Header image alt text

Stratégies de la vie quotidienne : Evolution-101.com

Des idées et des suggestions pour vivre pleinement.

L'inquiétude : pourquoi s’attendre au pire ?

Résultat de la recherche par mots clefs:

L'inquiétude : pourquoi s’attendre au pire ?

« La peur repose sur des incertitudes puisque personne ne peut prédire l’avenir avec certitude. »

Parmi un ensemble de scénarios possibles, nous avons parfois tendance à focaliser sur le pire d’entre eux. Pour mieux contrôler ce type d’inquiétude, il est utile de prendre du recul et d’essayer de voir la situation avec objectivité. En d'autres termes, il est important de reconnaître l’incertitude associée à nos soucis.

Les questions suivantes ont pour objectif d’augmenter votre objectivité par rapport à une situation en apparence défavorable :

  1. Est-ce que j’ai une vision complète de la réalité ?
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Tropical_Storm_Grace_cloudy_skies.jpg

    Peter Daems (Flickr) CC BY 2.0

  2. Dans le passé, est-ce que j’ai déjà exagéré les conséquences d’une situation difficile ?
  3. Est-ce que je me concentre surtout sur les éléments négatifs de la situation, en ignorant certains éléments positifs ?
  4. En focalisant ainsi sur le « pire des scénarios », est-ce que je me fais inutilement du mal ?
  5. Quelle est la probabilité réelle que le « pire des scénarios » se réalise ?
  6. Et même si le « pire des scénarios » se réalisait, est-ce que je connais avec certitude ses conséquences ? En d’autres termes, est-ce possible que les conséquences du « pire des scénarios » soient moins graves que je l’imagine ?
  7. Selon les gens qui m’entourent, est-ce que j’exagère la probabilité ou la sévérité du « pire des scénarios » ?
  8. Si j’étais reposé ou moins stressé, est-ce que le « pire des scénarios » m'inquiéterait moins ?
  9. Si j’étais plus sage, est-ce que je me ferais inutilement du mal en focalisant à outrance sur le « pire des scénarios » ?

« Prévoir constamment le au pire est une façon irréaliste de raisonner. »

Personne ne peut prédire l’avenir avec certitude. Servez-vous de cette vérité pour jeter le doute sur les scénarios catastrophes qui vous inquiètent. Au lieu de vous tracasser à outrance, attaquez les fondations de vos inquiétudes avec des raisonnements justes. Vous verrez alors que bien peu de soucis résistent à une argumentation objective. L’inquiétude est une matière première que nous devons transformer afin de la transformer en un sentiment moins désagréable.

« Les soucis ne résolvent pas les épreuves de demain,
mais ils font en sorte qu'aujourd'hui soit une épreuve. »

Sujets complémentaires :
    - Dédramatisez vos problèmes
    - Liste d’articles sur l’inquiétude
    - Questions pour apaiser le découragement
    - Pensées sur l'inquiétude

L'inquiétude et les soucis

Résultat de la recherche par mots clefs:

L'inquiétude et les soucis

« L’inquiétude est une route qui ne mène nulle part. Ne la laissez pas diriger votre vie. »

Nous sommes tous inquiets de temps à autre. Mais certaines personnes vont plus loin et pensent constamment à leurs soucis. Plusieurs d'entre elles n’ont pas plus de raisons de s'inquiéter que les autres, mais elles réagissent différemment aux mêmes situations risquées. La sérénité n'est donc pas le résultat d’une vie sans difficulté. Elle résulte plutôt d’une attitude mentale adéquate par rapport aux épreuves de la vie. Dont certaines sont inévitables.

