Plaisir vs bonheur

« Tous les hommes font la même erreur,
de s’imaginer que le bonheur signifie la réalisation de ses rêves. »
Léon Tolstoï

Le besoin de trouver le bonheur est profondément inscrit dans l’être humain. C’est pourquoi nous investissons beaucoup d’effort dans la recherche de celui-ci. La société moderne ne cesse d’essayer de nous convaincre que notre bonheur se trouve principalement dans le plaisir. C’est le culte de la gratification individuel. Ainsi pour bien des gens, la tendance est de rechercher avec grande motivation les satisfactions narcissiques : manger avec gourmandise, se vêtir à la mode, se procurer des objets de luxe, surconsommer, etc. Certains vont même jusqu’à compromettre leur intégrité pour assurer leur succès matériel. Par exemple, pour obtenir un meilleur salaire ou une promotion, ils se lancent dans la manipulation et ils acceptent toutes sortes de compromis douteux.

« Les plaisirs obtenus de façon non raisonnable se terminent toujours mal. »

Pour un grand nombre de personnes, le plus grand plaisir est de satisfaire leurs besoins instinctifs. Si cette motivation est mal orientée, elle aura de tristes résultats avec le temps. La recherche du plaisir est légitime. Mais cette vérité ne signifie pas qu’il est approprié de donner libre cours à toutes nos pulsions narcissiques. Le plaisir n’a rien de mauvais en soi, mais il le devient quand il est mal orienté ou excessif, c’est-à-dire lorsqu’il ne fait pas intervenir le raisonnement et la sagesse.

« Les joies durables proviennent de notre monde intérieur. »

Lorsque nous abusons des plaisirs physiques, nous ressentons après coup un certain vide. Et pour combler ce vide, nous croyons devoir nous procurer une autre dose de plaisir superficiel. Cette course est sans fin, car on ne peut être heureux en focalisant principalement sur les satisfactions physiques. Celles-ci sont une sensation momentanément agréable qui nous pousse à croire que nous serons heureux en la prolongeant le plus longtemps possible. Ce qui est tout à fait faux. Les activités qui nous procurent rapidement et facilement du plaisir ne touchent que notre corps physique. Or, nous sommes beaucoup plus qu’une enveloppe matérielle. Si vous voulez le vrai bonheur, alors partez à la recherche des éléments qui nourriront votre cœur et surtout votre âme. Impossible d’être heureux en ignorant ces éléments cruciaux de notre humanité.

« Le bonheur est un parfum qu’on ne peut verser sur les autres
sans en recevoir quelques gouttelettes. »
Ralph Waldo Emerson

Finalement, une vie trop orientée vers le plaisir implique généralement d’être insensible aux besoins des gens qui nous entourent. Chaque fois que nous fermons nos yeux et notre cœur aux besoins des autres, nous semons en nous les graines de l’amertume et de la tristesse. Inversement, en nous ouvrant aux autres, nous éveillons en nous un bien-être intérieur. Faites-en l’expérience. Posez un geste d’altruisme et observez-vous. Peu de temps après, il est fort probable que vous percevrez une certaine joie intérieure. Le véritable bonheur ne vient pas de l’extérieur, mais de l’intérieur. Il est un état de conscience qui dépend de notre bonne compréhension des évènements et des situations.

« Il n’est pas facile de trouver le bonheur en soi.
Mais, c’est le seul endroit où l’on peut le trouver. »

Sujets reliés  :
    Conseils pour être heureux
    Le bonheur durable
    Réorienter sa vie et réviser régulièrement son évolution
    Avoir une bonne définition de la réussite
    Équilibre entre spiritualité et matérialisme
    Soyez inspiré, ayez un idéal
    Pensées sur le plaisir et le bonheur

Leave a Reply

Your email address will not be published.