Recherche d’idées pendant nos pensées libres

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pictofigo_-_Idea.png

De Pictofigo, commons.wikimedia.org
CC-BY-SA-3.0 : creativecommons.org

« Toutes les grandes réalisations ont démarré par une idée. »

Une journée typique est composée de quelques moments de pensées libres, c’est-à-dire des périodes où notre attention n’est pas pleinement absorbée par une activité particulière. Voici quelques exemples de telles périodes :
  – pendant une activité qui demande peu d’attention : laver la vaisselle, prendre un bain, etc.
  – pendant un sport individuel : natation, jogging, randonnée pédestre, etc.
  – pendant que nous attendons : en transport en commun, à la banque, chez le dentiste, etc.

Ces moments de pensées libres nous donnent la possibilité d’orienter volontaire notre attention pour effectuer un travail mental. Cet article propose d’utiliser nos périodes de pensées libres pour trouver de nouvelles idées.

Par exemple, si vous prenez le métro chaque matin, l’attente pendant ce trajet est une période de pensées libres. Dans ce contexte (ou dans un contexte similaire), donnez-vous le défi de trouver une nouvelle idée. Si vous n’avez pas de sujet spécifique de recherche, voici quelques suggestions : trouver une nouvelle façon d’être un meilleur parent, fils(fille), ami, citoyen, etc.

« Les gens qui trouvent des idées de génie ne sont pas plus intelligents que les autres,
mais ils cherchent plus longtemps. »

N’essayez pas de trouver rapidement une idée miraculeuse. Surtout au début, contentez-vous de trouver des idées plus ou moins bonnes. L’important est de développer l’habitude quotidienne de rechercher de nouvelles idées. L’efficacité de cette technique est dans la répétition. En identifiant une idée différente chaque jour, avec le temps vous trouverez nécessairement de bonnes idées.

Greffe idée-récompense :
J’utilise la technique des greffes pour me motiver davantage. Il s’agit de greffer à une tâche le désir d’obtenir une récompense. Voici comment je m’y prends. J’aime bien écouter de la musique. Alors je m’impose ceci : je rends la musique (ma récompense) conditionnelle à la découverte d’une idée (tâche). Chaque matin en route vers le travail, je recherche une nouvelle idée. Et tant que je n’ai pas trouvé d’idée, je n’écoute pas ma musique.

« La pensée a fait plus de découvertes que les yeux. »

Sujets complémentaires :
    Ne pas s’arrêter à la première idée
    Pensées sur les idées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.