Header image alt text

Stratégies de la vie quotidienne : Evolution-101.com

Des idées et des suggestions pour vivre pleinement.

Conflits d’idées

Résultat de la recherche par mots clefs:

Conflits d’idées

« J'aime mieux être heureux qu'avoir raison »

Beaucoup de conflits nous empoisonnent la vie sans raison valable. Ceci est particulièrement vrai lorsque des convictions subjectives sont à l’origine de ceux-ci. Plusieurs disputes inutiles ont pour cause un refus de questionner le bien-fondé de nos convictions.

Chaque individu a sa propre histoire, incluant son lot de joies et de souffrances. Ces expériences ont laissé en chacun de nous des empreintes indélébiles ; elles ont aussi influencé la création de plusieurs de nos convictions. Si vous connaissez des gens qui ont eu une vie complètement différente de la vôtre, vous avez peut-être remarqué qu’ils ont en général des convictions différentes des vôtres. Et c’est tout à fait normal. Il pourrait donc être intéressant de nous questionner sur l'origine de nos propres convictions. Ceci afin de jeter de la lumière sur des croyances que nous croyons bien encrées dans la vérité alors qu’elles sont peut-être simplement le résultat de nos expériences.

« La Vérité, c'est l'interprétation que chacun se fait de chaque chose. »
Vivien Bourrié

Par exemple, lors d’une rencontre sociale, une dispute éclate entre deux individus. Un de ceux-ci est socialiste parce que son père était un activiste syndicaliste. L’autre croit fermement en la libre entreprise parce qu’il a grandi dans une famille entrepreneuriale. Les expériences respectives de ces individus ont directement influencé leurs convictions opposées et ceci indépendamment de la vérité sous-jacente à celles-ci.

Une des causes fréquentes de conflit est de croire à l’infaillibilité de nos opinions. Souvent, nous nous cramponnons à celles-ci comme s’il n’y avait rien de plus véridique. Évidemment, avoir des convictions fermes ne nous empêche pas d'être dans l’erreur. Il est utile parfois de tenter d’établir un doute sur nos croyances, par exemple en utilisant les questions suivantes : « si j’avais subi la même influence que celui qui me contredit, si j’avais le même passé que lui ; est-ce que je serais d’accord avec lui ? ».

La révision de nos convictions peut être très enrichissant. Cet exercice permet de déterminer si nos positions actuelles sont en accord avec nos valeurs, ou si elles reflètent simplement l’empreinte que le passé a laissée en nous. Une telle prise de conscience est susceptible de modifier profondément nos relations avec les autres. Elle contribue à éliminer beaucoup de disputes et de frustrations. Quand nous intégrons le fait que c’est en grande partie notre passé, qui nous différencie des autres ; nous augmentons de façon spectaculaire le respect que nous éprouvons pour leurs opinions, comportements et convictions. Nous nous sentons plus près d’eux et par voie de conséquence, nous développons une meilleure appréciation de leurs points de vue uniques et irremplaçables.

« Reconnaître la valeur de l'opinion de l'autre, c’est se rapprocher de la vérité. »

Sujets complémentaires :
    Conflits inutiles, Conflit avec un proche
    Comprendre d'abord
    Écouter avec attention
    Réjouissez-vous des différences des autres
    Critiques enrichissantes
    Souffrances et vérités ignorées
    Vérité dans l'opinion des autres
    Pensées sur les conflits, le mensonge, la connaissance et la vérité

Ne pas s'arrêter à la première idée

Résultat de la recherche par mots clefs:

Ne pas s'arrêter à la première idée
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Got-an-idea.png

De إبن البيطار, Wiki

« L'ennemi de l'excellence est le bon. »

Réfléchissez à la façon dont vous abordez vos problèmes et défis importants. Est-ce que vous explorez de nouvelles approches ou est-ce que vous utilisez à répétition les mêmes façons de faire ? La grande majorité des gens réutilise constamment les mêmes moyens et attitudes sans sortir des sentiers battus. Conséquemment, beaucoup font face de manière récurrente aux mêmes problèmes non résolus.

