50 citations de Simone de Beauvoir

Photo de Simone de Beauvoir en 1967

Moshe Milner [CC BY-SA 3.0]

Table des matières

Catégorie 1) Bonheur

Les gens heureux n’ont pas d’histoire.

Publication indéterminée

Le bonheur assuré par l’amour est le seul garant de la vie.

(L’invitée, 1943)

Je me disais que, tant qu’il y aurait des livres, le bonheur m’était garanti.

Publication indéterminée

La lucidité ne fait pas le bonheur mais elle le favorise et elle donne le courage.

Publication indéterminée

Le secret du bonheur et le comble de l’art, c’est de vivre comme tout le monde, en n’étant comme personne.

Publication indéterminée

Catégorie 2) Famille

Qu’est-ce qu’un adulte ? Un enfant gonflé d’âge.

Publication indéterminée

Élever un enfant, ce n’est pas en faire une belle image.

(Les Belles Images)

Quand on a été mal aimé dans son enfance et qu’on a adopté le point de vue de ses parents, on a constitué de soi une image déplaisante dont on ne se débarrasse jamais.

(Tout compte fait, 1972)

Catégorie 3) Femme

On ne naît pas femme : on le devient.

(Le deuxième sexe)

Une femme libre est exactement le contraire d’une femme légère.

Publication indéterminée

Les femmes se forgent à elles-mêmes les chaînes dont l’homme ne souhaite pas les charger.

Publication indéterminée

Il est très difficile à une femme d’agir en égale de l’homme tant que cette égalité n’est pas universellement reconnue et concrètement réalisée.

(Les faits et les mythes, Le Deuxième Sexe, tome 1)

N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.

Publication indéterminée

Catégorie 4) Liberté

Se vouloir libre, c’est aussi vouloir les autres libres.

(Pour une morale de l’ambiguïté)

L’humanité est une suite discontinue d’hommes libres qu’isole irrémédiablement leur subjectivité.

Publication indéterminée

C’est par le travail que la femme a en grande partie franchi la distance qui la séparait du mâle ; c’est le travail qui peut seul lui garantir une liberté concrète.

(Le Deuxième sexe)

En France surtout on confond avec entêtement femme libre et femme facile, l’idée de facilité impliquant une absence de résistance et de contrôle, un manque, la négation même de la liberté.

Publication indéterminée

Catégorie 5) Mort

La mort semble bien moins terrible, quand on est fatigué.

Publication indéterminée

Ils se contentent de tuer le temps en attendant que le temps les tue.

Publication indéterminée

Tous les hommes sont mortels : mais pour chaque homme sa mort est un accident et, même s’il la connaît et y consent, une violence.

(Une mort très douce)

C’est la vieillesse, plus que la mort, ce qui doit être contrasté avec la vie. La vieillesse est la parodie de la vie, tandis que la mort transforme la vie en destin.

Publication indéterminée

Catégorie 6) Motivation

On ne peut rien écrire dans l’indifférence.

(Les Mandarins)

C’est le désir qui crée le désirable, et le projet qui pose la fin.

Publication indéterminée

Si je prétendais assumer à l’infini les conséquences de mes actes, je ne pourrai plus rien vouloir.

Publication indéterminée

C’est dans la connaissance des conditions authentiques de notre vie qu’il nous faut puiser la force de vivre et des raisons d’agir.

Publication indéterminée

Catégorie 7) Relation amoureuse

Dans toutes les larmes, s’attarde un Espoir.

(La force de l’âge, 1960)

Nous n’avions qu’une chose en commun : je l’aimais et il s’aimait.

Publication indéterminée

Il tenait à moi comme une vieille habitude, mais je ne lui apportais plus aucune joie.

(La Femme rompue, 1968)

Le mariage multiplie par deux les obligations familiales et toutes les corvées sociales.

Publication indéterminée

Toi et moi, on ne fait qu’un ; c’est vrai, tu sais, on ne peut pas nous définir l’un sans l’autre.

