60 citations de Richard Carlson

Dessin du visage de Richard Carlson dans la trentaine.

 

Table des matières

Catégorie 1) Acceptation

Qu’est-ce qui compte le plus ; se fixer un cap et ne jamais en démordre ou bien apprendre à nager dans le sens du courant ?

Pour que les habitudes cessent de vous nuire, il faut les considérer comme rien de plus que des pensées que vous avez acceptées, à tort, comme des réalités.

Deux personnes ne porteront jamais le même regard sur le monde : c’est ce que nous devons accepter si nous voulons avoir avec notre entourage des rapports sains.

Quand vous espérez telle chose et que la réalité vous déçoit, vous éprouvez de la colère et du dépit. Au contraire, acceptez la vie telle qu’elle est, et vous serez libre. Plus vous vous accrochez à vos attentes, plus vous serez tendu.

Catégorie 2) Amour

L’amour est une récompense en soi.

Derrière l’attitude la plus odieuse se cache une personne en mal d’affection.

Aimer relève d’un choix personnel, tandis que vous ne pouvez pas décider d’être aimé.

Un des principaux objectifs de la vie spirituelle et une des conditions de la sérénité n’est autre que l’amour désintéressé.

Si vous ne vous focalisez pas sur les côtés négatifs d’un individu, vos sentiments naturels d’amour et de respect se manifesteront.

Plutôt que d’attendre des autres qu’ils nous fournissent l’attention désirée, nous devons être nous-mêmes un modèle et une source d’amour.

Quand nous intégrons le fait que les autres puissent réagir différemment aux mêmes situations, nous augmentons de façon spectaculaire la compassion que nous éprouvons pour eux comme pour nous-mêmes.

Lorsque nous avons des humeurs ou des sentiments défavorables, notre couple peut nous apparaître comme un piège ou un fardeau, alors que quand nous sommes bien disposés, dans un état d’esprit positif, nous avons l’impression de vivre en parfaite harmonie avec notre partenaire.

Catégorie 3) Bonheur

Le bonheur fuit celui qui ne pense qu’à assouvir des désirs toujours renaissants.

Les gens heureux savent que la vie n’est qu’une succession de moments présents à savourer les uns après les autres.

Si la sérénité et l’amour sont en tête de liste, pourquoi ne pas redéfinir vos « réussites » comme les actions qui vous rapprochent de ces buts.

Si nous n’avons pas toujours le pouvoir d’agir sur autrui et/ou sur les événements, nous disposons en revanche d’une étonnante capacité à nous sentir heureux et satisfait.

Le bonheur est un sentiment, et non pas un aboutissement ; lorsque vous saurez où le trouver, vous serez capable de le faire perdurer ; vous ne le manquerez plus à trop le chercher ailleurs.

Catégorie 4) Cheminement

Nos idées préconçues sur ce que devrait être l’existence nous empêchent d’apprécier le présent et d’en tirer les enseignements.

Obéir à son instinct, c’est écouter cette voix intérieure qui connaît nos besoins intimes et les changements à mettre en œuvre pour les combler.

Ceux qui aspirent à une vie plus harmonieuse commettent presque toujours cette erreur ; ils accordent trop d’importance à leurs défaillances et à leurs rechutes.

Quand vous serez décidé à ne plus vous noyer dans un verre de vulgaires péripéties, vous libérerez une énergie considérable, à mettre au service de buts plus élevés.

Voir sa photographie dans le journal local, c’est peut-être une forme de succès, mais ce n’est pas aussi important que d’apprendre à conserver son sang-froid face à l’adversité.

Non seulement le fonctionnement psychologique sain entraîne un sentiment de bien-être, mais il nous donne des idées nouvelles sur la façon de mener notre existence et de résoudre nos problèmes.

Pour résoudre définitivement un problème, nous devons nous en distancier. Le manque de recul nous aveugle. Si nous prenons du recul par rapport au problème, les réponses nous sauteront aux yeux.

L’important, c’est de faire de son mieux et de suivre la bonne direction. Quand vous aurez appris à vous aimer, vous serez bien parti pour une vie plus heureuse même si, à l’occasion, vos erreurs de parcours viennent rappeler.

Catégorie 5) Émotion

Nous nous sentons blessés ou offusqués quand quelqu’un désapprouve nos idées.

Sachez une fois pour toutes que les succès se remportent malgré la peur, jamais grâce à elle.

Lorsque vous êtes dans un état d’esprit positif, vous ne vous offensez pas des suggestions d’autrui.

Nos réactions émotionnelles ne résultent pas d’un événement extérieur, mais sont issues de notre système de pensée et croyances.

!Vos pensées peuvent vous faire passer, presque instantanément, de la quiétude à la tempête, sans que rien n’ait changé dans la réalité.

N’essayez surtout pas de donner votre avis à une personne mal disposée. De mauvaise humeur, nous sommes tous incapables de recevoir des informations.

Lorsque vous aurez constaté combien il est agréable de vivre dans un état d’esprit positif, vous vous attarderez de moins en moins sur vos pensées négatives.