Par ailleurs, nous avons tous vécu des inquiétudes disproportionnées par rapport à la situation. Mais pourquoi s’inquiète t'ont ainsi pour des riens ? Une bonne partie de la réponse est que nous créons des conditions pour que les problèmes nous atteignent émotionnellement. Avez-vous remarqué que certains soucis semblent plus lourds le vendredi que le dimanche ? Ce phénomène est simplement associé au fait que nous sommes généralement fatigués le vendredi et reposés le dimanche. Donc, bien que les circonstances derrière nos soucis soient objectives (par exemple la possibilité de perdre son emploi), la façon dont nous les percevons est subjective et dépend de nous. Alors, la solution est de créer autant que possible des conditions défavorables aux soucis. Voici une liste d’activités qui contribuent à créer de telles conditions :

  1. Lecture inspirante
    La lecture de textes inspirants est une bonne façon de s’éloigner psychologiquement de nos soucis. Le type de lecture dépend de vous. Par exemple, lire sur l'optimisme est pour certains une activité de réduction de l'inquiétude. Il vous appartient de découvrir le type de lecture qui vous stimule positivement.
  2. Environnement calme et silencieux
    Nos pensées sont favorablement influencées positivement par un environnement calme et silencieux. Autant que possible, recherchez un tel environnement afin de diminuer le poids de vos soucis.
  3. Bain de nature
    Un contact direct avec la nature peut avoir un effet surprenant sur nos soucis. Lorsque vous êtes en forêt, près d'une source, au bord d'un lac, restez là immobile pendant quelques minutes ; laissez-vous pénétrer par cette beauté et ce silence profond. Peu à peu, ce calme se reflétera dans vos pensées.
  4. Musique
    La musique harmonieuse (principalement la musique classique) influence notre humeur. Et tout le monde sait que nos soucis nous paraissent moins lourds lorsque nous sommes de bonne humeur.
  5. L’influence de notre entourage
    On ne peut éviter d’être influencé par nos semblables. Parfois, cette influence augmente notre inquiétude, parfois elle nous réconforte. Observez l’impact que les gens ont sur vous et vous verrez que certaines personnes ont tendance à vous stresser par leur négativisme, alors que d’autres vous remontent le moral. Il est utile d’être conscient de l’influence que nos fréquentations ont sur nous. En décidant de passer du temps avec une personne plutôt qu’une autre, nous augmentons ou diminuons le poids de nos soucis.
  6. Exercice cardiovasculaire
    Si votre condition de santé le permet, faites de l’exercice cardiovasculaire (p. ex. natation, vélo, jogging…) et observez l’effet que ce type d’activité a momentanément sur vos soucis.
  7. Fatigue
    La fatigue est un facteur très important de susceptibilité aux soucis. Nos problèmes sont tellement plus lourds lorsque nous sommes épuisés. Alors, comment diminuer la fatigue : meilleure gestion du stress, changer ses standards de performance, meilleure gestion des priorités, meilleure alimentation, plus d'exercices physiques…
  8. Période d’immobilisation
    Il s’agit simplement de s’asseoir sans bouger. Après un certain temps d’immobilisation (par exemple 20 minutes), vous constaterez que vous contrôlez un peu vos pensées et que vous pouvez donc volontairement moins penser à vos soucis. Limites : l’effet de cette technique est temporaire et de beaucoup diminué par la fatigue et le stress.
  9. Technique de détente
    Si vous connaissez une technique de détente (p. ex. Yoga ou Tai chi), il peut être intéressant de l’utiliser pour vous éloigner psychologiquement de vos soucis.
  10. Avoir des projets
    Autant que possible, trouvez un ou des projets qui vous tiennent à coeur. Le fait de s'intéresser à la réalisation de ces projets occupera vos pensées d'une manière positive. Et ceci est une bonne façon de réduire son inquiétude.
  11. Endroit propre et en ordre
    Gardez votre résidence et votre lieu de travail propre et en ordre. Le simple fait de se trouver dans un lieu plaisant influence notre état d’âme. En effet, lorsque nous sommes dans un lieu agréable suffisamment longtemps, cette harmonie se reflète dans nos pensées.
  12. Pauses au travail
    Si possible, au travail, prenez un certain nombre de brèves pauses dans un endroit calme en prenant de longues respirations profondes.
  13. L’écoute des autres
    La pratique de l’écoute peut devenir une façon de focaliser sur les gens qui nous entourent, ce qui a pour effet de nous distraire de nos soucis. De plus, en écoutant les problèmes des autres on se rend parfois compte du ridicule de nos propres problèmes.
  14. Prier
    Si vous êtes croyant, la prière peut être utilisée comme un moyen d'être moins inquiet. Les gens qui prient sont en général mieux armés pour faire face aux épreuves et à l’enchaînement de soucis qu’elles déclenchent parfois.
  15. L’amour
    L'amour est une force qui affecte positivement notre être entier. Lorsque nous avons des relations harmonieuses avec les autres, l'inquiétude nous atteint beaucoup moins. Une section complète de ce site web traite de l'amélioration des relations humaines.

