Header image alt text

Stratégies de la vie quotidienne : Evolution-101.com

Des idées et des suggestions pour vivre pleinement.

La bonne façon de critiquer est d'encourager

Résultat de la recherche par mots clefs:

La bonne façon de critiquer est d'encourager

« Rien ne stimule autant que des encouragements sincères. »

Canard malard, photo de Sylvain LavigneNe vous imaginez pas pouvoir améliorer les autres en soulignant sans cesse leurs imperfections. Si vous avez déjà une si piètre opinion d'un individu, pourquoi ferait-il des efforts ? Pourquoi est-ce qu'il serait motivé à s'améliorer puisque vous le critiquez ? En fait, si vous critiquez régulièrement quelqu'un, il pourrait devenir complètement démotivé. Et vous obtiendrez l’effet inverse de ce que vous désirez ; c'est-à-dire que plus vous critiquez et moins la personne veut s'améliorer. Critiquer est une mauvaise méthode dans la grande majorité des cas. Il est très souvent préférable de garder ses opinions négatives pour soi. Pour influencer positivement les autres, il faut les encourager même si la réalité n'est pas tellement fameuse.

Ceci ne signifie pas que l'on doit fermer les yeux et ne pas voir que quelqu'un se fait ou vous fait du tort. Si vous devez absolument souligner certains éléments négatifs du comportement de quelqu'un, faites-le avec une grande diplomatie. Faites-le en mentionnant également les qualités de la personne. Et mettez l'accent sur celles-ci. Car si vous ne soulignez que les points négatifs de quelqu'un, vous perdrez en partie sa confiance.

En général, plutôt que de critiquer, il faut chercher à découvrir chez les autres des vertus et des qualités. Ces éléments positifs sont parfois cachés et quelquefois la personne elle-même ne les connaît même pas. Il faut prendre l'habitude de regarder profondément dans les êtres au lieu de se limiter aux apparences. Celles-ci sont souvent trompeuses. Il est facile et peu noble de trouver les défauts de quelqu'un. Mais pour trouver les qualités, il faut parfois une grandeur d'âme. Lorsque vous aurez développé cette habitude, vous percevez différemment les gens qui vous entourent. Et vous aurez spontanément tendance à complimenter plutôt qu'à critiquer.

« La meilleure façon d'avoir de bonnes relations avec les autres est de se concentrer sur leurs qualités.
Et ensuite de les aider à exprimer le mieux possible celles-ci. »
Allen J. Boone

Sujets complémentaires :
    Les défauts des autres
    Réjouissez-vous des différences des autres
    Blâmer vous empêche d'avancer
    Se préparer à une conversation avec un proche
    Pensées sur l'encouragement, la compassion, la parole, le respect et la tolérance

Les défauts des autres

Résultat de la recherche par mots clefs:

Les défauts des autres

« Il est préférable de corriger nos propres défauts plutôt que ceux des autres. »
Démocritus

Nous avons tous une certaine image de ce que nous sommes. Cette perception de nous-mêmes est fort probablement différente de la façon dont les autres nous voient. Pour cheminer, il faut parfois avoir le courage de se percevoir tel que nous sommes avec nos qualités et nos défauts. Seulement voilà, il est beaucoup plus facile de reconnaître les défauts des autres plutôt que nos propres imperfections.

« Le plus souvent, les problèmes que l'on a avec les autres ne sont que le reflet de ceux que l'on a avec soi-même. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Puisque nous avons tous une disposition naturelle à voir les défauts des autres, pourquoi ne pas transformer cette tendance en occasion d'apprendre des choses sur nous-mêmes ? Voici comment : dès que vous voyez un défaut chez quelqu’un, interrogez-vous afin de déterminer si vous possédez celui-ci. Si ce n'est pas le cas, poursuivez votre recherche pour trouver un défaut similaire chez vous. Si vous ne trouvez toujours pas, élargissez davantage votre recherche en explorant des sujets mêmes éloignés du défaut que vous avez perçu chez l'autre. Si vous cherchez vraiment, vous verrez qu’il est toujours possible de trouver chez soi un élément à améliorer relié de près ou de loin au défaut que vous avez identifié chez l’autre.