(L’Invitée)

J’aimerai le jour où un homme me subjuguera par son intelligence, sa culture et son autorité.

(Mémoires d’une jeune fille rangée)

Le couple heureux qui se reconnaît dans l’amour défie l’univers et le temps ; il se suffit, il réalise l’absolu.

(Le Deuxième sexe)

Ce ne sont pas les individus qui sont responsables de l’échec du mariage : c’est l’institution elle-même qui est originellement pervertie.

Publication indéterminée

Pour qu’il y ait entre époux loyauté et amitié, la condition sine qua non c’est qu’ils soient tous deux libres à l’égard l’un de l’autre et concrètement égaux.

(Le Deuxième sexe)

La femme se détermine et se différencie par rapport à l’homme et non celui-ci par rapport à elle ; elle est l’inessentiel en face de l’essentiel. Il est le sujet, il est l’Absolu : elle est l’Autre.

(Le Deuxième Sexe)

La jeune fille sensible et généreuse, réceptive et ardente, est toute prête à devenir une grande amoureuse. Quand elle ne rencontre pas l’amour, il lui arrive de rencontrer la poésie.

Publication indéterminée

Catégorie 8) Relation humaine

Pour me plaire avec des gens, j’ai besoin de me sentir en accord avec eux.

(La force des choses, 1963)

L’individu ne reçoit une dimension humaine que par la reconnaissance d’autrui.

(La force de l’âge, 1960)

Entre deux individus, l’harmonie n’est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir.

(La Force de l’âge)

Catégorie 9) Vie

On n’existe pas sans faire.

Publication indéterminée

Toute réussite déguise une abdication.

Publication indéterminée

Exister c’est oser se jeter dans le monde.

(Le Deuxième Sexe)

Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire.

(L’Invitée)

La vie ça ne se détaille pas, il faut la prendre en bloc, c’est tout ou rien.

Publication indéterminée

On ne peut pas mener une vie correcte dans une société qui ne l’est pas.

(Les mandarins)

Impossible de faire la lumière sur sa vie sans éclairer, ici ou là, celle des autres.

Publication indéterminée

Choisir la vie, c’est toujours choisir l’avenir. Sans cet élan qui nous porte en avant nous ne serions rien de plus qu’une moisissure à la surface de la terre.

Publication indéterminée

Le propre de toute morale est de considérer la vie humaine comme une partie que l’on peut gagner ou perdre, et d’enseigner à l’homme le moyen de gagner.

Publication indéterminée

Catégorie 10) Autres sujets

Ce qu’il y a de scandaleux dans le scandale, c’est qu’on s’y habitue.

Publication indéterminée

Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance, mais le refus de savoir.

Publication indéterminée

Personne n’est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu’un homme inquiet pour sa virilité.

(Le Deuxième Sexe)

Quelqu’un a dit que les questions ne sont jamais indiscrètes, mais seulement les réponses; vous n’êtes pas forcé de me répondre.

(Les Mandarins)

Biographie de Simone De Beauvoir (1908-1986) :

Née à Paris d’une famille aisée, Simone De Beauvoir étudie la philosophie et obtient un diplôme dès 1929. En 1944 et 1947, elle publie ses premiers textes influencés par la pensée de Jean-Paul Sartre : Pour une morale de l’ambiguïté et Pyrrhus et Cinéas. En 1949, elle publie Le Deuxième Sexe : il s’agit d’un essai sur la condition féminine qui prône l’émancipation de la femme et l’égalité dans la différence. Ses écrits ont grandement contribué à l’essor du mouvement féministe dans le monde occidental. À partir de 1958, Simone de Beauvoir se tourne vers l’autobiographie avec la publication de ses mémoires en trois volumes : Mémoire d’une jeune fille rangée (1958), La Force de l’âge (1960) et, en 1963, La Force des choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.