S’auto observer pour se transformer

« Il n’y a pas de transformation à la fois plus grande et plus humble que celle que l’on effectue en soi. »

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:2015_Wie%C5%BCa_widokowa_na_Wapniarce.jpg

Tour d’observation à Wapniarka, de Jacek Halicki [CC BY-SA 4.0], Wiki

Si vous avez déjà tenté de changer votre comportement, vous avez probablement remarqué que les vieilles habitudes ont tendance à être persistantes. Un des secrets de la transformation personnelle est l’observation de son comportement. Souvent, le tourbillon de la vie quotidienne nous éloigne de nos objectifs. Et nous oublions simplement nos efforts de développement personnel. En effectuant des points de contrôle réguliers, l’auto observation jette de la lumière sur les résultats de ces efforts et augmente après un certain temps notre discipline personnelle.

Exemple :
Un individu colérique décide de mâter cette mauvaise tendance. Pour ce faire, il s’impose d’effectuer des points de contrôle quotidien après le déjeuner. Donc tous les jours après ce repas, il analyse rapidement son comportement des dernières 24 heures. Pendant les premières journées, tout va bien ; c’est-à-dire qu’il réalise assidûment ses points de contrôle. Puis arrive une situation particulièrement choquante. La tentation devient alors trop forte, et il fait une colère. Lors du point de contrôle suivant, il réalise que la fatigue a contribué à diminuer sa résistance à la colère. Il trouve alors la solution suivante : dorénavant lorsqu’il est épuisé, il fera davantage d’effort pour identifier rapidement la pulsion de colère et ainsi mieux réagir aux situations choquantes.

Voici des conseils pour faciliter vos points de contrôle :

  1. Faire un bref bilan à chaque point de contrôle
    Depuis le dernier point de contrôle, si vous avez fait un faux pas par rapport à votre objectif de transformation, analysez les circonstances de cet écart de conduite. Essayez en particulier de tirer des leçons de cet évènement. Si au contraire, vous avez atteint votre objectif de transformation, essayez d’identifier ce qui a contribué à votre réussite.
    Suite de l’exemple :
    À chaque point de contrôle, l’individu détermine s’il a fait une colère dans les dernières 24 heures ; s’il y a lieu, il analyse pourquoi cette colère s’est produite. Sinon, il essaie d’identifier les raisons de son succès.
  2. Identifier les obstacles à venir
    Portez votre regard sur votre futur immédiat et déterminez les conditions qui sont susceptibles de vous faire trébucher. Analysez votre passé et vous verrez qu’il y a des conditions répétitives où vous avez tendance à céder à la tentation. Étudiez bien ces conditions et identifiez des façons de garder le cap dans chaque situation difficile. De cette manière, la tentation ne vous prendra pas par surprise et vous serez ainsi en bien meilleure posture pour ne pas dévier de votre objectif.
    Suite de l’exemple :
    L’individu a remarqué qu’il lui est beaucoup plus difficile de contrôler ses pulsions de colère lorsqu’il est stressé. Il tentera donc d’être particulièrement vigilant dans ce contexte.
  3. Mesurer le progrès
    Aussitôt que vous percevez un certain progrès, soyez-en fier. Si votre progrès est très significatif, offrez-vous une récompense. Par contre, si vous n’avez pas atteint vos objectifs, soyez indulgent avec vous-même. Se transformer demande du temps. Ayez des attentes réalistes.
    Suite de l’exemple :
    L’individu en question est fier d’avoir résisté en grande partie à ses pulsions de colères. Bien qu’il ait fait une colère, il s’encourage en pensant qu’il n’est pas réaliste de s’attendre à des résultats parfaits.
  4. Se motiver
    Faites un bref rappel des bénéfices associés à votre objectif de transformation. Ceci améliorera vos chances de réussite en stimulant votre motivation.
    Suite de l’exemple :
    L’individu visualise régulièrement les bénéfices d’être moins colérique, incluant entre autres une meilleure de meilleures relations avec ses proches.

En résumé, choisissez votre objectif de transformation, par exemple ne plus faire de colères. Puis, décidez du moment quotidien de vos points de contrôle, après le déjeuner par exemple.

Finalement, appliquez les quatre étapes décrites ci-dessus, soit en résumé :

  1. Faire un bref bilan à chaque point de contrôle
  2. Identifier les obstacles à venir
  3. Mesurer ses progrès
  4. Se motiver

Aide-mémoire :
Au début, effectuer les points de contrôle régulièrement peut être difficile. Si nécessaire, utilisez un aide-mémoire pour bien établir cette habitude. Ce dernier peut être par exemple un petit mot de rappel sur le réfrigérateur.

Fin de l’exemple :
Après plusieurs semaines de points de contrôle sur ses colères, l’individu se surprend à faire cet exercice spontanément. Maintenant que l’habitude est bien établie, il apprécie particulièrement que les points de contrôle lui demandent beaucoup moins d’effort. Et ceci le motive à utiliser cette méthode pour transformer d’autres aspects de son comportement.

« Il n’y a qu’un seul coin de l’univers que vous êtes certain de pouvoir changer… c’est vous-même. »
Aldous Huxley

Sujets complémentaires :
    – Revue hebdomadaire de progrès
    – Facteurs de succès
    – Pensées sur la transformation de soi, les habitudes, la discipline et la patience

4 Responses

  1. TOSSOU Dominique says:

    Merci à vous.
    C’est un véritable site d’éducation. Qui cherche le bonheur doit visiter ce site pour apprendre à mieux vivre.

  2. Zinebe says:

    Un réel plaisir ce site, je l’ai découvert récemment et je ne m’en lasse pas grâce à vos conseils, je veux apprendre à me connaître et à interagir au mieux avec mon entourage.
    Un grand merci.

  3. Emmanuel says:

    C’est une véritable bouffée d’oxygène de découvrir votre site qui ouvre et donne le sens réel de la vie.
    Je souhaite entre en permanence avec vous pour me connaitre moi même et prendre une direction clair de ma vie.
    merci.

    Emmanuel

Leave a Reply

Your email address will not be published.