65 citations d’Helen Keller

Citations d’H. Keller 1) Altruisme :

La vie est une affaire passionnante, et plus encore lorsqu’elle est vécue pour les autres.

Nous ne sommes jamais vraiment heureux tant que nous n’essayons pas d’égayer la vie des autres.

L’effort désintéressé pour apporter de la joie aux autres sera le début d’une vie plus heureuse pour nous-mêmes.

Citations d’H. Keller 2) Amour :

Tout comme l’égoïsme et les récriminations pervertissent l’esprit, l’amour avec sa joie éclaire et aiguise la vision.

L’amour est comme une belle fleur que je ne touche peut-être pas, mais dont le parfum fait du jardin un lieu de délices tout de même.

Ce que nous avons jadis apprécié et profondément aimé, nous ne pouvons jamais le perdre, car tous ceux que nous aimons profondément fait partie de nous.

C’est merveilleux le temps que les bonnes personnes passent à combattre le diable. S’ils ne dépensaient que la même quantité d’énergie à aimer leurs semblables, le diable mourrait dans ses propres traces d’ennui.

Photo noir et blanc du visage de Helen Keller en 1920.

Citations d’H. Keller 3) Bonheur :

Personne n’a le droit de consommer le bonheur sans le produire.

La vie est soit une aventure audacieuse, soit rien du tout. Le choix te revient.

L’être humain est né avec une capacité incurable à tirer le meilleur parti des choses.

Peu importe que l’homme soit ennuyeux, méchant ou sage, il estime que le bonheur est son droit indiscutable.

Tout a ses merveilles, même les ténèbres et le silence, et j’y apprends, quel que soit l’état dans lequel je me trouve, à y être satisfait.

Si nous n’aimons pas notre travail et n’essayons pas d’en tirer le bonheur, nous sommes une menace pour notre profession ainsi que pour nous-mêmes.

Votre succès et votre bonheur reposent en vous-mêmes. Prenez la résolution de rester heureux et votre joie formera un véritable bouclier contre les difficultés.

Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous.

Beaucoup de personnes ont une idée erronée de ce qui constitue le vrai bonheur. Il n’est pas atteint par la satisfaction de soi, mais par la fidélité à un objectif valable.

Citations d’H. Keller 4) Changer le monde :

Le bien-être de chacun est lié au bien-être de tous.

Seuls, nous pouvons faire si peu ; ensemble, nous pouvons faire beaucoup.

La foi est une moquerie si elle ne nous apprend pas que nous pouvons construire un monde plus complet et plus beau.

Comme l’aigle a été tué par la flèche ailée de sa propre plume, la main du monde est blessée par sa propre compétence.

Le monde n’avance pas uniquement par la marche puissante de ses héros, mais également par l’union de chaque pas de ses honnêtes travailleurs.

Qu’est-ce que je considère qu’un enseignant devrait être ? Celui qui insuffle la vie à la connaissance pour qu’elle prenne une nouvelle forme dans le progrès et la civilisation.

Citations d’H. Keller 5) Courage :

On ne pourrait apprendre le courage et la patience s’il n’existait que de la joie dans le monde.

Faire face au changement et se comporter comme un esprit libre en présence du destin est une force invincible.

Faites face à vos lacunes et reconnaissez-les ; mais ne les laissez pas vous maîtriser. Laissez-les vous enseigner la patience, la douceur, la perspicacité.

Continuer d’essayer malgré la déception et l’échec est le seul moyen de rester jeune et courageux. Les échecs deviennent des victoires s’ils nous rendent sages.

Citations d’H. Keller 6) Épreuves :

Bien que le monde soit plein de souffrance, il est aussi plein de victoires sur celle-ci.

Une vie heureuse ne consiste pas en l’absence, mais dans la maîtrise des épreuves.

L’heure du triomphe ne serait pas à moitié si merveilleuse s’il n’y avait pas de sombres vallées à traverser.

Le caractère ne peut pas être développé avec aisance et tranquillité. Ce n’est que par l’expérience de l’épreuve et de la souffrance que l’âme peut être renforcée, la vision éclaircie, l’ambition inspirée et le succès atteint.

Il a été dit que la vie m’a durement traité ; et parfois je me suis plaint dans mon cœur parce que de nombreux plaisirs de l’expérience humaine m’ont été refusés… si beaucoup m’ont été refusés, beaucoup, beaucoup m’ont été donnés…

Soyez de bonne humeur. Ne pensez pas aux échecs d’aujourd’hui, mais au succès qui peut venir demain. Vous vous êtes fixé une tâche difficile, mais vous réussirez si vous persévérez ; et vous trouverez une joie à surmonter les obstacles. Souvenez-vous qu’aucun effort que nous faisons pour atteindre quelque chose de beau n’est jamais perdu.

Citations d’H. Keller 7) Femmes :

Je pense que le degré de civilisation d’une nation peut être mesuré par le degré d’illumination de ses femmes.

Tout enfant a le droit d’être bien né, bien nourri et bien éduqué, et seule la liberté de la femme peut lui garantir ce droit.

La femme qui travaille pour un dollar par jour a autant le droit que tout autre être humain de dire quelles devraient être les conditions de son travail.

Citations d’H. Keller 8) Handicaps :

Le principal handicap des aveugles n’est pas la cécité, mais l’attitude de voir les gens à leur égard.

Je remercie Dieu pour mes handicaps. Car à travers eux, je me suis retrouvé moi-même, mon travail et mon Dieu.

Si moi, sourde et aveugle, je trouve la vie riche et intéressante, que doit-elle être pour vous qui possédez vos cinq sens ?

