Les 50 meilleures citations sur l’AMOUR-PROPRE

Table des matières

Un homme démontre de l’amour propre en levant les mains.

Image de Gerd Altmann via Pixabay

1) Citations sur les dangers de l’amour-propre :

L’amour-propre est le talon d’Achille chez presque tous les hommes. Suzanne Curchod (Les mélanges et pensées, 1798)

L‘amour-propre est un sot conseiller qui fait croire qu‘on en sait plus que les autres. Pierre-Jules Stahl (Les pensées et réflexions diverses, 1841)

Il n‘y a rien de si dangereux que de plaire dans le monde, l‘amour-propre lui en est charmé, et on s‘enivre de plaisir et de vanité. Fénelon (Les réflexions et pensées recueillies, 1720)

L‘amour-propre est un instrument utile, mais dangereux ; souvent il blesse la main qui s‘en sert, et fait rarement du bien sans mal. Jean-Jacques Rousseau (Émile, ou De l‘éducation, 1762)

L‘amour-propre ne connaît que l‘objet qu‘il chérit, il méprise tous les autres, et il les sacrifierait tous pour lui seul : on pourrait l‘appeler le vice des vices. David Augustin de Brueys (Les amusements de la raison, 1721)

L‘amour-propre est le plus dangereux ennemi de la raison, c‘est lui qui enfle l‘orgueilleux, qui rend l‘avare insatiable, qui échauffe le belliqueux, et qui assoupit le paresseux : il tient en main le gouvernail des actions humaines. Bernard Fontenelle (Les maximes et pensées, 1657-1757)

2) Citations sur l’amour-propre et nos défauts :

L‘amour-propre se vexe de toute restriction dans l‘éloge. Henri-Frédéric Amiel (Journal intime, le 27 mai 1878)

L’amour-propre est plus habile à cacher nos défauts qu’à montrer nos vertus. Francis Bacon (Les essais, 1625)

L‘amour-propre le plus fin est toujours dupe de la louange qui n‘est qu‘une fausse monnaie. Louis-Philippe de Ségur (La reconnaissance, 1816)

L‘amour-propre, si susceptible pour lui-même, ne devine presque jamais la susceptibilité des autres. Germaine de Staël (Corinne ou l‘Italie, 1807)

L‘amour-propre est le microscope qui grossit à nos yeux nos propres vertus et les défauts d‘autrui. David Augustin de Brueys (Les amusements de la raison, 1721)

L‘amour-propre nous empêche de voir nos défauts, mais à la première faute que nous voyons faire aux autres, nous nous érigeons en censeurs de leur conduite. Phèdre (Les fables – Ier s. ap. J. C.)

3) Citations sur les effets négatifs de l’amour-propre :

Ce n‘est pas l‘amour qu‘on devrait dépeindre comme aveugle, mais l‘amour-propre. Voltaire

L’amour pardonne tout, l’amour-propre ne pardonne jamais. Charles de Bernard (Le nœud gordien, 1838)

Il n‘y a pas que les sots qui aient besoin d‘éloges, et renouvelés souvent. Alain (81 chapitres sur l‘esprit et les passions)

L‘amour-propre, c‘est l‘aversion de tout échec, l‘horreur de toute humiliation. Henri-Frédéric Amiel (Journal intime, le 29 octobre 1878)

L’amour-propre est presque toujours un égoïsme déguisé. Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville (Le livre des pensées, 1861)

L‘excès de l‘amour-propre voile l‘esprit, et dévoile la sottise. Marie-Jeanne Riccoboni (Les lettres d‘Elizabeth–Sophie de Vallière, 1772)

L‘amour-propre est la forme égratignante de l‘égoïsme, il subordonne le monde à lui. Henri-Frédéric Amiel (Journal intime, le 17 février 1879)

Deux hommes qui ne se connaissent pas sont capables, par amour-propre, de passer l‘un à côté de l‘autre, dans un désert, sans se saluer. Jules Renard

L’amour-propre est la cause de nombreux torts, et nous empêche bien souvent de les réparer. Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville (Le livre des pensées, 1861)

L’amour-propre est un enfant gâté qui n’aime à se nourrir que des bonbons de la flatterie. Joseph Sanial-Dubay (Les pensées sur l’homme, le monde et les mœurs, 1813)

L’amour-propre, qui est comme un voile que nos yeux ne peuvent percer, nous cache une partie de nos faiblesses, et nous empêche de nous faire une justice exacte sur le reste. Louis Bourdaloue (Les pensées et réflexions, 1704)

4) Citations sur les effets positifs de l’amour-propre :

L’amour-propre a été donné à chacun pour veiller à sa conservation. Anonyme

L‘amour-propre est le vent qui enfle les voiles et conduit leur vaisseau dans le port. Napoléon Bonaparte

La rivalité d‘amour-propre est un stimulant qui décuple les facultés humaines. George Sand (Le Piccinino, 1847)

