Header image alt text

Stratégies de la vie quotidienne : Evolution-101.com

Des idées et des suggestions pour vivre pleinement.

Réorienter sa vie et réviser régulièrement son évolution

Résultat de la recherche par mots clefs:

Réorienter sa vie et réviser régulièrement son évolution

« L'homme doit régulièrement réviser sa vie pour
trouver l'équilibre entre l'idéal et la réalité. »

Parfois, la routine quotidienne fait en sorte que notre vie prend une orientation qui nous éloigne de notre idéal. Nous avons alors tendance à oublier nos valeurs profondes et nous sommes absorbés par nos activités quotidiennes terre à terre. Ces activités nous entraînent à trop focaliser sur nos acquisitions matérielles, notre position sociale, nos plaisirs prosaïques, etc. Conséquemment, il est salutaire de réviser périodiquement notre vie afin d'effectuer un triage pour ne conserver que l’essentiel.

« La seule façon d’atteindre son but avec une boussole est de se réorienter régulièrement. »

Périodiquement (par exemple tous les trois mois), examinez votre vie pour déterminer si elle est en accord avec vos objectifs de bonheur. Voici différentes questions qui facilitent cet exercice :

  • Qu’est-ce qui est vraiment important pour moi ?
  • Je suis harmonieux et serein en moyenne combien d'heures par jour ?
  • Quelles sont les choses que je voulais améliorer lors de ma dernière révision ?
  • Dans quels domaines ai-je progressé ? Comment ?
  • Dans quels domaines ai-je reculé ? Pourquoi ?
  • Est-ce que mes activités me conduisent vraiment là où je veux aller ?
  • Est-ce que je suis généralement heureux ?
  • Si j'apprenais que j'allais mourir demain, est-ce que je serais satisfait de ma vie ?

Il est utile de mettre sur papier les résultats de notre questionnement, car ceci facilitera la prochaine révision de notre vie. Pour l'instant, les réponses actuelles nous permettent de mesurer notre progrès par rapport aux réponses des questionnements passés (si elles ont été sauvegardées).

« Révisez les croyances que vous avez acceptées jusqu'à maintenant
et demandez-vous si elles sont en accord avec vos valeurs. »

Lorsqu'ils font le bilan de leur vie, certains réalisent qu'ils ont gaspillé une partie de leurs forces, de leur joie de vivre et de leur santé à des activités qui n'en valaient pas vraiment la peine. Bien sûr, ils en ont retiré quelques avantages, surtout matériels. Mais plusieurs ont des regrets, car ils reconnaissent qu'ils ont dévié de leurs idéaux. Les réorientations de vie ont pour objet de nous ramener sur le bon chemin, soit le chemin que l'on a choisi soi-même, non pas celui que la vie moderne superficielle tente de nous imposer.

« Est-ce qu’il existe une chose plus importante que de bien orienter sa vie ?
Non, car tout le reste en dépend. »

Sujets complémentaires :
    Avoir une bonne définition de la réussite
    Une retraite pour cheminer dans la bonne direction
    Comment prendre des décisions importantes
    L'influence du milieu social
    Conseils pour être heureux
    Pensées sur avoir un idéal, le bonheur, la paix, l'argent et la vie quotidienne

La recherche d'un bonheur durable

Résultat de la recherche par mots clefs:

La recherche d'un bonheur durable

« Le vrai bonheur vient de l'intérieur. »

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/70/A_lane_in_Cirencester_Park_-_geograph.org.uk_-_296172.jpg

Photo de Tony Woodward (CC-BY-SA-2.0)

Certains recherchent le bonheur uniquement dans les satisfactions narcissiques. Ils disent qu'ils sont heureux lorsqu'ils peuvent manger un festin, se vêtir à la dernière mode, se procurer du luxe, etc. Mais pourtant avec le temps, ils ressentent peu à peu un inconfort intérieur. Et plus ils s'enfoncent dans un excès de gratification personnelle, plus ce manque intérieur s'accentue.

