function itsg_allow_nbsp_in_tinymce( $init ) { $init['entities'] = '160,nbsp,38,amp,60,lt,62,gt'; $init['entity_encoding'] = 'named'; return $init; } add_filter( 'tiny_mce_before_init', 'itsg_allow_nbsp_in_tinymce' );

Histoire : L’homme qui plantait des arbres

Forme humaine de grandeur nature fait de branches et de feuilles.

William Cho [CC BY-SA 2.0], Wiki

L’Homme qui plantait des arbres est une nouvelle écrite en 1953 par Jean Giono. Il s’agit de l’histoire d’un berger qui fait revivre sa région en Haute Provence en y plantant des arbres de 1913 à 1947.

Cette nouvelle a eu un retentissement mondial. Elle est aujourd’hui considérée comme un manifeste international de la cause écologiste. Cette histoire est reconnue par les écologistes comme une parabole de l’action positive d’un seul homme sur son milieu et de l’harmonie qui peut s’ensuivre.

Plusieurs ont pris connaissance de cette nouvelle grâce au film d’animation du même nom, réalisé par l’illustrateur Frédéric Back et lu par Philippe Noiret. Ce film a obtenu plus de 40 prix à travers le monde, incluant l’Oscar du « meilleur film d’animation » en 1987.

« Si l’on me donnait un vaste territoire chauve, je planterais tant que le jour est long des arbres. À la fin de ma vie, je serais le père d’une forêt. » Julos Beaucarne

Bon visionnement !

Cliquez ici pour démarrer la vidéo via Youtube, 30 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.