L’aisance matérielle

« Sans une certaine discipline, l’aisance matérielle est un piège. »

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Erhebung_des_Gro%C3%9Fen_Kurf%C3%BCrsten_in_den_Olymp_(van_Loo)_-_weibliche_Allegorie_mit_%C3%84hrenkranz_und_dem_brandenburgischen_Adler.jpg?uselang=fr

De A. Philippe van Loo [Domaine public], via Wiki

Que désirons-nous en général : la facilité, le confort, le succès matériel ? Jusqu’au jour où une épreuve nous oblige à réfléchir sérieusement et à reconnaître que les seuls objectifs valables sont d’un tout autre ordre soit le discernement, la sérénité, la patience, la sagesse, la générosité… Grâce à ces qualités, nous pouvons affronter les défis de la vie. Sans celles-ci, non seulement nous sommes dépourvus face aux épreuves. Inversement, lorsque vie nous présente de bonnes conditions de cheminement, nous risquons de ne pas les reconnaître. Ainsi, il ne faut pas croire que l’aisance matérielle est nécessairement une bonne chose. Selon notre niveau de discipline, l’abondance de biens de consommation nous fait avancer ou reculer.

L’abondance avec discipline :
Pour ceux qui ont une volonté suffisamment forte et un désir réel de progresser vers une meilleure façon d’être, l’abondance matérielle peut être un avantage. Et ce, non seulement pour eux, mais aussi pour les gens qui les entourent. En effet, l’abondance leur donne la possibilité de donner davantage aux autres. Elle leur permet également de travailler encore plus sur eux-mêmes afin d’acquérir davantage de richesses intérieures. Et grâce à ce cheminement, ils deviennent des gens encore plus sereins, plus fraternels et plus rayonnants.

« L’abondance ne suffit pas à l’homme ordinaire Et le strict minimum suffit largement au sage. »

L’abondance sans discipline :
L’abondance de biens de consommation peut devenir un piège pour ceux qui n’ont pas développé certaines qualités morales. Si vous êtes une de ces personnes, il est préférable pour vous que vous cessiez de souhaiter le succès matériel. Car sans une bonne dose de discipline personnelle, la facilité peut mener à la paresse et aux gratifications excessives. Il n’est pas question ici de s’épuiser à tenter d’évoluer trop rapidement. L’équilibre a toujours sa place. Mais observez simplement votre attitude pendant vos vacances. Au début de celles-ci, il est normal de se reposer. Mais une fois vos batteries complètement rechargées, est-ce que vous focalisez surtout sur des plaisirs immédiats ou est-ce que vous utilisez au moins une partie de votre temps pour cheminer intérieurement ?

« Seul le sage sait faire bon usage de l’aisance matérielle. »

Sujets complémentaires :
     – Plaisir vs bonheur
     – Équilibre entre spiritualité et matérialisme
     – Avoir une bonne définition de la réussite
     – La recherche d’un bonheur durable
     – Histoire : Le don spontané d’une pépite d’or
     – Pensées sur l’argent

Leave a Reply

Your email address will not be published.