« Pour certains, la vie est une ivresse continuelle. Le plaisir passe, mais le mal de tête reste. » Proverbe persan

Le bonheur durable n'a pas de cause matérielle. Avoir uniquement une raison corporelle d'être heureux est un signe que votre bonheur sera de courte durée. Demandez aux gens ce qu'ils entendent par la poursuite du bonheur, vous verrez qu'il s'agit majoritairement d'objectifs matériels ou financiers. Mais une fois qu'ils ont atteint leur but de richesses physiques, ils ne sont pas vraiment heureux. Ils veulent que le bonheur ressemble à cette idée matérielle qu'ils se sont faits de lui. Eh non cela n'arrivera jamais, car la vraie joie le vrai bonheur ne se trouve pas au niveau matériel, mais plutôt au niveau de l’âme et de l’esprit.

Les plaisirs qu'apportent les possessions de l’âme et de l’esprit sont différents. Par exemple, lorsque vous être profondément serein et que vous vous promenez simplement à la campagne, vous pouvez vous réjouir de la beauté du soleil, des arbres, des plantes, etc. Vous ne les possédez pas, mais vous avez créé des conditions pour qu'ils vous inspirent. Et d'une certaine manière, c’est cela la seule véritable façon de posséder. On peut vous prendre toutes vos richesses matérielles. Mais ce qui est en vous, personne ne peut vous l’enlever.

Personne ne vous demande de vivre sans plaisirs physiques, il s'agit simplement de ne pas leur donner la priorité. La recherche des plaisirs physiques à tout prix nous affaiblit. Par contre, la recherche des plaisirs de l’âme et de l’esprit nous fait cheminer vers un mieux-être.

« Si un grand nombre d'entre nous préférait les plaisirs intérieurs aux plaisirs superficiels, le monde serait rempli de paix et de joie. »

Sujets complémentaires :
    - Équilibre entre spiritualité et matérialisme
    - S’ouvrir aux autres pour être heureux
    - Conseils pour être heureux
    - La paix intérieure
    - Être inspiré par un idéal
    - Pensées sur le bonheur, l’harmonie et le plaisir

Conseils pour être heureux

Résultat de la recherche par mots clefs:

Conseils pour être heureux
  1. Ayez un grand respect pour vous-même et pour les autres.
  2. Ne laissez pas une petite dispute mettre en danger une grande amitié.
  3. Choisissez avec grand soin les influences qui vous transforment.
  4. Étudiez bien la nature de vos désirs et de vos objectifs de vie.
  5. Passez régulièrement du temps seul en silence.https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Happy_face.svg
  6. Soyez inspiré, ayez un idéal.
  7. Ayez une vie équilibrée.
  8. Mûrissez bien les grandes décisions de votre vie.
  9. Pardonnez facilement.
  10. Évitez les conflits inutiles.
  11. Soyez indulgent envers vous, donnez-vous droit à l’erreur.
  12. Ayez une bonne définition de la réussite.
  13. N’attendez rien des autres et soyez un donneur d’amour.
  14. Planifiez et réalisez chaque jour un geste d’amour.
  15. Soyez ouvert aux changements tout en respectant vos idéaux.
  16. Exercez votre volonté, car nous devons tous souffrir de l’un des deux maux suivants, la contrainte de la discipline ou les regrets du manque de discipline.
  17. Découvrez la leçon qui se cache derrière chaque épreuve et cheminez ainsi pas à pas vers un mieux-être.
  18. Au moins une fois par année, révisez en profondeur votre vie.
  19. Aimez davantage, car l’amour est la fondation d'une vie riche et heureuse.

