Citations de O. M. Aïvanhov sur Mieux aimer

  • Le véritable amour pense avant tout au bonheur de l’autre.
  • Vous ne pouvez ouvrir les cœurs et les âmes qu’en répandant la lumière et la chaleur.
  • Quand vous aurez découvert que l’amour est en vous, vous n’attendrez plus qu’on vous aime.
  • L’amour ne doit jamais dévorer, abîmer les êtres, votre amour doit les faire grandir au contraire.
  • Pour celui qui sait le comprendre et le manifester, l’amour représente une puissance extraordinaire.
  • Être capable d’élargir chaque jour le cercle de ses préoccupations et de ses activités, c’est cela évoluer.
  • Aimer les êtres, c’est comprendre leurs difficultés et agir avec délicatesse afin d’alléger leurs souffrances.
  • Si vous voulez aider les êtres, sachez que l’amour ne suffit pas, il faut que la sagesse vienne aussi dire son mot.
  • Si vous avez besoin d’amour et de lumière, tâchez d’en donner d’abord à ceux qui en ont encore plus besoin que vous.
  • N’attendez pas que ce soient les autres qui vous apportent la vie, qui vous apportent l’amour, qui vous apportent la joie.
  • Un homme et une femme tiennent la main d’un jeune enfant.

  • Combien aiment de n’importe quelle façon, n’importe qui, n’importe quand et ensuite disent que l’amour apporte tous les malheurs.
  • C’est en cherchant à perfectionner votre façon d’aimer que vous arriverez un jour à puiser cet amour qui est répandu partout dans l’univers.
  • Vous n’avez qu’une question à vous poser pour juger de la qualité de votre amour : est-ce que grâce à lui, l’être que vous aimez s’épanouit ?
  • Chacun de vous doit résoudre le problème comment se comporter envers les autres, et non pas comment les autres se comportent envers lui.
  • Travailler sans rien attendre, voilà ce que vous devez arriver à réaliser. Car il n’y a pas pire entrave que d’attendre d’être reconnu et apprécié pour son travail.
  • Vous trouvez normal que les autres manifestent la sagesse, la bonté, l’honnêteté, et vous vous indignez s’ils ne le font pas… Mais vous, comment vous conduisez-vous ?
  • L’amour, c’est d’offrir quelque chose à l’âme et au cœur de l’autre, un élan, une vie, une inspiration, afin que cet être-là s’épanouisse et avance dans la lumière et dans la joie.
  • Aimer, c’est vouloir développer ce que l’on possède de plus lumineux en soi-même pour pouvoir le donner et ainsi amener l’autre à progresser également dans la voie de la lumière.
  • L’amour, c’est d’abord de vouloir découvrir, chez l’être que l’on aime, les besoins de son âme, l’aider dans son évolution, lui donner de bonnes conditions pour qu’il se libère.
  • Quand vous commencerez à comprendre vraiment, avec tout votre être, ce que c’est de vivre avec amour, votre existence entière sera transformée. L’amour jaillira en vous sans arrêt.
  • Aimez, et préoccupez-vous seulement d’améliorer la qualité de votre amour en lui enlevant les éléments de convoitise, de possessivité, de violence qu’il contient et qui nuisent à votre évolution.
  • La meilleure façon d’être utile aux autres, c’est de découvrir leurs qualités, leurs vertus, leurs richesses spirituelles et de se concentrer sur elles : il s’éveille alors en eux quelque chose de bon qu’ils éprouvent le besoin de développer.
  • Essayez dès aujourd’hui de résoudre vos problèmes avec vos parents, vos amis, vos ennemis, en manifestant l’amour et la bonté. En faisant cela, vous déclenchez une loi qui les obligera à répondre un jour ou l’autre de la même manière.
  • Il est bien de vouloir aider les autres, mais il faut d’abord se développer soi-même, comprendre qu’on ne peut les aider qu’en fonction de ses capacités et de ses connaissances et ne pas vouloir faire ce qu’on ignore avant de l’avoir appris.
  • Les échanges les plus puissants, les plus bénéfiques ne sont pas nécessairement ceux que l’on fait en se rapprochant physiquement. On peut mettre beaucoup d’amour et de lumière dans un geste de la main et le regard qui l’accompagne.
  • Savoir aimer est la chose la plus grandiose. Le véritable amour ne vous épuise pas, au contraire, il vous embellit, il vous illumine, grâce à lui vous faites du bien à toutes les créatures, et surtout vous êtes heureux. (La pédagogie initiatique – Volume 2)
  • Il ne suffit pas d’aimer les êtres, vous devez vous demander comment vous les aimez. Efforcez-vous de mettre dans votre amour la pureté et la lumière, car c’est à cette seule condition que ceux que vous aimez pourront grandir et s’épanouir. L’amour véritable doit apporter aux êtres toutes les bénédictions : la joie, la paix, la beauté, la santé, et surtout le sens de la vie.
  • Vous ne pouvez pas obliger les autres à vous aimer, cela dépend d’eux, non de vous ; mais aimer ne dépend que de vous. Efforcez-vous de faire le premier geste vers les autres. N’attendez pas que ce soit toujours eux qui commencent, parce que vous estimez mériter leur amour. Aimez et vous serez heureux. Et quand ils sentiront en vous ce bonheur d’aimer, ce bonheur qui se manifeste par une lumière, une chaleur, vous verrez, les autres aussi commenceront à vous aimer.
Livres d’Omraam Mikhaël Aïvanhov : www.prosveta.fr