Citations de GANDHI sur la violence et la NON-VIOLENCE

Gandhi portant un dhoti traditionnel, soit un long drap blanc.

Mahatma Gandhi en 1931

L’emploi de la force des armes fait du mal, jamais celui de la pitié.

Ce que tu gagneras par la violence, une violence plus grande te la fera perdre.

La non-violence est mon premier article de foi. C’est aussi le dernier article de mon credo. (Ganesh)

La vieille philosophie de l’œil pour l’œil n’a jamais fait que des aveugles. (La voie de la non-violence)

Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes. (Tous les hommes sont frères)

Il y a beaucoup de causes pour lesquelles je suis prêt à mourir, mais aucune pour laquelle je suis prêt à tuer.

La non-violence est la loi de notre espèce tout comme la violence est la loi de l’animal. (Young India, 11 Août 1920)

La non-violence est infiniment supérieure à la violence, le pardon est plus viril que le châtiment. Le pardon est la parure du soldat.

La non-violence est descendue parmi les hommes et elle y restera. Elle est l’annonciatrice de la paix du monde. (Lettres à l’Ashram)

La non-violence ne se réalise pas mécaniquement. Elle est la plus haute qualité du cœur et elle s’acquiert par la pratique. (Young India)

L‘humanité court à son suicide si le monde n‘adopte pas la non-violence. (Tous les hommes sont frères, chapitre : En guise d‘autobiographie)

La non-violence assure le respect de la dignité humaine et permet de faire avancer la cause de la paix, selon les vœux les plus chers de l’humanité.

Je m’oppose à la violence parce que lorsqu’elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n’est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent. (Le Jeune Inde)

C’est une erreur de croire qu’il n’y ait pas de rapport entre la fin et les moyens, et cette erreur a entraîné des hommes considérés comme croyants à commettre de terribles crimes.

La non-violence est la plus grande force que l’humanité ait à sa disposition. Elle est plus puissante que l’arme la plus destructrice inventée par l’homme. (Life of Mahatma Gandhi, 1945)

Ce n‘est pas être non-violent que se contenter d‘aimer ceux qui nous aiment. La non-violence commence à partir de l‘instant où l‘on aime ceux qui nous haïssent. (Tous les Hommes sont frères)

Nul être humain n’est trop mauvais pour être sauvé. Nul être humain n’est assez parfait pour avoir le droit de tuer celui qu’il considère à tort comme entièrement mauvais. (Le Jeune Inde, 1924)

La non-violence complète est absence complète de mauvais vouloir envers tout ce qui vit. La non-violence sous sa forme active, est bonne volonté pour tout ce qui vit. Elle est amour parfait. (Lettres à l’Âshram, 1948)

La non-violence est la loi de notre espèce, comme la violence est la loi de la brute. L’esprit somnole chez la brute qui ne connaît pour toute loi que celle de la force physique. La dignité de l’homme exige d’obéir à une loi supérieure : à la force de l’esprit.

Il faut faire son devoir sans se soucier de l’opinion des autres. J’ai toujours considéré que chacun devait agir selon sa propre conscience, même si les autres vous donnent tort. L’expérience a confirmé à mes yeux le bien-fondé de ce principe. Le sentier de l’Ahimsa [non-violence], c’est-à-dire de l’amour, doit souvent être parcouru en toute solitude. (Tous les hommes sont frères)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.