Le fait d’avoir trouvé en vous un élément à améliorer (relié au défaut de l’autre) modifiera votre attitude par rapport à cette personne. En particulier, ceci vous donnera une bonne dose d’humilité. En nous observant comme nous regardons les autres, nous devenons beaucoup plus tolérants et compréhensifs à leur endroit.

Développez le réflexe de faire votre autocritique chaque fois que vous percevez un défaut chez quelqu’un d’autre. Cette attitude vous amènera à remettre en question votre propre comportement ; ce qui est une très bonne façon d’apprendre à mieux se connaître.

« Les défauts des autres sont une lumière sur nous-mêmes. »

Sujets complémentaires :
    - Greffes sur nos défauts
    - Critiques enrichissantes
    - Réjouissez-vous des différences des autres
    - Comprendre d'abord
    - Blâmer vous empêche d'avancer
    - Voir le bien
    - L'histoire du boulanger malhonnête
    - Pensées sur nos défauts et la connaissance de soi

Les critiques enrichissantes

Résultat de la recherche par mots clefs:

Les critiques enrichissantes
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Lake_Toba,_North_Sumatra_(43).JPG

Photo de Wagino 20100516 (CC-BY-SA-3.0 )

« L'art difficile d'évoluer est intimement lié à notre capacité de reconnaître et d’utiliser les critiques. »
Olivier Lockert

Pour mieux se connaître, il est utile d’être à l'écoute des commentaires que les gens formulent à notre sujet. Généralement, l’image que nous avons de nous-mêmes est différente de celle des autres. Il est donc enrichissant de se servir de l’opinion de ceux-ci pour se voir sous un angle différent.

Il est absolument nécessaire d'être ouvert pour utiliser efficacement l'opinion des autres. Ne vous attendez pas à ce que les gens réfléchissent comme vous et soient sensibles aux mêmes choses que vous. Pour bien interpréter les commentaires des autres à notre sujet, il est donc nécessaire d’être ouvert à leur perspective différente sur nous et sur la vie en général. Si vous êtes vraiment intéressés de connaître ce que les gens (qui vous connaissent bien) pensent de vous, il vous suffit simplement leur demander. Voici quelques questions qui pourraient être utiles dans ce contexte :

  1. Quelle est ma plus grande qualité ?
  2. Quel est mon plus grand talent ?
  3. Quel est mon but dans la vie, en apparence ?
  4. Au fil des années, comment ai-je changé (s'il y a lieu) ?
  5. Quel est mon plus grand défaut ?

Si vous posez cette dernière question : « Quel est mon plus grand défaut ? », soyez prêt à accepter la critique. Ceci demande du courage, mais vous serez probablement surpris de l’utilité des réponses. Évidemment, chaque personne vous répondra selon sa propre perspective. Il est donc important d’interpréter les réponses que vous obtiendrez en fonction du point de vue unique de chacun.

Il est très important d’acquérir une bonne connaissance de soi afin de connaître en particulier ses qualités, ses défauts, ses forces et ses faiblesses. En se connaissant mieux, il est notamment plus facile d'avoir des relations agréables avec les autres. Lorsque nous avons le courage de demander et d'accepter la critique des gens qui nous entourent, nous disposons d’un outil efficace pour contribuer à l’harmonie en nous et autour de nous.

« Les autres sont le miroir de ce que nous sommes et de ce que nous pouvons devenir. »

Sujets complémentaires :
    Utilisez vos opposants
    Comment réagir aux insultes
    Réagir humainement à la critique colérique
    Greffes sur nos défauts
    Trouver la vérité dans l’opinion des autres
    Liste d’articles de la catégorie « Se connaître »
    Pensées sur les insultes et les critiques ("être critiqué")

Critiquer ses semblables

Résultat de la recherche par mots clefs:

Critiquer ses semblables

« Autant le mot est léger pour celui qui le prononce
autant il est lourd pour celui qui le reçoit. »

Plusieurs se plaisent à parler des fautes et des faiblesses des gens autour d'eux. En agissant ainsi, ils creusent un fossé entre eux et leurs semblables. Les gens heureux s'occupent plutôt de ce qui est positif chez les autres. Même s'ils voient des comportements déplorables, ils portent volontairement leur attention sur ce qu'il y a de meilleur chez l'être humain.