Choix d’une approche de réduction de l'inquiétude
Il est préférable de commencer modestement et d’augmenter progressivement l’ampleur de nos efforts. En d’autres termes, je vous suggère d’essayer initialement seulement une des 14 approches précédentes. Si elle ne vous convient pas, essayez une autre approche, jusqu’à ce que vous ayez trouvé chaussure à votre pied.

Limite : petits soucis
Cette page web présente des approches appropriées pour les petits soucis quotidiens. Ces approches ne sont pas nécessairement adaptées aux problèmes plus sérieux. Une section de ce site web est dédiée principalement à ce type de difficultés : Les épreuves.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dont.png

De Krol111 creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons


Conclusion
Décidez une fois pour toutes de vous libérer des soucis qui empoisonnent votre existence. Nous nous rendons trop souvent la vie difficile en nous inquiétant inutilement. En général, notre vie n’est pas difficile à cause de malheurs ou de calamités (ce qui n'arrive que rarement). Notre vie est trop souvent difficile parce que nous faisons des montagnes avec des riens.

« Les soucis n’éliminent pas les épreuves de demain,
mais ils font en sorte qu’aujourd’hui soit une épreuve. »

Sujets complémentaires :
     - L’inquiétude : pourquoi s’attendre au pire ?
     - L'inquiétude : on ne sait jamais
     - Décisions stressantes inconscientes
     - Dédramatisez vos problèmes
     - Raisonner pour transformer les épreuves
     - Anxiété.fr lien externe
     - Pensées sur l'inquiétude

Test psychologique sur l'inquiétude :
"Questionnaire Pourquoi s'inquiéter " du psychologue Patrick Gosselin et ses collègues

Suggestion de lecture :
"Soucis : arrêtez de vous faire du souci pour tout et pour rien", R. Ladouceur, L. Bélanger et É. Léger. Paris: O. Jacob, 2010, 149 pages. Conçu pour tous ceux qui se font du souci sans arrêt, ce manuel décrit de façon très accessible les différents troubles de l’anxiété. Il explique comment les gérer pour pouvoir enfin vivre plus tranquillement et sans inquiétude excessive.

Inquiétude : on ne sait jamais

Résultat de la recherche par mots clefs:

Inquiétude : on ne sait jamais

« Demain est un mystère. »

De Nareign [CC BY 3.0], Wiki

De Nareign [CC BY 3.0], Wiki

Au lieu de croire aveuglément qu’une épreuve est un malheur, il est utile d’explorer différentes façons de voir la situation. Dans votre passé, il y a sûrement des évènements qui semblaient défavorables au départ et qui se sont finalement révélés être bénéfiques. Seul le temps permet déterminer si un évènement est réellement favorable ou défavorable. Conséquemment, lorsque vous redoutez quelque chose, cette inquiétude est basée sur l'hypothèse que l'évènement sera défavorable. Mais vous ne savez pas, car il est impossible de prédire avec certitude le caractère d'un évènement.

Par exemple, votre candidature pour un emploi est refusée. Vous êtes très déçus. Mais peu de temps après, vous posez votre candidature pour un poste beaucoup plus avantageux. Vous obtenez ce dernier parce qu’il correspond exactement à vos compétences. Cet évènement heureux n’aurait pas eu lieu si vous aviez obtenu le premier emploi. Donc, un évènement qui semblait très défavorable (refus initial) s’est révélé être bénéfique, soit l’obtention d'un travail exactement conforme à vos compétences.

