Épreuves transformatrices

« La souffrance ouvre nos yeux à la vérité. »

L’épreuve est une matière première que nous devons transformer. Nous devons apprendre à travailler sur les situations difficiles afin de grandir à travers elles. Quand rien ne nous oblige à faire des efforts, nous avons tendance à nous laisser aller. La frustration peut être une motivation importante de progrès. En particulier, les grandes épreuves contribuent à nous donner le courage de prendre des décisions difficiles, mais nécessaires à notre véritable cheminement. Lorsque la souffrance est intense, elle nous force à explorer des solutions que l’on choisit d’ignorer en temps normal. Les grandes souffrances sont le feu qui brûle nos veilles conceptions, nos résistances inconséquentes et nos illusions infantiles. Sans elle, nous ne ferions jamais les efforts nécessaires (parfois très douloureux) à une transformation en profondeur.

« Au contact de la souffrance, on ne peut faire autrement que de rencontrer sa propre humanité. »
Reine Malouin

Lorsque vous souffrez intensément, pensez qu’un jour cette épreuve sera une richesse. Grâce à ce raisonnement, vous prenez un peu de distance par rapport à ce que vous endurez et ceci a pour effet d’apaiser un peu votre douleur. En percevant l’épreuve comme une opportunité de cheminement, vous lui donnez un sens. La souffrance absente de sens est beaucoup difficile à supporter parce qu’elle est porteuse de découragement et parfois de désespoir. Mais souffrir en progressant vers à un mieux-être (pour nous et pour les autres) peut changer complètement notre attitude face à l’adversité.

« Pour atteindre la sagesse profonde,
il n’y a pas d’autre chemin que celui de la souffrance. »

Quoi qu’il vous arrive, il est préférable de voir le bon côté des choses : devant les épreuves et les souffrances, il est préférable de penser que de ce mal pourra sortir un bien, et que tôt ou tard tout s’arrangera. Désormais, vous devez percevoir autrement les obstacles et les situations difficiles. Nous avons trop souvent tendance à considérer ceux-ci comme des obstructions à notre bonheur. En réalité, c’est parfois face à l’épreuve que nous avons les plus grandes possibilités de cheminement vers un mieux-être.

« Rien ne nous rend si grand qu’une grande épreuve. »
Alfred de Musset

Sujets complémentaires :
    Épreuves ou opportunités ?
    Échec ou perception d’échec
    Questions pour apprendre de nos épreuves
    Attitude devant les difficultés
    Pensées sur la souffrance, les malheurs et les épreuves
    Pensées sur le découragement et l’espoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.