« Les gens qui trouvent des idées de génie ne sont pas plus intelligents
que les autres, mais ils cherchent plus longtemps. »

Le remue-méninges ("brainstorming" en anglais) :
Cette méthode consiste à explorer un grand nombre de nouvelles solutions. Par exemple, le matin en allant travailler, imposez-vous de trouver au moins une idée, bonne ou mauvaise, pour vous améliorer au travail. Pendant les premiers jours, identifiez sans restriction le maximum d'idées et notez-les. Lorsque vous aurez répertorié un certain nombre d'idées (10 par exemple), analysez-les en les bonifiant autant que possible. Faites des combinaisons d'idées pour en créer de nouvelles, notez également celles-ci. Finalement, choisissez les idées ayant le plus grand potentiel et partagez-les avec un bon ami. Ceci permet souvent d'obtenir de bonnes suggestions. Après peu de temps, vous serez surpris de la qualité des solutions ainsi raffinées. Et ceci sera bonne une motivation pour les mettre en application.

Avec une bonne méthode de recherche de solutions, chacun peut faire des gains importants. Le principe est d'explorer un grand nombre d'idées et de les améliorer successivement de plusieurs façons. Ceci permet d'examiner les différentes facettes d'un problème à résoudre et de trouver parfois une toute nouvelle façon de faire.

« Une bonne idée, une très bonne idée
peut changer votre vie »

Sujets complémentaires :
    Recherche d’idées pendant nos pensées libres
    Leçons de vie
    Pensées sur les idées, la perception, le doute et la vérité

Recherche d’idées pendant nos pensées libres

Résultat de la recherche par mots clefs:

Recherche d’idées pendant nos pensées libres
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pictofigo_-_Idea.png

De Pictofigo, commons.wikimedia.org
CC-BY-SA-3.0 : creativecommons.org

« Toutes les grandes réalisations ont démarré par une idée. »

Une journée typique est composée de quelques moments de pensées libres, c’est-à-dire des périodes où notre attention n’est pas pleinement absorbée par une activité particulière. Voici quelques exemples de telles périodes :
  - pendant une activité qui demande peu d’attention : laver la vaisselle, prendre un bain, etc.
  - pendant un sport individuel : natation, jogging, randonnée pédestre, etc.
  - pendant que nous attendons : en transport en commun, à la banque, chez le dentiste, etc.

Ces moments de pensées libres nous donnent la possibilité d’orienter volontaire notre attention pour effectuer un travail mental. Cet article propose d’utiliser nos périodes de pensées libres pour trouver de nouvelles idées.

Par exemple, si vous prenez le métro chaque matin, l’attente pendant ce trajet est une période de pensées libres. Dans ce contexte (ou dans un contexte similaire), donnez-vous le défi de trouver une nouvelle idée. Si vous n’avez pas de sujet spécifique de recherche, voici quelques suggestions : trouver une nouvelle façon d’être un meilleur parent, fils(fille), ami, citoyen, etc.

« Les gens qui trouvent des idées de génie ne sont pas plus intelligents que les autres,
mais ils cherchent plus longtemps. »

N’essayez pas de trouver rapidement une idée miraculeuse. Surtout au début, contentez-vous de trouver des idées plus ou moins bonnes. L’important est de développer l’habitude quotidienne de rechercher de nouvelles idées. L’efficacité de cette technique est dans la répétition. En identifiant une idée différente chaque jour, avec le temps vous trouverez nécessairement de bonnes idées.

Greffe idée-récompense :
J’utilise la technique des greffes pour me motiver davantage. Il s’agit de greffer à une tâche le désir d’obtenir une récompense. Voici comment je m’y prends. J’aime bien écouter de la musique. Alors je m’impose ceci : je rends la musique (ma récompense) conditionnelle à la découverte d’une idée (tâche). Chaque matin en route vers le travail, je recherche une nouvelle idée. Et tant que je n’ai pas trouvé d’idée, je n’écoute pas ma musique.

« La pensée a fait plus de découvertes que les yeux. »

Sujets complémentaires :
    Ne pas s'arrêter à la première idée
    Pensées sur les idées

Pensées, citations et proverbes sur les idées

Résultat de la recherche par mots clefs:

Pensées, citations et proverbes sur les idées
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pictofigo_-_Idea.png

De Pictofigo [CC BY-SA 3.0], Wiki

Il est des idées qui ressemblent à des traits jaillissant de l'infini.
Anne Barratin
 
Avoir des opinions ne m'intéresse pas. C'est à la portée de n'importe qui.
Mais avoir des idées vraies, absolument vraies,
voilà qui est difficile et voilà qui est beau.
Jean Guitton
 
Les mêmes idées ont presque toujours deux sens très différents :
celui dans lequel elles sont exprimées et
celui dans lequel elles sont comprises.
Paul Ollendorff
 