« On doute de tout sauf de son point de vue parfois mal informé. »

Avant de considérer une épreuve comme un malheur, il est utile d'explorer celle-ci sous différents angles, en utilisant les questions suivantes par exemple :

  1. Est-ce possible que je surévalue les probabilités que cet événement devienne un malheur ?
  2. Est-ce que certaines personnes, qui vivent une épreuve semblable, sont moins inquiètes ?
  3. Dans le passé, est-ce que j’ai déjà exagéré les conséquences d’une épreuve ?
  4. Est-ce possible que ce malheur appréhendé se transforme éventuellement en une situation à mon avantage ? Si oui, comment ?
  5. Est-ce que je suis suffisamment conscient des occasions bénéfiques qui se cachent peut-être dernière cette épreuve ?
  6. Finalement, est-ce que je reconnais que mon point de vue est subjectif et qu'il n’est qu’une façon (parmi tant d’autres) de percevoir la situation ?

Conclusion
Personne ne peut pas prédire l’avenir avec certitude. Servez-vous de cette vérité absolue pour changer votre attitude par rapport à vos soucis. Lorsqu’une inquiétude disproportionnée prend racine dans vos pensées, combattez-la avec des arguments objectifs (identifiés avec les six questions précédentes par exemple). Ceci dans le but de jeter le doute sur la véracité de vos prédictions préoccupantes. L’inquiétude est une matière première que nous pouvons transformer en faisant intervenir notre intelligence et notre discernement.

« Reconnaître l'incertitude associée à nos inquiétudes est une manifestation de grande sagesse. »

Sujets complémentaires :
    - L'inquiétude et les soucis et Pourquoi s’attendre au pire ?
    - Dédramatisez vos problèmes
    - Questions pour apaiser le découragement
    - Comment savoir si c’est un bonheur ou un malheur ?
    - Pensées sur l'inquiétude, le doute, les épreuves et l’espoir

Pensées, citations et proverbes sur l’inquiétude et les soucis

Résultat de la recherche par mots clefs:

Pensées, citations et proverbes sur l’inquiétude et les soucis
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/19/June_2005_dark_cloud.jpg/640px-June_2005_dark_cloud.jpg

De Typhoonchaser, GNU, (CC BY-SA 3.0), Wiki

Le tourment des hommes ne vient pas des choses,
mais des idées qu’ils ont des choses.
Épictète
 
Changer de souci fait autant de bien que prendre des vacances.
David Lloyd George
 
J'ai beaucoup mieux à faire que m'inquiéter de l'avenir :
J'ai à le préparer.
Félix-Antoine Savard
 
L’inquiétude : pensée égoïste qui consiste à espérer ne pas avoir mal.
Marie Lenne
 
La seule façon d’être heureux est de cesser de s’inquiéter
de ce qui se situe au-delà de notre bonne volonté.
Épictète
 
Le futur appartient à ceux qui ont transformé leur appréhension en foi.
William Arthur Ward
 
L'inquiétude, c’est une théorie, une idée qu’on se fait.
Réjean Bonenfant et Louis Jacob
 
J’ai connu des moments terribles dans ma vie, dont certains se sont vraiment produits.
Mark Twain
 
N'anticipez pas sur les problèmes, ne vous inquiétez pas
d'avance de ce qui n'arrivera peut-être pas. Restez au soleil.
Benjamin Franklin
 
Il y a ce qui nous inquiète plus que nécessaire ;
ce qui nous inquiète avant que ce ne soit nécessaire ; ce qui nous inquiète alors
que ce n’est absolument pas nécessaire. Notre douleur, c’est nous qui l’inventons.
Sénèque
 
Il faut éliminer quotidiennement, comme des puces, les mille petits soucis...
Notre unique obligation morale c'est de défricher en nous-mêmes de vastes clairières de paix et
de les étendre de proche en proche, jusqu'à ce que
cette paix irradie vers les autres.
Etty Hillesum
 