L‘amour-propre, ce flatteur tyran, redoutez ses attraits, et vivez avec lui sans en être l‘esclave. Voltaire (Stances, XXXVIII, 1764)

L’amour-propre en souffrance a fait de grands révolutionnaires. François-René de Chateaubriand (Mémoires d’outre-tombe, 1848)

L’amour-propre bien entendu est le fondement de plusieurs de nos vertus, est le mobile de beaucoup de bonnes actions. Anonyme

L‘amour-propre est le premier des amours, et le seul qui ne fasse pas d‘inconstants. Adolphe Ricard (L‘amour, les femmes et le mariage, 1857)

L’amour-propre est utile ; il donne l’éveil à nos qualités. Sans une noble idée de nous-mêmes, nous resterions ensevelis dans une froide et triste inaction. Auguste de Labouïsse-Rochefort (Les pensées, observations et réflexions, 1810)

L’amour-propre est la source secrète de toutes nos misères ; c’est par lui que les autres ont prise sur nous et que nous avons prise sur les autres ; aussi faibles quand nous triomphons que quand nous sommes vaincus. Alfred Auguste Pilavoine (Les pensées, mélanges et poésies, 1845)

L‘amour-propre et toutes ses branches sont aussi nécessaires à l’homme que le sang qui coule dans ses veines ; et ceux qui veulent lui ôter ses passions, parce qu‘elles sont dangereuses ressemblent à celui qui voudrait ôter à un homme tout son sang, parce qu‘il peut tomber en apoplexie. Voltaire

L‘amour-propre n‘exclut point l‘amour du prochain ; la conscience de notre dignité, la foi en notre valeur personnelle nous poussant à des actes capables de commander l‘estime et de forcer l‘admiration, nous fera rendre de grands services aux autres. Louis-Auguste Martin (L‘esprit moral du XIXe siècle, 1855)

5) Citations sur l’amour-propre et l’orgueil :

L‘amour-propre n‘est souvent que l‘antichambre de l‘orgueil. Robert Sabatier (Le livre de la déraison souriante, 1991)

Dès qu’il s’agit d’amour-propre, quelque amplification se prépare. Robert Sabatier (Le livre de la déraison souriante, 1991)

L‘amour-propre est l‘orgueil appliqué aux petites choses qui se voient. Eugène Marbeau (Les remarques et pensées, 1901)

L’amour-propre et l’orgueil n’ont par eux-mêmes rien d’indésirable. Ils deviennent bons ou mauvais par les effets qu’ils produisent. Anonyme

L‘amour-propre aime mieux les injures que l‘oubli et le silence, il aime que l‘on parle de lui. Fénelon (Les réflexions et pensées recueillies, 1720)

L‘amour-propre, toujours maître des hommes, corrompt les forts par l‘orgueil et les faibles par la vanité. Louis-Philippe de Ségur (L‘amour-propre, 1816)

Amour-propre et orgueil, qui inspirez quelquefois de si grandes choses, que de crimes on commet en votre nom, quand on vous place mal. Inspiré de Germaine Acremant

L’amour-propre est le sentiment d’une fausse supériorité qui nous égare dans la juste appréciation de nous-mêmes. Placé entre l’envie et l’orgueil, il tient souvent de l’un et de l’autre. Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper (L’observateur au 19e siècle, 1819)

6) Citations sur l’amour-propre et le manque d’humilité :

L‘amour-propre exagère toujours notre mérite à nos propres yeux. Chilon de Sparte

À force d‘accepter les honneurs et les félicitations, on finit par croire qu‘on les mérite. Gilbert Cesbron

L‘amour-propre est le plus subtil enjôleur de la conscience. Henri-Frédéric Amiel (Journal intime, le 31 août 1853)

L‘amour-propre a trouvé dans la modestie, qui fuit la louange, le moyen le plus sûr de la provoquer. Louis Joseph Mabire

Il y a autant de vices qui viennent de ce qu‘on ne s‘estime pas assez, que de ce qu‘on s‘estime trop. Montesquieu (Mes pensées)

7) Citations sur les superlatifs de l’amour-propre :

Rien n‘est plus sale que l‘amour-propre. Marguerite Yourcenar

L‘amour-propre est plus habile que le plus habile homme du monde. François de La Rochefoucauld

L‘amour-propre est le plus persuasif de tous les flatteurs. François de La Rochefoucauld (Réflexions ou sentences et maximes morales, 1665)

L’amour-propre est le plus délicat et le plus vivace de nos défauts ; un rien le blesse, mais rien ne le tue. John Petit-Senn (Les bluettes et boutades, 1846)

L’amour-propre, bien que comblé d’éloges, n’en déborde jamais : c’est alors le tonneau des Danaïdes, moins les trous. John Petit-Senn (Les bluettes et boutades, 1846)

L’amour-propre survit à toutes nos défaites, nul sentiment n’est plus ingénieux que l’amour-propre pour nous voiler nos revers, nous étourdir sur nos chutes, et changer même nos défaites en triomphes. John Petit-Senn (Les sérénades et charivaris, 1840)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.