60 citations d’Omraam Mikhaël AIVANHOV sur l’AMOUR

Table des matières

Les citations suivantes sur l’amour sont extraites des pensées du jour, livres, conférences et vidéos d’O.M. Aïvanhov.

Photo du visage Omraam Mikhaël Aïvanhov en 1937

Photo prise par Djoupao (licence CC BY-SA 4.0 via wikimedia) de
Omraam Mikhaël Aïvanhov agé de 37 ans.

1) Citations d’O.M. Aïvanhov sur l’amour désintéressé :

La paix ne peut venir en vous que si tout votre être arrive à vibrer à l’unisson avec une idée sublime, désintéressée.

Quand vous êtes capable de vous sacrifier pour le bien de l’autre, c’est là seulement que vous êtes capable d’amour.

Toute création qui naît d’une idée désintéressée, qui est mise au service d’une cause impersonnelle, possède le germe de l’immortalité.

S’il y avait davantage de créatures qui travaillent avec désintéressement et abnégation pour le bien de tous, la face du monde serait changée.

Un amour pur, désintéressé, nous amènera à faire des rencontres et à vivre des événements qui nous apporteront la lumière et la joie. (Pensée du jour du 27 juin 2013)

Celui qui a compris le secret de l’amour n’attend pas, il ne pense même pas qu’on puisse lui donner quelque chose en retour, car il goûte déjà un bonheur qui dépasse l’imagination.

L‘essentiel, c‘est d‘aimer, d‘aimer jour et nuit, aimer toutes les créatures, comme le soleil qui envoie son amour à travers l‘espace sans se préoccuper de savoir sur qui cet amour va tomber.

Aimer un être, ce n‘est pas vouloir l‘attirer à soi sous prétexte qu‘on a besoin de lui, mais chercher sans cesse à l‘éclairer, à le renforcer, à le rendre de plus en plus conscient de sa prédestination divine.

L‘amour désintéressé évite aussi les doutes, la méfiance, les discussions, il installe la joie, la beauté, l‘espérance. C‘est une vie nouvelle qui se fraie le chemin et rend les êtres de plus en plus libres, forts et heureux.

Élargissez le cercle de votre amour pour avoir des échanges avec toutes les créatures supérieures, dont vous recevrez des inspirations, un soutien, une protection. (La nouvelle religion: solaire et universelle, Volume 2).

Quand le véritable amour désintéressé viendra dans le monde, on n’aura plus besoin d’imposer des lois aux humains ni des prescriptions à respecter : ils feront parfaitement ce qu’ils doivent faire en harmonie les uns avec les autres.

Quoi qu’en disent la morale et la religion, il est impossible de s’oublier pour ne penser qu’aux autres. Ce qu’il faut, c’est penser à soi d’une façon nouvelle, jusqu’à ce que cette pensée prenne une forme aussi désintéressée, aussi généreuse que le soleil.

Vous dites que vous voudriez bien vous conduire avec tous les humains comme s’ils étaient vos frères, mais c’est tellement difficile ! Bien sûr, c’est difficile, c’est même la chose la plus difficile au monde. Mais c’est aussi celle qui devient la plus nécessaire.

L’amour désintéressé n’attend rien des autres, il ne s’inquiète pas, il ne s’accroche pas à eux, il ne les trouble pas. C’est une source qui jaillit, qui donne sans cesse sans se préoccuper de savoir qui viendra puiser de son eau ; il lui plaît de la distribuer sans compter.

Seul l’amour désintéressé pour toutes les créatures vous fera découvrir la vraie poésie dont vous avez tellement besoin. Quelles que soient vos activités, essayez de vous fondre dans cet amour qui harmonisera votre visage et vous deviendrez une présence bénéfique pour tous.

L’amour est l’unique force qui organise les choses, qui les fait croître et fleurir. Dès que l’amour entre dans une famille, une communauté, une Société, il n’y a plus besoin de dire : faites ceci, et si vous ne le faites pas, gare à vous, tous exécutent leur travail avec plaisir. Là où est entré l’amour, la loi n’a plus de place.

La source nous apprend qu’il existe une seule véritable méthode pour créer et entretenir la vie, c’est de donner, donner ce que nous avons de meilleur dans notre cœur et dans notre âme. Et ne craignez pas l’ingratitude des gens. Tant pis pour eux s’ils sont ingrats ; ils resteront pauvres ; et tant mieux pour vous si vous êtes une source ; vous deviendrez riche.

2) Citations d’O.M. Aïvanhov sur l’amour véritable :

Votre amour doit faire grandir un être.