Ce n'est pas le travail qui tue les hommes, c'est l'inquiétude.
Le travail est la santé ; vous pouvez difficilement mettre
plus sur un homme qu'il peut supporter. Mais l'inquiétude est la
rouille sur la lame. Ce n'est pas le mouvement qui
détruit la machinerie, mais le frottement.
Henry Ward Beecher
 
Les soucis d'aujourd'hui sont les plaisanteries de demain. Rions-en donc tout de suite.
Henri Béraud
 
Si vous ne pouvez pas vous empêcher de vous faire du souci,
rappelez-vous que l'inquiétude ne vous sera d'aucun secours.
John L. Mason
 
Le sage est calme et serein. L'homme de peu est toujours accablé de soucis.
Confucius
 
Vivre les malheurs d'avances, c'est les subir deux fois.
Épicure
 
Si vos tracas vous aveuglent, vous ne pouvez pas voir la beauté du coucher de soleil.
Krishnamurti
 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Mais s'il n'en a pas, alors s'inquiéter ne change rien.
Bouddha
 
Votre vie n'est pas tellement difficile à cause de malheurs et de catastrophes
(qui n'arrivent que rarement d'ailleurs) elle est difficile parce
que vous vous faites des montagnes avec des riens.
Omraam Mikhaël Aïvanhov
 
L'inquiétude dans le cœur de l'homme l'abat.
Mais une bonne parole le réjouit.
La Bible, Proverbes, 12-25
 
L'homme ne vit pas cent ans et se fait du souci pour mille.
Proverbe chinois
 
Quand les oiseaux de l'inquiétude et du tourment survolent votre tête,
vous n'y pouvez parfois rien changer. Mais vous pouvez les
empêcher de faire leur nid dans vos cheveux.
Proverbe chinois
 
Qui jette son regard sur ses soucis, ne trouve ni sommeil ni repos de l'esprit.
Proverbe français
 
L’inquiétude donne aux petites choses de grandes ombres.
Proverbe suédois
 
Faites face à vos doutes, à vos inquiétudes et à vos appréhensions
et un nouveau monde s'ouvrira à vous.
Auteur anonyme pour cette citation et les suivantes
 
L’inquiétude est comme une chaise berçante.
Elle vous donne quelque chose à faire mais
ne vous mène nulle part.
 
Ça ne sert à rien d’ouvrir votre parapluie
avant que la pluie ne tombe.
 
Trop penser à demain gaspille aujourd'hui.
 
Ne te laisse pas accabler par les soucis,
passant ainsi à côté des merveilles de la vie.
 
C’est folie pure qu’encombrer l’heure présente,
que seule nous possédons, de soucis et de préoccupations qui ruinent notre gaîté.
 
S’inquiéter n’enlève rien aux soucis de demain,
mais diminue nos forces aujourd’hui.
 
L’inquiétude est une route qui ne mène nulle part.
Ne la laissez pas diriger votre vie.
 
Ne pas s’inquiéter du lendemain, oui, mais à condition de bien penser et vivre aujourd’hui.
Sinon chaque lendemain servira à réparer les erreurs de la veille.
 
Le vrai savoir est un premier pas pour remporter la victoire sur l'inquiétude.
 
L’inquiétude est une mauvaise utilisation de l’imagination.
 
Pour vaincre l'inquiétude, il faut connaître profondément en soi son origine.
 
Lorsque vous imaginez des scénarios négatifs.
Faites aussi l’effort d’imaginer des scénarios positifs.
 
Si tu accueilles les événements tels qu'ils se présentent,
le futur ne t’inquiétera pas.
 
Aujourd’hui est le lendemain dont vous vous inquiétiez hier,
et vous voyez, tout va très bien.
 
Se promener avec ses soucis inscrits sur son visage est un manque de
considération pour les autres, c’est un fardeau que l’on place sur leurs épaules.
 
Mes inquiétudes sont en fait des défis fascinants à résoudre.
 

Sujets complémentaires :
    - Pensées sur les épreuves, le danger, le doute et la peur
    - Liste d'articles sur l'inquiétude