Détentes fréquentes pour mieux se relaxer

« Un bon repos est la moitié du travail. »

La plupart des gens se laissent prendre par la fébrilité qui est maintenant devenue l’atmosphère de travail et de vie normale. Cette surstimulation peut être contrée par des moments de détente fréquents. Ces périodes de relaxation peuvent prendre la forme de cinq minutes d’immobilité (et de silence si possible) plusieurs fois par jour. Faites-le et ce ne sera pas du temps perdu, au contraire, vous gagnerez du temps.

« Nons pensons différemment selon que sous sommes agités ou que nous sommes immobiles. »

Vous pensez peut-être : « je ne peux pas m’absenter ainsi de mon travail ». Au besoin, dites à vos collègues que vous devez téléphoner, aller chercher quelque chose, aller aux toilettes… Si vous choisissez des moments appropriés, personne ne sera mécontent de votre absence pour seulement quelques minutes. Alors, vous vous retirez dans une pièce calme (si vous êtes à la maison allongez-vous sur un lit.) et vous vous offrez cinq minutes de détente. Puis, vous retournez à vos occupations. Essayez pendant quelques jours et vous serez étonné des résultats.

« Mahatma Gandhi prenait plus de temps pour méditer lorsque sa charge de travail augmentait et pourtant il accomplissait ses tâches chaque jour. »

Une dame se détend sur un balcon entouré d’arbres feuillus.

De Sonjournermonde (CC-BY-SA-3.0) Via Wikimédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.