Comprendre d’abord

« Cherchez d’abord à comprendre et par la suite seulement cherchez à être compris. »

Parfois, nous sommes tellement obsédés pour nos intérêts personnels que nous n’écoutons pas vraiment ce qu’on nous dit. Par exemple, lorsque je discute avec quelqu’un, il m’arrive de préparer ce que je vais dire plutôt que d’écouter vraiment mon interlocuteur. L’approche proposée dans cet article consiste à focaliser dans un premier temps sur la compréhension de l’autre avant de penser à nos propres intérêts. Une fois que nous avons acquis une bonne compréhension de notre interlocuteur, il est beaucoup plus facile d’établir ou de solidifier une relation enrichissante.

Comprendre quelqu’un :
    – c’est savoir ce qu’il ressent,
    – c’est saisir les besoins qui influencent son comportement,
    – c’est pouvoir déchiffrer ses véritables motivations,

Voici des gestes et des attitudes qui améliorent notre compréhension de notre interlocuteur :
    – se remémorer ses caractéristiques et valeurs importantes,
    – écouter attentivement ce qu’il dit,
    – faire des efforts pour bien saisir le message qu’il essaie de nous transmettre,
    – reformuler ses paroles pour valider notre interprétation de celui-ci,
    – parler de ce qui l’intéresse.

En posant les questions suivantes (et en essayant de deviner les réponses), nous pouvons vérifier si nous avons acquis une bonne compréhension de notre interlocuteur :
    – Quel a été le meilleur moment de ta journée ?
    – Qu’as-tu aimé lors de notre dernière activité ensemble ?
    – Quelles sont tes préoccupations principales ?
    – Au travail : qu’est-ce qui est le plus important pour toi dans ce projet ou dans cette tâche ?

Chacun est unique par son passé, sa culture, sa profession, son environnement, etc. Ne vous attendez pas à ce que les gens réfléchissent comme vous et soient sensibles aux mêmes choses que vous. Cette prise de conscience peut modifier radicalement nos relations humaines. Quand nous intégrons le fait que les autres réagissent différemment aux mêmes situations, nous augmentons significativement notre acceptation de leurs différences. En réalité, les différences entre nous et nos interlocuteurs sont une richesse à découvrir. Lorsque nous adoptons cette attitude, notre compassion et notre compréhension des autres sont décuplées.

« Le meilleur moyen pour apprendre à se connaître, c’est de chercher à comprendre autrui. »
André Gide

Sujets complémentaires :
    Mieux aimer un être cher
    Réconfortez
    Comment réagir aux insultes
    Aimer sans attendre de récompense
    S’ouvrir aux autres pour être heureux
    Pardonnez pour vous libérer
    Conflits d’idées
    Pensées sur Comprendre les autres

Leave a Reply

Your email address will not be published.