« Si vous êtes celui qui fait jaillir le bonheur dans votre vie,
rien ni personne ne pourra vous en priver. »

Sujets complémentaires :
    Conseils pour être malheureux
    Croyances contraires au bonheur
    Légende sur le bonheur
    Pensées sur le bonheur, l'amour, l’harmonie et la paix

Vérités sur le bonheur

Résultat de la recherche par mots clefs:

Vérités sur le bonheur

Voici selon moi les principes fondamentaux du bonheur :

  1. Le désir de rechercher le bonheur est inscrit au plus profond de chaque être humain.
  2. Il est impossible d'être être heureux en ne vivant que pour soi.
  3. L’art d’être heureux est la capacité d’extraire la joie des choses ordinaires.
  4. Le plaisir démesuré n'est pas la recette du bonheur.
    http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ASunset_Hopping.jpg

    Photo de reebs* (CC-BY-2.0)

  5. Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais plutôt de la façon dont nous agissons avec ce que nous possédons déjà.
  6. Il est important d'être reconnaissant envers les personnes qui contribuent à notre bonheur.
  7. Soyez ouvert, votre bonheur ne viendra pas nécessairement sous la forme où vous l’attendez.
  8. Le bonheur se construit, il exige des efforts et du temps.
  9. Il est difficile de trouver le bonheur en soi, mais il est impossible de le trouver ailleurs.
  10. L’action n’apporte pas nécessairement le bonheur, mais il est impossible de trouver le bonheur sans action.
  11. Nous sommes en grande partie responsables de notre bonheur.
  12. Il suffit de très peu de biens matériels pour être heureux, à condition d’orienter nos activités quotidiennes vers un idéal qui nous dépasse.

Les énoncés précédents sur le bonheur sont inspirés de penseurs et écrivains tels que : Confucius, Marc Aurèle, O. M. Aïvanhov, Bouddha, Gandhi, Antoine de Saint-Exupéry, Socrate, Dalaï Lama, Lao Tseu, Aristote, etc. Les pages suivantes présentent des extraits de ces auteurs et bien d’autres :
    - Le bonheur
    - La joie
    - la paix

Votre point de vue :
Les énoncés précédents représentent ma vision du bonheur. N'hésitez pas à me faire part de la vôtre : Denis.St-Pierre@evolution-101.com

Croyances contraires au bonheur

Résultat de la recherche par mots clefs:

Croyances contraires au bonheur

« Ce que l'on fait provient de ce que nous croyons. »

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Storm_Clouds_-_geograph.org.uk_-_649338.jpg

Christina Goode [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia

Les gens matures ont des principes et des croyances qui contribuent à leur bonheur. Hélas, plusieurs personnes immatures sont malheureuses à cause de fausses croyances. Voici des exemples de ces croyances contraires au bonheur :

  • Lorsque je n’ai pas ce que je désire, il est inévitable que je sois malheureux.
  • Je ne peux pas penser à être heureux avant d’avoir des conditions favorables, par exemple : avoir terminé mes études, être marié, avoir la promotion que je convoite, avoir un certain salaire.
  • Le monde est un endroit injuste et cruel.
  • Mon malheur est entièrement causé par des circonstances extérieures sur lesquelles je n’ai aucun contrôle.
  • L’accumulation de plaisir est la clef du bonheur.
  • Pour être heureux, je dois avoir une vie parfaite selon les normes de la société, par exemple vivre dans une grande maison, avoir une belle voiture, réussir professionnellement, etc.
  • Mon passé détermine mon comportement actuel et je serai toujours victime de celui-ci.
  • Le bonheur est principalement le résultat de la chance.
  • Je contribue à mon mieux-être en m’inquiétant et en réfléchissant constamment aux malheurs que la vie pourrait m’apporter.
  • Certaines personnes sont injustes et méchantes. Et c’est mon devoir de faire en sorte qu’elles soient blâmées et punies.
  • La liberté consiste à se livrer à volonté à des plaisirs physiques.
  • Pour être heureux, je dois être aimé de tous.
  • Ma valeur personnelle correspond à ce que j’accomplis dans la vie.
  • Il est possible d’être heureux sans se vouer à un idéal.
  • Je peux être heureux sans contribuer au bonheur des autres.
  • « La sensation d'être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l'absolu. Elle dépend plutôt de notre perception de la situation et de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons. »
    Dalaï Lama

    Sujets complémentaires :
        - Conseils pour être heureux
        - Nos attentes envers la vie
        - Liste d'articles sur le bonheur
        - Pensées sur le bonheur, les croyances, l'amour, l’harmonie et la paix

Conte soufi sur le bonheur et l’harmonie

Résultat de la recherche par mots clefs:

Conte soufi sur le bonheur et l’harmonie

La cithare du bonheur

C’était un homme droit et sincère qui cherchait le chemin du bonheur et de la vérité.

