’on lui apprend et il se concentre particulièrement sur ces choses critiques. Il continue à travailler tout aussi intensément, mais il se soucie maintenant de faire la part des choses dans ce qu’on lui apprend. Il distribue maintenant ses efforts en fonction de l’importance des tâches, en faisant bien attention d’atteindre le niveau de qualité requis pour chaque tâche. À la fin de sa période d’essai, il reçoit une bien meilleure évaluation de rendement, principalement parce qu’il a appris à focaliser suffisamment sur les choses importantes, plutôt que de se disperser à faire tout avec le même niveau de qualité.

Posez-vous souvent la question : « Qu’est-ce qui est le plus important ? » Chaque matin, prenez une minute pour réfléchir à ce sujet. Cette approche peut paraître déconcertante de simplicité ; mais elle m’a beaucoup aidé à ne pas dévier de ma route. Quand j’identifie les bonnes priorités, je travaille plus efficacement. Et je suis moins stressé, car les choses importantes sont faites prioritairement. Si vous prenez régulièrement une minute pour vous demander : « Qu’est-ce qui est le plus important ? », vous découvrirez qu’il y a peut-être une meilleure façon de distribuer vos efforts en fonction de l’importance de vos tâches.

« On ne peut pas tout vivre.
Alors, l’important est d’éviter le banal et
de vivre l’essentiel. »

Sujets complémentaires :
    Les objectifs que l’on s’impose soi-même
    Ne soyez pas trop perfectionniste
    Gestion du temps
    Êtes-vous vraiment débordé de travail ?
    Changez vos standards
    Pensées sur l’essentiel

Leave a Reply

Your email address will not be published.