Histoire : Tourmenté entre le pardon et la rancune

« Qui ne sait pardonner nourrit son propre malheur. »

Un petit coeur avec des ailes

David Vignoni, LGPL License

Un écolier interroge son grand-père sur le, bien et le mal. Il désire en particulier savoir comment se comporter avec certains camarades de classe, qui font preuve de méchanceté envers lui. Son grand-père lui répond en racontant l’histoire suivante :

« Il y a très longtemps, j’ai moi aussi été traité cruellement par certaines personnes. Je me souviens particulièrement d’un garçon qui m’a sévèrement humilié à plusieurs reprises. Et pendant plusieurs années, j’ai entretenu de la haine envers lui. Cette haine m’a rongé de l’intérieur, bien qu’en même temps une partie de moi voulait pardonner. À cette époque, c’était comme si je devais constamment choisir entre deux petits bonshommes en moi. L’un d’eux est gentil et n’a aucune rancune. À l’inverse, l’autre petit bonhomme est rempli de malveillance. Et surtout, il est totalement incapable de pardonner. Ce fut pénible de vivre avec ce conflit intérieur, constamment ballotté entre l’un et l’autre de ces deux bonshommes. Mais finalement, il y a eu un vainqueur. Après toutes ces années, un seul est maintenant dans mon cœur. »

Le visage du diable avec des cornes

De HighSchoolSports.net
[FAL], via Wikimedia

Alors, le garçon regarde avidement son grand-père et lui demande :
« Quel petit bonhomme a gagné ? ».

Le grand-père répondit simplement :
« Celui que j’ai le plus nourri avec mes pensées. »

6 réponses

  1. Nick Cardozer dit :

    j’adore ce site, il m’édifie beaucoup et me conscientise dans certains domaines.

  2. Fripounette dit :

    Ce soir je découvre ce site tout à fait au hasard, j’y découvre et apprend beaucoup ….
    Merci pour ce site.

  3. HDM dit :

    On vous remercie pour ce site, c’est un travail qui mérite beaucoup de félicitations et encouragement. C’est une encyclopédie de la vie, un guide de la vie rare.
    Merci une fois.

  4. Erkan dit :

    Je ne savais pas ce qu’était pardonner, mais les pensées que je viens de lire sur votre site me réconcilie avec cette part de moi-même qui n’attend que « donner » « par » delà les offenses… Se voir au travers les autres – bienveillants comme malveillants- me renvoie à ce que je suis réellement: un homme qui doit se pardonner et ce, radicalement !

  5. Dunia dit :

    il est important de vous lire tout le temps afin d’être mieux et comprendre la vie tant collective que personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.