Il alla un jour trouver un vénérable maître soufi dont on lui avait assuré qu’il pourrait les lui indiquer. Celui-ci l’accueillit aimablement devant sa tente et, après lui avoir servi le thé à la menthe, lui révéla l’itinéraire tant attendu :

« C’est loin d’ici, certes, mais tu ne peux te tromper, au cœur du village que je t’ai décrit, tu trouveras trois échoppes. Là te sera révélé le secret du bonheur et de la vérité. »

La route fut longue. Le chercheur d’absolu passa maints cols et rivières. Jusqu’à ce qu’il arrive en vue du village dont son cœur lui dit très fort : « C’est là le lieu ! Oui, c’est là ! »

Hélas ! Dans chacune des trois boutiques, il ne trouva comme marchandises que rouleaux de fils de fer dans l’une, morceaux de bois dans l’autre et pièces éparses de métal dans le troisième. Fatigué et découragé, il sortit du village pour trouver quelque repos dans une clairière voisine.

La nuit venait de tomber. La lune remplissait la clairière d’une douce lumière. Lorsque tout à coup se fit entendre une mélodie sublime. De quel instrument provenait-elle donc ? Il se dressa tout net et avança en direction du musicien. Lorsque, stupéfait, il découvrit que l’instrument céleste était une cithare faite de morceaux de bois, des pièces de métal et des fils d’acier qu’il venait de voir en vente dans les trois échoppes du village.

À cet instant, il connut l’éveil.
Il comprit que le bonheur est fait de la synthèse de tout ce qui nous est déjà donné, et que notre tâche est d’assembler tous ces éléments dans l’harmonie.


Sujets complémentaires :
    - Cultivez l'harmonie
    - Légende sur le bonheur
    - Poème sur le bonheur de mère Teresa
    - Liste d'articles sur le bonheur
    - Pensées sur le bonheur et sur l’harmonie

Sans amour, nos connaissances ne contribuent pas à notre bonheur.

Résultat de la recherche par mots clefs:

Sans amour, nos connaissances ne contribuent pas à notre bonheur.

« Aimer est la chose la plus grandiose. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

Photo de Brewbooks (CC BY-SA 2.0)

L'essentiel est d'aimer. Quelle est l'utilité d'acquérir de grandes connaissances si elles ne contribuent pas à votre mieux-être ou à celui des gens qui vous entourent ? Le vrai bonheur se situe dans votre volonté et votre capacité d'aimer. Certes, il est utile de lire et d’augmenter nos connaissances. Mais seul l’amour a le pouvoir de vous rendre heureux. Les gens qui focalisent trop sur le savoir n'aiment généralement pas assez. Et ils ne sont pas heureux. Mais ceux qui ont beaucoup d’amour et qui aime de la bonne façon, sont heureux. Pourquoi est-ce ainsi ? Parce que la source du bonheur est dans le coeur non pas dans l'intellect.

Mais est-ce que l'amour peut rendre parfois malheureux ? Oui, car il ne suffit pas d'aimer. Il faut aussi bien orienter son amour. Certains aiment de n’importe quelle façon et disent ensuite que l’amour est la cause de tous leurs malheurs. C'est faux ! Ce n'est pas l'amour, mais plutôt leur mauvaise façon d'aimer qui les fait souffrir ainsi.

Je ne prône pas ici les vertus de l'ignorance, au contraire. Je dis seulement que l'accumulation de connaissances, sans amour, ne vous rendra pas heureux. L'idéal est la combinaison bien équilibrée des deux.