Voici un texte de Socrate qui présente trois conditions pour déterminer si l'on doit communiquer ou pas une information au sujet d'une personne de notre entourage :

LE TEST DES TROIS PASSOIRES DE SOCRATE
Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse.
Quelqu’un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :
Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?
Un instant, répondit Socrate.
Avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des trois passoires.
Les trois passoires ?
Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres,
il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.
C’est ce que j’appelle le test des trois passoires :
La première passoire est celle de la vérité.
As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
Non. J’en ai seulement entendu parler.
Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.
Essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.
Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?
Ah non ! Au contraire !
Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité.
Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?
Non, pas vraiment.
Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai ni bien ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

D'une façon générale, évitez de critiquer et cherchez plutôt à découvrir les qualités des gens. Celles-ci sont quelquefois cachées et parfois la personne elle-même ne les connaît même pas. Il est facile et peu noble de parler des défauts des autres. Mais pour parler abondamment de leurs qualités, il faut une grandeur d'âme. Développez l'habitude de mentionner ce qu'il y a de bon chez chaque individu. Avec le temps, vous percevez ceux-ci plus positivement. Et vous en serez heureux.

« Plus une personne possède de grandes vertus,
moins elle remarque les défauts des autres. Car au contraire,
elles voient les autres à travers de ses propres qualités. »

Sujets complémentaires :
    La bonne façon de critiquer est d’encourager
    Défauts des autres
    Réjouissez-vous des différences des autres
    Pensées sur critiquer les autres

Pensées, citations et proverbes sur critiquer les autres

Résultat de la recherche par mots clefs:

Pensées, citations et proverbes sur critiquer les autres

Qui trouve des défauts en autrui en trouvera en lui.
Mohammed Ben Cheneb
 
Critiquer est le sujet de conversation préféré de ceux qui n'ont rien à dire !
 
Il a le droit de critiquer qui a le coeur à aider.
Abraham Lincoln
 
Loue ton ami en public et critique-le en tête-à-tête.
Proverbe marocain
 
Ne vous imaginez pas pouvoir améliorer les autres en les critiquant constamment.
Cette approche a souvent l’effet inverse.
 
Le critique consciencieux se critique d'abord lui-même.
Henri-Frédéric Amiel
 
Ceux qui parlent constamment des défauts des autres ; d’une façon ou d’une autre, nous révèlent ce qu’ils sont.
 
À défaut de savoir-faire, l'esprit ne nous manque point pour critiquer.
William Penn
 
Au lieu de s’indigner des imperfections des autres, pourquoi ne pas plutôt se révolter contre nos propres faiblesses et vices ?
 
En critiquant les autres à répétition, vous ne faites que creuser un fossé entre eux et vous.
 
Mieux vaut parler franc même au risque d'offenser.
Robert Louis Stevenson
 
Ne jamais critiquer un homme jusqu'à ce que vous ayez
marché un mille dans ses mocassins.
Proverbe amérindiens
 
Plus une personne possède de grandes qualités morales, moins elle remarque les défauts des autres.
Car au contraire, elles voient les autres à travers de ses propres qualités.
 
Que de temps nous gagnerions pour notre perfectionnement,
si nous renoncions à chercher les défauts chez les autres et à les critiquer.
 
Je ne parlerai pas en mal de qui que ce soit et
je dirais tout le bien que je sais sur tout le monde.
Benjamin Franklin
 
Observer sans évaluer est la plus haute forme d’intelligence humaine.
Krishnamurti
 
Vous ne pouvez maintenir quelqu'un à terre sans y rester avec lui.
Booker T. Washington
 
Note : certaines pensées ci-dessus n'ont pas auteur. Elles sont donc d'un auteur inconnu ou d'un auteur qui désire demeurer anonyme.

