Agir davantage

« Savoir est peu de chose, l’essentiel est de savoir tirer parti de ce que l’on sait. » Montaigne

Un mur complet couvert d’une bibliothèque dans lequel sont rangés les livres.

De Stewart Butterfield (flickr) [CC BY 2.0] via Wiki

Parce qu’ils lisent beaucoup de choses sur la spiritualité, sur le développement personnel ou sur d’autres sujets similaires, certains croient qu’ils vont nécessairement progresser. Mais la lecture est insuffisante, car le vrai progrès se situe dans l’action. Certes, il est utile de lire et d’augmenter ses connaissances. Mais il est encore plus utile de les appliquer. Par exemple, il est inutile de lire sur la générosité pendant des années, si l’on ne la pratique pas. L’essentiel est de vivre, non pas d’accumuler des connaissances mortes. Quelle est l’utilité d’avoir tout ce savoir s’il ne contribue pas à votre mieux-être ou à celui des gens qui vous entourent ? La raison première de nos lectures doit être de progresser et ceci implique d’améliorer tôt ou tard notre comportement.

La lecture est efficace pour acquérir des connaissances théoriques. Mais seules comptent les connaissances qui mènent à une meilleure manière de vivre. Il est donc important de développer notre capacité de traduire les notions théoriques en un comportement harmonieux et bénéfique pour tous.

« Un gramme d’actions vaut mieux qu’une tonne de connaissances mortes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.