« Nos connaissances spirituelles et philosophiques sont inutiles
si elles n'améliorent pas notre volonté et notre capacité d'aimer. »
Denis St-Pierre

Sujets complémentaires :
    - La pertinence de nos connaissances
    - S’ouvrir aux autres pour être heureux
    - Liste d’articles sur l’amour
    - Pensées sur la connaissance et sur l’amour

Conseils pour être malheureux

Résultat de la recherche par mots clefs:

Conseils pour être malheureux
  1. Passer son temps à regretter le passé.
  2. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e9/Sad_face.svgSe plaindre de ses problèmes et ne rien faire pour les résoudre.
  3. Abandonner lorsque les choses deviennent difficiles.
  4. Suivre la voie de l’argent et du profit.
  5. Vivre au-dessus de ses moyens et accumuler des dettes.
  6. Vouloir tout contrôler.
  7. Se concentrer sur ce que nous n'avons pas ou ne sommes pas.
  8. Être jaloux de tout le monde.
  9. Être insulté, offensé ou en colère à tout vent.
  10. Toujours chercher l’approbation des autres.
  11. Ne jamais pardonner.
  12. Avoir des opinions extrémistes et en parler.
  13. Ignorer les opinions des autres.
  14. Toujours faire les choses exactement de la même manière encore et encore.
  15. Fréquenter des personnes qui ne nous respectent pas.
  16. Ne jamais rien apprendre de nouveau.
  17. Ne jamais faire d’efforts pour progresser.
  18. Ne pas se sentir responsable de nos décisions et actions.
  19. Blâmer tout le monde pour ce qui ne va pas bien.
  20. Ne jamais aider les autres.
  21. Ne laisser personne nous aider.
  22. Ne faire confiance à personne, être méfiant de tous.
  23. Ne faire que les choses qui nous donnent un avantage, sans considérer les autres.
  24. Négocier des ententes qui désavantagent injustement les autres.
  25. Créer des conflits pour des riens.
  26. S'inquiéter sans raison valable.
  27. Ne pas prendre soin de sa santé.
  28. Ne jamais faire d’exercice physique.
  29. Ne jamais s'excuser.
  30. Déverser nos frustrations sur les autres.
  31. Ne pas terminer ce que l'on commence.
  32. Ne jamais sourire.
  33. Croire que travailler stressé est la seule façon de réussir.
  34. S’immiscer dans les problèmes des autres.
  35. Boire beaucoup d’alcool ou abuser de substances prohibées.
  36. Oublier de nous distraire et ne penser qu’au travail.
  37. Ne pas prendre soin de nos proches et amis.
  38. Ne pas planifier et toujours attendre la dernière minute.
  39. Avoir peur du changement et lui résister.
  40. Être rancunier.
  41. Critiquer constamment.

Sujets complémentaires :
    Conseils pour être heureux
    Croyances contraires au bonheur
    Liste d'articles sur le bonheur
    Pensées sur le bonheur, l’harmonie et la paix

Poème sur le bonheur de Mère Teresa

Résultat de la recherche par mots clefs:

Poème sur le bonheur de Mère Teresa

Le bonheur, c’est tout petit.
Si petit que, parfois, on ne le voit pas.
Alors on le cherche, on le cherche partout.
Il est là dans l’arbre qui chante dans le vent.
Dans le regard de l’enfant.
Le pain que l’on rompt et que l’on partage.
La main que l’on tend.

Le bonheur, c’est tout petit.
Si petit, parfois, qu’on ne le voit pas.
Il ne se cache pas, c’est là son secret.
Il est là, tout près de nous, et parfois en nous.

