Nourrir l’illusion d’un ailleurs meilleur


« Est-ce une loi inéluctable que chacun passe à côté de son bonheur et s’évertue à le mendier ailleurs ? »
Rex Desmarchais

Author: Josef-F.-Stuefer

Author: Josef-F.-Stuefer>

Certains de nos inconforts intérieurs naissent de notre trop grande volonté d’avoir une vie « meilleure » matériellement. Cette attitude nous fait perdre du temps à imaginer un bonheur illusoire. Nos idées préconçues sur ce que devrait être notre vie nous empêchent de profiter des opportunités de notre présent. Toutes les situations comportent des opportunités. Même les épreuves peuvent être des moyens efficaces d’apprendre et de cheminer.

Vous arrive-t-il de penser que votre vie serait meilleure ailleurs : dans une autre carrière, dans une résidence plus luxueuse, établi dans un autre pays, en année sabbatique, marié à quelqu’un d’autre ? Si vous êtes persuadé que vous seriez nécessairement plus heureux avec ce type de changement, vous vous trompez peut-être ; car si vous n’êtes pas heureux maintenant, c’est possiblement à cause de votre état intérieur. Et peu importe où vous allez, vous transportez avec vous votre monde intérieur. Si vous avez de mauvaises habitudes mentales, par exemple si vous êtes colérique, pessimiste, paresseux, rancunier, indiscipliné ou envieux, ces tendances sont indépendantes de la situation et de l’endroit où vous vivez. Elles vous suivent donc partout. Heureusement, le même principe s’applique à vos qualités (par exemple : enthousiasme, optimisme, générosité, confiance en soi), c’est-à-dire que vos vertus vous suivent également partout.

Il n’est pas nécessairement mal de travailler à l’amélioration sa situation matérielle, c’est même parfois impératif. Mais imaginer que vous serez automatiquement plus heureux une fois que vous aurez atteint un objectif matériel excessif (par exemple : une maison luxueuse, un emploi très prestigieux, une grande quantité d’argent…) est une illusion. À preuve, analysez votre passé et vous verrez que les plaisirs associés à des choses matérielles ont tous été brefs. Et chaque fois, peu de temps après l’atteinte de votre objectif externe, vous vous êtes encore retrouvé face à vous-même, c’est-à-dire face aux mêmes limites intérieures.

Cessez de nourrir l’illusion d’un ailleurs nécessairement meilleur. Vivez plutôt le présent, soyez en paix avec celui-ci et servez-vous de celui-ci pour votre développement intérieurement. Concentrez-vous sur les progrès que vous pouvez faire là où vous êtes. Après chaque effort vers un mieux-être, vous éprouverez un sentiment de fierté. Puis, à mesure que vous avancerez dans la maîtrise de votre monde intérieur, vous sentirez progressivement que vous emportez partout une sensation de sérénité.

« Plus nous nous soumettrons à la vérité de l’instant présent, plus notre esprit est en paix. »

Sujets complémentaires :
    Équilibre entre spiritualité et matérialisme
    S’ouvrir aux autres pour être heureux
    La paix intérieure
    Soyez inspiré, ayez un idéal
    Réorienter sa vie et réviser régulièrement son évolution
    Le bonheur
    Pensées sur l’argent et la paix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.