Souhaiter du bien aux autres

« Vous ne serez heureux que si vous vous ouvrez aux autres. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mr_pipo_Escape_is_in_the_Mind.svg?uselang=en-gb

De Nevit Dilmen [CC BY-SA 3.0], Wikimedia

Plusieurs personnes sont froides, sans inspiration ni joie de vivre. Certains sont même convaincus que c’est la seule bonne façon de se comporter en société. Ne serait-il pas plus intéressant d’être une source de chaleur humaine et d’enthousiasme ? Voici une approche toute simple qui contribuera à votre joie vivre. Elle est facile à réaliser. Il s’agit de souhaiter en pensée plusieurs fois par jour du bien aux gens qui vous entourent, même les inconnus.

Essayez dès maintenant : par la pensée, souhaitez du bien à plusieurs personnes. Ne faites pas un seul vœu pour tous. Souhaitez plutôt du bien séparément à tous les membres de votre famille. Répétez la même chose pour chaque personne avec qui vous avez eu une conversation récemment. Puis, pour conclure, souhaitez du bien à différents groupes : l’ensemble de vos collègues, de vos amis, de vos concitoyens…

Jamais une bonne pensée ne reste sans conséquence. Évidemment, il ne faut pas vous attendre à un effet physique. L’effet le plus important sera en vous. En souhaitant du bien aux autres, vous changez au moins un peu votre état d’âme. Et cela a nécessairement un impact positif sur votre attitude envers les autres. Cette nouvelle attitude ne changera pas très significativement votre vie à court terme. Mais quand même, cette approche aura sur vous des résultats perceptibles. Et elle peut être un premier pas vers d’autres changements de comportement qui contribueront eux aussi à une plus grande ouverture aux autres. Et ceci peut changer votre vie d’une façon très importante.

« Nourrissez des pensées élevées, car vous n’irez jamais plus haut qu’elles. »
Benjamin Disraeli

Si plusieurs se sentent pauvres intérieurement, c’est qu’ils croient qu’une attitude centrée principalement sur eux-mêmes leur apportera le bonheur. Alors, ils se ferment aux autres sans comprendre que cette attitude les appauvrira davantage. Pour nous enrichir intérieurement, nous devons être ouverts et donner. Souhaiter du bien aux autres est un pas important dans cette direction.

« Être bon par ses pensées crée la profondeur d’âme. »

Sujets complémentaires :
    Un geste d’amour pour chasser la mauvaise humeur
    Encourager les autres
    Sourire
    Remercier
    Pensées sur l’amour, la générosité, la compassion et le respect

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.