Le bonheur, c’est tout petit.
Petit comme nos yeux pleins de lumière.
Et comme nos cœurs pleins d’amour.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:“I_Feel_Happy_Too”.jpg?uselang=fr

Photo de Fairuz Othman
(CC-BY-3.0) Wikimédia


Sujets complémentaires :
    Conseils pour être heureux
    Légende sur le bonheur
    Pensées sur le bonheur
    Liste d'articles sur le bonheur
    Citations célèbres de Mère Teresa

Légende sur le bonheur

Résultat de la recherche par mots clefs:

Légende sur le bonheur

« Si les gens ne sont pas heureux,
c’est qu’ils s’imaginent trouver le bonheur là où il n'est pas. »

Une légende ancienne raconte que le mauvais comportement des humains amena les dieux à vouloir les punir. Pour ce faire, ils décidèrent de cacher le secret du bonheur en un lieu où ils leur seraient impossible de le retrouver. Mais le problème se posa alors : « Où donc trouver cette cachette qui puisse être à toute épreuve ? »

Ils parlementèrent longuement pour trouver l'espace secret qui serait à toute épreuve. Un des dieux proposa d'enterrer le secret du bonheur bien profondément dans la terre. Mais l'un d'eux répondit  « Ce ne sera jamais suffisant, car les humains creuseront et trouveront le secret du bonheur. »

Alors un autre dieu répliqua : « Jetons plutôt le secret du bonheur dans le plus profond des océans. » Mais l’un d’eux répondit encore :« Non, ce ne sera pas suffisant, car les humains exploreront un jour les fonds marins et ils trouveront ainsi tôt ou tard, le secret du bonheur. » Alors les dieux conclurent : « Il ne semble pas exister sur terre, dans la mer ou dans les cieux, un lieu que les humains ne puissent atteindre un jour. »

Mais l’un d’eux dit alors : « Voici ce que nous ferons : nous cacherons le secret du bonheur au plus profond de chaque être humain, car c'est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher. » Depuis ce temps, conclut la légende, l’humanité explore, plonge, creuse et pousse les recherches de toute part pour trouver un bonheur qui se trouve en chacun d’eux.

« Tant que vous croyez que votre bonheur
dépend des conditions extérieures,
vous êtes dans l'erreur. »

Sujets complémentaires :
    Conseils pour être heureux
    Soyez inspiré, ayez un idéal
    S’ouvrir aux autres pour être heureux
    Poème sur le bonheur de Mère Teresa
    Pensées sur le bonheur, l'amour, l’espoir, l’harmonie et la paix

Nourrir l’illusion d’un ailleurs meilleur

Résultat de la recherche par mots clefs:

Nourrir l’illusion d’un ailleurs meilleur

« Est-ce une loi inéluctable que chacun passe à côté de son bonheur et s'évertue à le mendier ailleurs ? »
Rex Desmarchais

Author: Josef-F.-Stuefer

Author: Josef-F.-Stuefer>

Certains de nos inconforts intérieurs naissent de notre trop grande volonté d'avoir une vie "meilleure" matériellement. Cette attitude nous fait perdre du temps à imaginer un bonheur illusoire. Nos idées préconçues sur ce que devrait être notre vie nous empêchent de profiter des opportunités de notre présent. Toutes les situations comportent des opportunités. Même les épreuves peuvent être des moyens efficaces d’apprendre et de cheminer.

Vous arrive-t-il de penser que votre vie serait meilleure ailleurs : dans une autre carrière, dans une résidence plus luxueuse, établi dans un autre pays, en année sabbatique, marié à quelqu’un d’autre ? Si vous êtes persuadé que vous seriez nécessairement plus heureux avec ce type de changement, vous vous trompez peut-être ; car si vous n’êtes pas heureux maintenant, c’est possiblement à cause de votre état intérieur. Et peu importe où vous allez, vous transportez avec vous votre monde intérieur. Si vous avez de mauvaises habitudes mentales, par exemple si vous êtes colérique, pessimiste, paresseux, rancunier, indiscipliné ou envieux, ces tendances sont indépendantes de la situation et de l’endroit où vous vivez. Elles vous suivent donc partout. Heureusement, le même principe s’applique à vos qualités (par exemple : enthousiasme, optimisme, générosité, confiance en soi), c’est-à-dire que vos vertus vous suivent également partout.