Je pense rarement à mes limites, et elles ne me rendent jamais triste. Peut-être y a-t-il parfois juste un soupçon de désir ; mais c’est vague, comme une brise parmi les fleurs.

Une personne gravement handicapée ne connaît jamais ses sources cachées de force tant qu’elle n’est pas traitée comme un être humain normal et encouragée à façonner sa propre vie.

Citations d’H. Keller 9) Injustices :

Il est difficile d’intéresser ceux qui ont tout à ceux qui n’ont rien.

Tant que la grande masse du peuple ne sera pas remplie du sens de la responsabilité du bien-être de chacun, la justice sociale ne pourra jamais être atteinte.

L’éducation doit apprendre à l’enfant à utiliser son cerveau, à se faire une place dans le monde et à maintenir ses droits même s’il semble que la Société le pousse à la ferraille.

Au lieu de comparer notre sort avec celui de ceux qui ont plus de chance que nous, nous devrions le comparer avec celui de la grande majorité de nos semblables. Il apparaît alors que nous sommes parmi les privilégiés.

Citations d’H. Keller 10) Optimisme :

Gardez votre visage face au soleil et vous ne pouvez pas voir une ombre.

L’optimisme est la foi qui mène à la réalisation. Rien ne peut se faire sans l’espoir et la confiance.

Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.

Citations d’H. Keller 11) Sagesse :

La seule chose pire que d’être aveugle est d’avoir la vue mais pas de vision.

Je suis reconnaissant que dans un monde troublé, aucune calamité ne puisse empêcher le retour du printemps.

L’apitoiement sur soi-même est notre pire ennemi et si nous y cédons, nous ne pourrons jamais rien faire de sage dans ce monde.

Je suis plus jeune aujourd’hui qu’à vingt-cinq ans. Bien sûr, les sillons de la souffrance ont été creusés plus profondément, mais aussi ceux de la compréhension de la sympathie et du bonheur intérieur. Quel que soit l’âge que puisse faire ma coquille terrestre, je ne grandirai jamais cynique ou indifférent et on ne peut mesurer la réserve de puissance enfermée dans cette assurance.

Citations d’H. Keller 12) Autres :

Mes amis ont fait l’histoire de ma vie.

Ce que je cherche n’est pas là, c’est en moi.

Le plus grand résultat de l’éducation est la tolérance.

L’hérésie d’une ère devient l’orthodoxie de la prochaine.

Je me réjouis de vivre à une époque si merveilleusement troublante !

La grande poésie n’a pas besoin d’interprète autre qu’un cœur sensible.

Pour moi, un tapis luxuriant d’aiguilles de pin ou d’herbe spongieuse est plus bienvenu que le plus luxueux tapis persan.

Les gens n’aiment pas penser. Si l’on pense, il faut arriver à des conclusions. Les conclusions ne sont pas toujours agréables.

Quand nous faisons de notre mieux, nous ne savons jamais quel miracle se prépare dans notre vie, ou dans la vie des autres.

La tolérance est le plus grand don de l’esprit ; elle requiert le même effort du cerveau que celui qu’il faut pour s’équilibrer à bicyclette.

Les meilleures et les plus belles choses du monde ne peuvent pas être vues ou même touchées, elles doivent être ressenties avec le cœur.

La science a peut-être trouvé un remède pour la plupart des maux, mais elle n’en a pas trouvé pour le pire de tous : l’apathie des êtres humains.

Je rêve d’accomplir une tâche grande et noble, mais mon devoir principal est d’en accomplir de petites comme si elles étaient grandes et nobles.

Le véritable enseignement ne peut pas être appris des manuels, pas plus qu’un chirurgien ne peut acquérir ses compétences en lisant sur la chirurgie.

La mort n’est rien d’autre que de passer d’une pièce à une autre. Mais il y a une différence pour moi, vous savez. Parce que dans cette autre pièce, je pourrai voir.

La sécurité est principalement une superstition. Elle n’existe pas dans la nature, et les enfants des hommes en totalité, ne la vivent pas non plus. Éviter le danger n’est pas plus sûr à long terme que l’exposition pure et simple au danger.

Courte biographie de Helen Adams Keller (née le 27 juin 1880 en Alabama et décédée le 1er juin 1968 au Connecticut)

Helen Adams Keller est une conférencière et militante politique américaine. À 2 ans, elle souffre d’une congestion cérébrale qui la rend sourde et aveugle à la fois. Brusquement coupée du monde, elle a initialement du mal à communiquer avec ses proches, notamment ses parents. En 1886, ceux-ci font appel à l’éducatrice Anne Mansfield Sullivan, qui lui enseigne le langage des signes et le braille. Quelques années après, Keller et son éducatrice déménagent à New York pour entrer à l’Horace Mann School for the Deaf and Hard of Hearing, afin d’apprendre de Sarah Fuller. En 1915, elle cofonde l’organisation Helen Keller International pour prévenir la cécité et la malnutrition dans le monde. Cette organisation est aujourd’hui active dans plus de 20 pays. En 1964, elle reçoit la médaille présidentielle de la Liberté des mains du président américain Lyndon B. Johnson. En 1971, le Conseil d’administration du Lions Clubs International déclare le 1er juin la « Journée Helen Keller ». À l’occasion de cette journée, les Lions du monde entier organisent des projets autour de la vue. Keller a écrit 12 livres et de nombreux articles au cours de sa vie. Son autobiographie Sourde, muette, aveugle : histoire de ma vie a inspiré le film, Miracle en Alabama.