Le véritable amour ne vous épuise pas, au contraire, il vous embellit, il vous illumine.

Le véritable amour est le moyen le plus efficace à mettre en œuvre pour trouver le salut.

L’amour véritable pousse à donner sans rien attendre, cet amour est au-dessus de la justice.

L’amour, le véritable amour, il faut le chercher en haut, dans les régions de l’âme et de l’esprit.

L’amour véritable doit tout améliorer dans l’être que vous aimez, il doit l’élever, le renforcer, l’illuminer.

Le véritable amour pense avant tout au bonheur de l’autre. (La force sexuelle ou Le dragon ailé, 1982)

L’amour est une puissance radicale, parce qu’elle touche la nature profonde de l’être pour tout transformer en lui.

Moins un être est évolué, plus il cède devant l’insistance de son amour sans analyser s’il est désintéressé, pur ou utile.

L’amour vous embellit, vous illumine ; grâce à lui vous faites du bien à toutes les créatures, et surtout vous êtes heureux.

Les êtres qui se sont aimés d’un amour véritable ne se quittent jamais, leur âme franchit tous les obstacles de la matière.

Le véritable amour un état de conscience auquel parvient celui qui a longtemps marché sur le chemin du perfectionnement intérieur.

Tout acte qui vous est inspiré par l’amour véritable laisse en vous des traces comme un parfum que vous conserverez pour l’éternité.

L’amour véritable est un état de conscience supérieur qui apporte toutes les bénédictions et qui entretient en vous la source jaillissante de la vie.

Rien n’est plus beau que l’amour. Mais il s’y mêle trop souvent des éléments instinctifs, passionnels, qui empêchent sa nature véritable d’apparaître.

Le véritable amour doit apporter à celui que vous aimez la lumière, la beauté, la paix. Et c’est à cette condition que votre amour vous fera vous aussi progresser.

Le véritable amour est une vibration d’une extrême subtilité, et pour émettre cette vibration ainsi que pour la capter, il faut beaucoup d’attention, beaucoup de vigilance.

Le véritable amour est la récompense donnée à celui qui a compris que pour être pleinement heureux, il doit s’approcher chaque jour davantage du monde de la pureté, de l’harmonie, de la lumière.

L’amour qui rend les êtres malheureux n’est pas le véritable amour, c’est une maladie. Le véritable amour, celui que nous a enseigné Jésus et que nous enseignent aussi tous les grands Initiés, rend les êtres joyeux.

L’amour est bien autre chose que cette attraction qui pousse les humains les uns vers les autres et qui les fait se séparer quand cesse cette attraction et qu’ils se sentent entraînés vers quelqu’un d’autre. Le jour où vous saurez ce qu’est le véritable amour, vous retirerez de chaque rencontre des éléments plus purs.

3) Citations d’O.M. Aïvanhov sur l’amour universel :

Quand vous aurez de l’amour pour ce qui est bon, pour ce qui est beau, et que vous vivrez jour et nuit avec cet amour, aucune force dans l’univers ne pourra vous résister.

L’essentiel, c’est que vous ne cessiez jamais d’aimer, que votre source continue de couler. Peu importe sur qui elle coule ; l’important, c’est qu’elle coule, et que son eau soit pure.

Celui qui a beaucoup d’amour dans son cœur est heureux avec tout le monde. Oui, il découvre chez tous les êtres des qualités, des richesses, et c’est en lui seulement qu’il constate des lacunes.

Il faut réussir à s’élever jusqu’à comprendre que le véritable amour est l’amour universel déposé partout à profusion, un amour que l’on peut boire et respirer sans arrêt. (Méditations quotidiennes – Volume 1)

Pour évoluer, il faut introduire dans sa tête un point de vue toujours plus large, ouvrir son cœur à un nombre toujours plus grand de créatures, et mettre toute sa volonté à la réalisation d’une famille universelle.

La seule solution aux problèmes de l’humanité est la fraternité universelle : que tous les peuples s’unissent, qu’ils se tendent la main. Un jour, de tous les côtés, on entendra s’élever des cris pour que cette fraternité enfin se réalise, et ce sera le plus beau jour de l’histoire humaine.

Les humains sont extraordinaires : Ils veulent l’amour, ils veulent la paix, ils veulent la joie, ils veulent la richesse, et ils s’arrangent pour n’attirer que l’hostilité, la bagarre, les chagrins et la ruine. Ils ne savent pas travailler. Quand vous voulez quelque chose, il ne faut pas attendre qu’on vienne vous le donner, c’est vous qui devez commencer à donner. Vous voulez qu’on vous aime ? Aimez, c’est tout. Celui qui aime suscite dans l’univers des forces de même nature, et ces forces reviendront un jour vers lui. Même s’il veut leur échapper, il ne pourra pas : Tout le monde l’aimera ! (La charpente de l’univers, 2000)

4) Autres citations d’O.M. Aïvanhov sur l’amour :

Seul l’amour peut rendre les humains parfaits.