Rien n'est si dangereux qu'un homme de coeur
qui a des idées fausses.
Louis Dumur
 
On ne peut pas vouloir une idée avant qu'elle nous vienne.
Et on ne peut pas toujours la chasser quand elle est venue.
Rivarol
 
La difficulté n'est pas de comprendre les idées nouvelles,
mais d'échapper aux idées anciennes.
John Maynard Keynes
 
Un esprit qui s’est élargi pour accueillir une nouvelle idée
ne revient jamais à sa dimension originelle.
O. W. Holmes
 
Ceux qui mettent au jour quelque proposition
nouvelle sont d'abord appelés hérétiques.
Montesquieu
 
La valeur d’une idée dépend de son utilisation.
Thomas Edison
 
La valeur d'une idée n'a pourtant rien à voir
avec la conviction de celui qui l'exprime.
Oscar Wilde
 
Qu'est-ce qu'une idée ?
C’est un petit éclaircissement dans le grand brouillard de l'incertitude.
Denis St-Pierre
 
Changer vos pensées et en un clin d’œil,
vous changerez vos conditions.
Votre monde est un monde d'idées cristallisées.
Florence S. Shinn
 
Rien n’est plus dangereux qu’une idée quand on n’a qu’une idée.
Alain
 
Les grandes idées sont comme l’air : tout le monde les respire,
tout le monde s’en nourrit.
Alain
 
Une idée est fausse dès l'instant où l'on s'en contente.
Alain
 
Toute idée exprimée avec force porte en elle-même
un pouvoir de réalisation.
William James
 
Il n’est rien au monde d’aussi puissant qu’une idée dont l’heure est venue.
Victor Hugo
 
On résiste à l'invasion des armées, on ne résiste pas à l'invasion des idées.
Victor Hugo
 
La conversation est bonne, elle est même nécessaire aux idées,
car il faut leur faire prendre l'air.
Pierre Baillargeon
 
Ne travaillez pas si dur. Mettez vos pieds sur votre bureau et
cherchez des idées pour que notre compagnie gagne plus d’argent.
John Rockefeller
 
Les grandes réalisations sont toujours précédées par de grandes idées.
Steve Jobs
 
Les idées ne sont ni vraies, ni fausses. Elles sont utiles ou pas.
Et c’est l’expérience qui le dit.
William James
 
Il faut toujours se réserver le droit de rire le
lendemain de ses idées de la veille.
Napoléon Bonaparte
 
L'idée et la pensée. L'une est clarté, l'autre est solidité.
Par la pensée on arrange, par l'idée on conçoit, on crée.
L'une est une combinaison de parties déjà connues ;
l'autre est un aperçu, une découverte et une mise au jour
de natures ou de qualités qui n'étaient pas manifestées.
Le fruit de la pensée est une production, celui de l'idée est une création.
Joseph Joubert
 
Il y a plus d'idées dans deux têtes que dans une.
Proverbe hollandais
 
Seule une très grande intelligence est capable d'insuffler
un sens logique au désordre apparent de ce monde.
Auteur anonyme pour cette citation et les suivantes
 
Avec nos idées, nous bâtissons notre monde.
Et peut-être celui des autres.
 
Ce n'est pas en perfectionnant la chandelle
que l'on a découvert l'électricité.
 
Peu importe qu'une idée soit plus ou moins neuve :
ce qui importe, c'est qu'elle soit utile.
 
De la recherche constante d’idées naît parfois l’étincelle de génie.
 
Avoir des idées, c’est comme ramasser des fleurs.
Prendre le temps de penser, c’est comme tresser des couronnes.
 
L'important est d'être conscient de nous-mêmes, de nos idées et de nos opinions.
Et de ne pas être dupe de la vie superficielle que
la société moderne tente de nous imposer.
 
Tout le monde est capable d’avoir des idées.
Le défi est de faire en sorte que chacune d’entre elles soit
meilleure que la précédente.
 
Nos vies entières s'organisent autour de trois ou quatre idées.
Faites en sorte que ce soit les bonnes.
 
Ce que je prends aujourd'hui pour l'erreur d’un autre que moi,
n'est peut-être qu'une idée que je ne comprends pas ou
que je ne comprends pas encore.
 
Chacune de nos idées prépare le futur.
 

Sujets complémentaires :
    - Pensées sur la connaissance, la pensée et la sagesse
    - Pensées sur la perception, le doute et la vérité
    - Ne pas s'arrêter à la première idée
    - Recherche d’idées pendant nos pensées libres