Histoire : Un chiot plus petit que ses frères

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Shih_Tzu.jpg

Ciudadanodemexico [CCBYSA3.0] Wiki

Un agriculteur âgé avait cinq chiots qui venait d’être sevrés. Il demanda à plusieurs voisins s’ils étaient intéressés à les acheter. Un matin tôt, il entendit cogner à la porte. Il ouvrit celle-ci et vit un jeune garçon qui semblait triste.
– Bonjour monsieur le fermier, je veux acheter un de vos chiots, dit-il.
– Très bien, je vais te les montrer, suis-moi, répondit le vieil homme.
Tous les deux marchèrent vers la niche des chiots.

En route, le fermier appela la mère des chiots. Celle-ci couru avec empressement rejoindre son maître. Derrière elle couraient également quatre jeunes boules de fourrure. La chienne s’approcha du fermier et celui-ci la caressa, pendant que les chiots terminaient leur course. L’enfant se pencha vers les jeunes chiens pour les admirer. Ses yeux dansaient de joie. Puis, il remarqua le dernier jeune chien qui essayait de courir pour rejoindre sa mère.
– Je veux celui-là, le plus lent, dit le garçon en pointant du doigt le retardataire.

L’agriculteur s’agenouilla près de l’enfant et lui dit d’une voie bienveillante :
– Mon garçon, tu ne veux pas ce chiot. C’est le plus faible de la portée. Il ne sera jamais capable de courir et de jouer avec toi comme ces autres chiens le feraient.
L’enfant recula d’un pas, souleva la jambe droite de son pantalon. Le fermier put alors voir l’attelle en acier fixée à une chaussure spécialement conçue. En regardant l’agriculteur, il dit :
– Vous voyez, monsieur, je ne peux pas courir. Ce petit chien aura besoin d’un ami qui le comprend.

Les larmes aux yeux, l’agriculteur se baissa pour ramasser le jeune animal. Et il le déposa délicatement dans les bras de l’enfant. Son jeune visage s’illumina de joie et il dit avec empressement :
– Combien, combien pour acheter ce chiot monsieur le fermier ?
– Rien pour toi mon garçon, répondit le paysan.
– Il n’y a pas de prix pour l’amour.

 
Idée originale : d’un auteur inconnu
Texte : Denis St-Pierre (auteur de ce site web)

Sujets complémentaires, histoires de la même catégorie :
     – Le bonheur de partager
     – Chacun mérite notre attention
     – Une histoire vraie sur l’esprit sportif
     – Des politesses aux grandes conséquences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.