Le bonheur et l’épanouissement des humains dépendent d’une bonne compréhension de l’amour.

Le meilleur remède à la peur, c’est l’amour : si vous aimez, la peur disparaît. (Les méditations quotidiennes, 1976)

Je compte sur mon amour, je veux aimer et si les autres ne veulent pas aimer, c’est leur affaire, ils seront malheureux, mais moi, je suis heureux.

Tant que vous ne connaîtrez pas l’amour comme état de conscience, vous serez dans l’obscurité et vous ne comprendrez pas grand-chose à la vie.

L’amour est une force et cette force agit sur vous, sur votre mental, sur votre volonté, sur votre corps même, et il vous donne d’immenses possibilités.

Lorsqu’on vient vraiment inspiré par l’amour, il suffit parfois de cinq minutes pour résoudre des problèmes qui sans cela resteront insolubles pour des années.

C’est en pensant aux autres, en travaillant pour eux qu’on s’enrichit. Bien sûr, au début on a plutôt l’impression que c’est exactement le contraire qui se produit.

Aimez, et préoccupez-vous seulement d’améliorer la qualité de votre amour en lui enlevant les éléments de convoitise, de possessivité, de violence qu’il contient et qui nuisent à votre évolution.

L’amour, c’est comme l’essence pour votre voiture : si vous avez de l’essence dans le réservoir, vous pouvez aller très loin, mais si l’essence manque, où irez-vous ? Et si l’amour manque, où irez-vous ?

L’amour que vous attendez ne viendra jamais. L’amour, vous ne devez pas l’attendre, il est au-dedans de vous ; laissez-le sortir, se manifester, rayonner, c’est la seule façon dont vous le rencontrerez vraiment.

Ne jamais cesser d’aimer. Quoi qu’il vous arrive, ne fermez jamais votre cœur, car c’est alors le désert que vous laissez s’installer en vous. Les autres n’ont peut-être pas besoin de votre amour, mais vous, vous avez besoin d’aimer.

Le seul vrai travail dans le monde, c’est de s’adonner à la science de l’amour. C’est le suprême objet de l’âme. Dès que l’homme commence à sentir l’amour comme une grande force d’une puissance extraordinaire, son âme et son esprit se réveillent.

Aimer véritablement, ce n’est pas ressentir une attraction pour un homme ou une femme. Aimer, c’est être habité par l’amour. Celui qui arrive à le comprendre possède la clé de la réalisation, car il devient plus lucide, plus fort, plus maître des événements.

Les humains n’ont besoin que de deux choses : aimer et être aimé, donner de l’amour et en recevoir. C’est pourquoi n’empêchez jamais votre cœur d’aimer. Il faut aimer toujours, sans arrêt, toute la création, toutes les créatures, et surtout le Créateur. Mais toujours se soucier sous quelle forme aimer et quelle direction donner à cet amour.

Vous ne trouverez véritablement l’amour que si vous parvenez à faire couler cette vie en vous, une vie purifiée, illuminée grâce à votre travail spirituel. L’amour, c’est la vie. Mais il faut faire aussi marcher l’intelligence, avoir du discernement, faire un triage, un choix, savoir qui aimer, comment aimer et comment spiritualiser et sublimer son amour. (La nouvelle religion : solaire et universelle)

Vous n’avez pas encore suffisamment expérimenté les pouvoirs de l’amour. Par exemple : vous êtes inquiet, irrité, malheureux… Eh bien, au lieu de vous ronger ou d’aller partout vous plaindre et importuner les autres, restez tranquille. Commencez par respirer, puis prononcez un mot avec amour, faites un geste avec amour, envoyez une pensée avec amour. Vous constaterez que ce qui fermentait et se putréfiait en vous est chassé très loin.

Et que signifie vivre avec amour ? Tout simplement respirer, manger, marcher, regarder, écouter avec amour. Vous pensez que vous savez tout cela… Non, vous ne le savez pas. Vivre avec amour, c’est s’élever jusqu’à cet état de conscience qui harmonise vos pensées, vos sentiments, vos actes et vous garde en équilibre. Et cet état de conscience devient une source de joie, de force, de santé, non seulement pour vous mais pour toutes les créatures que vous rencontrez.

Livres d’Omraam Mikhaël Aïvanhov : www.prosveta.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.