Réagir à la colère d’une autre personne

« Le sage ne laisse pas le comportement des autres influencer sa sérénité. »

Il est pénible de recevoir l’agressivité d’un individu en colère, car il est en proie à des émotions intenses. Et tant que cette tempête ne sera pas calmée, il sera impossible pour lui de voir la réalité avec objectivité. Voici des comportements à adopter dans cette situation difficile :

  1. Rester calme autant que possible :
    Au besoin, prenez de longues respirations profondes. Résistez à la tentation de crier à votre tour, vous ne feriez qu’envenimer la situation.
  2. Écouter attentivement sans interrompre :
    Laissez tomber tout ce que vous faites afin de donner toute votre attention à l’écoute de votre interlocuteur.
  3. Essayer de comprendre la raison de colère de votre interlocuteur :
    Il est utile de faire parler la personne irritée. Après avoir bien compris la raison de sa frustration, il est parfois nécessaire de lui demander ce qu’elle attend de nous. Cela a souvent pour effet de détendre un peu l’atmosphère.
  4. Essayer de calmer sa colère :
    Dites par exemple : « Étant donné la situation, je comprends que tu sois contrarié ». Cliquez ici pour d’autres suggestions qui apaisent la colère. Posez-lui également des questions ouvertes tels que : « Qu’est-ce qui te déçois le plus ? » L’objectif est de le faire à parler, car plus il s’exprime plus il baisse ses gardes et se calme.
  5. Montrer de l’empathie en démontrant notre compréhension :
    En présence d’une personne en colère, on peut montrer de l’empathie en résumant la source de sa frustration, par exemple : « Si je comprends bien, tu es fâché parce que tu dois prendre en charge presque toutes les corvées ménagères ? »
  6. Reconnaître sa culpabilité, s’il y a lieu :
    Si l’on vous accuse et que vous êtes au moins en partie coupable, alors vous devez l’admettre simplement. Vous gagnerez alors grandement en crédibilité.
  7. Être particulièrement conciliant dans l’immédiat, sans mentir :
    L’objectif immédiat est de permettre à la personne de se calmer. Une fois la tempête apaisée, au besoin, il sera alors temps d’essayer de régler les entièrement les différents problèmes.
  8. Pardonner sans tarder :
    Si la personne vous a offensés, alors vous devez pardonner aussi rapidement que possible. Dans les mêmes conditions, vous seriez peut-être vous aussi en colère.
  9. Reconnaître son état émotionnel :
    Si la personne est en colère pour une ‘ mauvaise ‘ raison, faites des efforts pour accepter son état émotionnel, sans la contredire ni argumenter pour le moment. Pour l’instant, elle est en colère et c’est tout.
  10. Rester dans le moment présent :
    Les gens en colère déterrent parfois des conflits passés, ou prétendent que la situation se répétera dans le futur. Il faut les écouter patiemment, mais si vous devez parler, essayez de demeurer concentré sur le problème actuel. Si la conversation diverge trop, dites par exemple : « J’aimerais aborder ce sujet avec toi une autre fois. Pour l’instant, je crois qu’il est important de parler de la situation présente. »
  11. Respecter son rythme :
    Certaines personnes se calment en parlant de ce qui les irrite. D’autres sont pensifs et préfèrent réfléchir longuement. Il est important de connaître la préférence de votre proche et de la respecter.
  12. Respecter même si nous sommes offensés :
    En toutes circonstances, il est primordial de demeurer poli et respectueux. Cette marque de considération a souvent pour effet de calmer immédiatement la personne en colère.
  13. Se retirer au besoin :
    Si vous êtes sur le point de perdre patience, il est alors préférable de vous éloigner temporairement de la personne en colère. Mais autant que possible, faites-en sorte que ce geste ne soit pas interprété comme une offense. Pour minimiser ce risque, demandez à la personne de reprendre rapidement la discussion, en disant par exemple : « Malheureusement, je suis fatigué et je dois prendre une bonne pause maintenant. Seriez-vous d’accord pour reprendre cet échange dans 45 minutes ? »
  14. Reconnaître et se protéger de la maltraitance, s’il y a lieu :
    La colère et la maltraitance sont deux choses différentes. La colère est état affectif intense et passager qui résulte d’un vif désagrément ou mécontentement. La maltraitance est une manière malsaine et potentiellement dangereuse de se comporter avec les autres. Voici des indices qui indiquent la maltraitance et plutôt que la colère :
        – menaces physiques, qui mènent ou non à la violence,
        – insultes répétés sans aucune raison,
        – rendre les autres responsables de son comportement abusif.
    S’il s’agit en effet de maltraitance et que votre sécurité est à risque, alors rendez-vous rapidement dans un lieu sûr (avec d’autres personnes en danger s’il y a lieu) et impliquer les autorités.

Conclusion :
D’une façon générale, nous devons faire des efforts pour ne pas offenser ou choquer davantage une personne en colère. Ceci étant dit, nous n’avons pas à être d’accord avec les exagérations ou les insultes que nous recevons. Nous devons simplement tenter d’être tolérants. Si un problème complexe doit être réglé, ce n’est certainement pas le bon moment pendant qu’une personne est en colère. Il est impératif de lui donner le temps de se calmer avant d’agir dans cette direction.

« Pour connaître la paix intérieure, nous devons introduire en nous des pensées d’indulgence, de tolérance et de pardon. »

Annexe, voici des comportements à éviter en présence d’une personne en colère intense :

  • Dire à la personne de se calmer.
  • Se sentir personnellement visé, à moins d’être coupable.
  • Contester, argumenter ou contredire pendant la colère.
  • Donner des conseils pendant la colère. Nous devons absolument attendre que la personne se soit calmée avant de la conseiller.

3 réponses

  1. Seth mukadi dit :

    J’ai vraiment aimé et apprécié ce que vous avez dit.

  2. Anonyme dit :

    C’est pour vous remercier de votre précision et votre générosité.
    Beaucoup de bon sens et finalement de lucidité qui stimulent les nôtres.
    Bravo et Merci.

  3. LAGREF Philippe dit :

    Bonjour,

    Je tenais à exprimer mes plus vives félicitations et un grand chapeau au travail fourni sur votre site très inspirant. Grand respect car le contenu est on ne peut plus riche te diversifié.

    Longue vie à votre site

    Philippe, adepte de cet art de vivre et de cette philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.