Sujets complémentaires :
    Conflit inutile
    Garder son calme dans une tempête d'insultes
    Pensées sur les insultes et sur être critiqué
    Pensées sur les conflits, la tolérance, la compassion et le pardon

Pensées sur être critiqué

Résultat de la recherche par mots clefs:

Pensées sur être critiqué

Mieux vaut être critiqué qu'ignoré.
Axel Oxenstiern
 
Les gens immatures déprécient ce qu'ils ne peuvent comprendre.
 
Considère celui qui te fait voir tes défauts
comme s’il te montrait un trésor.
Bouddha
 
Pour éviter les critiques, ne faites rien, ne dites rien, ne soyez rien.
Elbert Hubbard
 
Être critiqué sévèrement est une occasion de faire preuve
de discipline personnelle et sagesse.
 
Il est facile de se critiquer ; c'est pourquoi il vaut
mieux laisser ce plaisir aux autres.
Georges Perros
 
Ceux qui méritent le plus d'être loués
supportent le mieux d'être critiqués.
Alexander Pope
 
Mieux vaut agir que critiquer.
Proverbe français
 
Je préfère être critiqué pour l’homme que je suis,
plutôt qu'être aimé pour l’homme que je ne suis pas.
 
N'oser critiquer que ce qu'on admire.
Natalie Clifford Barney
 
Ne prêter aucune attention à ce que les critiques disent…
Se rappeler, une statue jamais n'a été établie
en l'honneur d'un critique !
Jean Sibelius
 
Les gens demandent la critique,
mais ils veulent seulement l'éloge.
W. Somerset Maugham
 
Il est difficile de prendre critique honnêtement
particulièrement quand elle vient d'un parent, d'un ami,
d'une connaissance, ou d'un étranger.
Franklin Jones
 
On retient l’offense, on oublie le don.
Proverbe italien
 
L'offense la plus fâcheuse est d'être offensé par un ami.
Proverbe oriental
 
Plus grand est l'offensé et plus grande est l'offense.
Jean Cornec
 
Évitons en amitié d'offenser ou de nous offenser ;
un miroir fendu ne se répare jamais.
Henri-Frédéric Amiel
 
Le sage ne fait pas dépendre son état intérieur
du comportement ou des paroles des autres.
 
Le bonheur d'un ami nous enchante, il nous ajoute, il n'ôte rien ;
si l'amitié s'en offense, elle n'est pas.
Jean Cocteau
 
Témoigner aux autres qu'ils nous offensent,
c'est presque toujours les offenser.
Jean-Benjamin de Laborde
 
La meilleure façon de se défendre est de ne pas imiter l'offenseur.
Marc Aurèle
 
C'est offenser les hommes que de leur donner des louanges
qui marquent les bornes de leur mérite.
Vauvenargues
 
Le vrai amour ne s'offense pas, il ne connaît pas la rancune,
il ne cherche pas à se venger !
George Sand
 
Qui aime bien n'offense point et ne peut être offensé.
Chevalier de Méré
 
On ne doit pas craindre d'offenser qui que ce soit, quand il le faut.
Christine de Suède
 
De la plus douce raillerie à l'offense,
il n'y a qu'un pas à faire.
Marquise de Lambert
 
Un bienfait reproché tient toujours lieu d'offense.
Jean Racine
 
L'homme qui a de la sagesse est lent à la colère,
Et il met sa gloire à oublier les offenses.
La Bible, Livre des proverbes
 
Note : certaines pensées ci-dessus n'ont pas auteur. Elles sont donc d'un auteur inconnu ou d'un auteur qui désire demeurer anonyme.

Sujets complémentaires :
    Comment réagir aux insultes
    Réagir humainement à la critique colérique
    Garder son calme dans une tempête d'insultes
    Conflit inutile
    Pensées sur les insultes et les critiques
    Pensées sur les conflits, la tolérance, la compassion et le pardon