Vous avez parfaitement le droit d’avoir raison, mais sachez que si vous insistez pour avoir raison, il y a toujours un prix à payer : vous y perdez votre paix intérieure.

M’arrive-t-il de réagir à la mauvaise humeur d’autrui ? Le plus charmant des individus a ses humeurs : ce n’est pas pour cette raison qu’il vous en veut personnellement.

Vous ne pouvez échapper aux sautes d’humeur, mais si vous savez les détecter, vous attendrez le retour d’un sentiment meilleur pour répondre aux questions d’importance.

Lorsque nous sommes dans un état d’esprit positif, nous avons tout ce qu’il nous faut pour être bien. Nous n’avons pas envie de ce que nous n’avons pas et sommes heureux d’avoir ce que nous avons.

Lorsque vous percevrez la mauvaise humeur chez quelqu’un, si vous comprenez et respectez l’influence des humeurs, vous ne vous sentirez plus personnellement concerné et n’en serez plus affecté.

Catégorie 6) Illusion

Selon l’humeur, nous n’avons pas la même conception des faits.

Si la satisfaction des désirs entraînait le bonheur, nous serions tous déjà heureux.

Nous commettons souvent l’erreur de nous apitoyer sur notre sort ou sur celui des autres en pensant que la vie devrait être plus juste ou qu’elle le sera un jour. C’est une dangereuse chimère.

Si vous partez du principe que seules vos humeurs changent, et non pas le cours de votre existence, vous serez capable de retrouver un état d’esprit sain presque aussitôt après vous en être départi.

Parce que notre système de pensée fait partie de nous, les informations qu’il nous transmet nous semblent vraies et exactes. Ainsi, il nous persuade que nous sommes réalistes et que la vie est réellement comme nous la concevons.

Catégorie 7) Pensée

Positives ou négatives, les pensées ne sont que des pensées.

Tout sentiment, négatif ou positif, résulte directement de la pensée quelle que soit sa durée.

Par nature, le système de pensée est obstiné et n’apprécie guère les bouleversements. Il s’autovalide.

Un rapport sain à la pensée n’empêche pas d’avoir des pensées ; en revanche il permet d’éviter de se laisser troubler par elles.

Quand vous ne marinez pas dans le jus de vos pensées, à prendre tout trop au sérieux, vos émotions sont généralement positives.

Quand vous sentez que votre esprit court plusieurs lièvres à la fois, c’est qu’il est temps de prendre un peu de recul et de faire le point.

Toutes nos pensées sont emmagasinées dans le « système de pensée, unité intégrée au travers de laquelle nous voyons le monde.

Mon esprit est-il un champ de bataille ? Pour mettre un terme aux hostilités mentales et reprendre possession de nos sentiments positifs, il nous faut en prendre conscience.

Catégorie 8) Passé, présent et futur

Les éléments du passé ne doivent pas interférer avec votre présent.

Nul ne sait combien de temps il lui reste à vivre. Mais curieusement, nous nous comportons comme si nous étions éternels.

L’ego est cet aspect de notre personnalité qui demande à être vu, entendu, respecté, souvent aux dépens de notre entourage.

Quand nous pensons à quelque chose, au passé ou au futur, nos pensées donnent vie à leur objet, comme s’il était une réalité présente.

Prenez conscience que la vie est un long chapelet de sentiments et de situations différentes ; un instant présent, suivi d’un autre instant présent.

Tout événement passé, qu’il se soit produit il y a vingt ans ou vingt minutes, est passé et ne doit pas interférer dans votre vie actuelle, dans l’instant présent.

Catégorie 9) Relation humaine

Non seulement la critique ne résout rien, mais elle alimente l’agressivité et la méfiance dans le monde.

Rappelez-vous que les enfants commettent obligatoirement des erreurs et que nous tous sommes passés par là.

Notre attente de réciprocité vient tout gâcher. Elle brouille nos sentiments positifs, nous place en situation de frustration.

Plus nous prendrons conscience du bonheur au sein d’une relation, mieux nous saurons repérer les éléments qui nous écartent de ce sentiment, parmi lesquels le besoin d’avoir raison figure au premier rang.

S’occuper de ses affaires, ce n’est pas seulement résister à la tentation de résoudre les problèmes d’autrui. C’est aussi ne plus écouter les conversations, éviter les ragots, ne pas passer leur comportement au crible.

Courte biographie de Richard Carlson (1961 –2006) :

Richard Carlson était un auteur et conférencier motivateur, qui est devenu très célèbre en 1997 à la parution de son livre ‘Ne vous noyez pas dans un verre d’eau’. Ce livre a été le meilleur vendeur américain pendant deux ans selon USA Today. Psychologue, Richard Carlson a préconisé la bonne humeur et la pensée positive. Né et élevé dans la région est de la baie de San Francisco, il a obtenu un baccalauréat de l’Université Pepperdine et un doctorat en psychologie de l’Université Sierra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.