Il n’est pas nécessairement mal de travailler à l’amélioration sa situation matérielle, c’est même parfois impératif. Mais imaginer que vous serez automatiquement plus heureux une fois que vous aurez atteint un objectif matériel excessif (par exemple : une maison luxueuse, un emploi très prestigieux, une grande quantité d'argent…) est une illusion. À preuve, analysez votre passé et vous verrez que les plaisirs associés à des choses matérielles ont tous été brefs. Et chaque fois, peu de temps après l’atteinte de votre objectif externe, vous vous êtes encore retrouvé face à vous-même, c’est-à-dire face aux mêmes limites intérieures.

Cessez de nourrir l’illusion d’un ailleurs nécessairement meilleur. Vivez plutôt le présent, soyez en paix avec celui-ci et servez-vous de celui-ci pour votre développement intérieurement. Concentrez-vous sur les progrès que vous pouvez faire là où vous êtes. Après chaque effort vers un mieux-être, vous éprouverez un sentiment de fierté. Puis, à mesure que vous avancerez dans la maîtrise de votre monde intérieur, vous sentirez progressivement que vous emportez partout une sensation de sérénité.

« Plus nous nous soumettrons à la vérité de l'instant présent, plus notre esprit est en paix. »

Sujets complémentaires :
    Équilibre entre spiritualité et matérialisme
    S’ouvrir aux autres pour être heureux
    La paix intérieure
    Soyez inspiré, ayez un idéal
    Réorienter sa vie et réviser régulièrement son évolution
    Le bonheur
    Pensées sur l'argent et la paix

Histoire : L'heureux pêcheur et le riche entrepreneur

Résultat de la recherche par mots clefs:

Histoire : L'heureux pêcheur et le riche entrepreneur


Dans un charmant village côtier, un petit bateau de pêche rentre au port par une belle matinée ensoleillée. Un riche entrepreneur de passage engage la conversation :

L'entrepreneur :
« Bonjour, quelles bonnes prises vous avez là ! Vous êtes sûrement un excellent pêcheur. Combien de temps avez-vous mis pour capturer une telle quantité de poissons ? »

Le pêcheur :
« Environ une heure. Et c'est suffisant pour aujourd'hui. »

L'entrepreneur :
« Mais la journée ne fait que commencer. Pourquoi ne continuez-vous pas à pêcher pour attraper davantage de poissons ? »

Le pêcheur :
« Mes captures de la matinée sont suffisantes pour subvenir à mes besoins. Donc ma pêche quotidienne est terminée et je peux maintenant faire ce qui me plaît le plus. Vous voyez comme mes journées sont belles. »

L'entrepreneur :
« Je peux vous aider à les rendre encore plus belles. Premièrement, pêchez chaque jour du lever au coucher du soleil pour gagner beaucoup plus. Avec cet argent, vous achèterez un gros navire de pêche afin d'augmenter davantage vos profits. En continuant à travailler fort, vous accumulerez assez d'argent pour acheter un deuxième navire et ainsi de suite. Après plusieurs années, vous posséderez votre propre flotte. »

Le pêcheur :
« Combien de temps cela prendrait-il ? »

L'entrepreneur :
« 20 ans si vous travaillez plus de 10 heures par jour, peut-être 15 ans si vous ne prenez jamais de vacances. Mais après, vous vendrez votre flotte afin d'empocher les millions que vous aurez bien mérités. »

Le pêcheur :
« Et après ? »

L'entrepreneur :
« Après, c'est le début de votre vraie vie. Vous prenez votre retraite dans un charmant village côtier. Et vous pourrez finalement profiter de la vie en ne faisant que ce qui vous plaît. »

Le pêcheur :
« Vous voulez dire exactement comme je fais aujourd'hui ? »
 
 
Sujets complémentaires :
    Plaisir vs bonheur
    L’aisance matérielle
    Nourrir l’illusion d’un ailleurs meilleur
    Histoire : Le don spontané d’une pépite d’or
    Pensées sur l’argent, l’équilibre et le bonheur