45 citations de Matthieu Ricard

Table des matières

Citations de Matthieu Ricard 1) Altruisme :

Pratiquer l’altruisme et être témoin d’actes bienveillants, voilà ce qui m’apporte le plus de joie.

La beauté suprême, c’est la beauté de l’éveil, l’harmonie du cœur et la force de la compassion.

L’altruisme n’exige donc pas un « sacrifice » pénible, mais engendre le double accomplissement du bien d’autrui et du nôtre. (On n’a jamais vu de coffre-fort sur un corbillard.)

Il est très important, quand on s’occupe des autres, de cultiver une attitude altruiste. Cette attitude n’est pas seulement bénéfique à celui qui reçoit, elle l’est aussi à celui qui donne.

L’altruisme est un antidote fondamental au pire des toxines mentales que sont la haine, l’animosité, l’égoïsme, l’exclusion et toutes les formes de discrimination et de dévalorisation de l’autre. Ne pas être concerné par le sort de l’autre, c’est ce qui pourrait s’appeler de l’égoïsme. (Extrait d’un article publié dans Cathobel : https://www.cathobel.be/2017/11/28/matthieu-ricard-laltruisme-antidote-fondamental/)

Je suis profondément convaincu que l’amour et la compassion – les deux visages de l’altruisme, sont les vertus cardinales de l’existence humaine et sont au cœur de la voie spirituelle. L’amour bienveillant est le désir que tous les êtres puissent connaître le bonheur, tandis que la compassion vise à éradiquer leurs souffrances. (« La pleine conscience bienveillante au service d’autrui », matthieuricard.org/fr/blog, 8 oct. 2019)

Citations de Matthieu Ricard 2) Bonheur :

Être bienveillant. C’est la meilleure façon de réaliser son propre bonheur.

Le bonheur ne se décrète pas, ne se convoque pas, mais se cultive et se construit peu à peu dans la durée.

Le bonheur engendre un sentiment de plénitude qui, avec le temps, devient un trait fondamental de notre tempérament.

Le bonheur est un état de réalisation intérieure, non l’exaucement de désirs illimités tournés vers l’extérieur. (Plaidoyer pour le bonheur)

La cause première du bonheur réside en notre esprit, alors que les circonstances extérieures ne constituent que des conditions adverses ou favorables.

Le bonheur est une manière d’être, or les manières s’apprennent. Plaidoyer pour le bonheur. Le bonheur c’est d’abord le goût de vivre. Plaidoyer pour le bonheur.

La recherche d’un bonheur égoïste est à mon sens vouée à l’échec, parce que l’égoïsme en soi vous rend misérable et rend misérables ceux qui sont autour de vous.

L’argent ne fait pas le bonheur, sauf si on le donne. Des études ont prouvé qu’il est émotionnellement plus bénéfique de donner que de recevoir. (On n’a jamais vu de coffre-fort sur un corbillard.)

Le vrai bonheur procède d’une bonté essentielle qui souhaite du fond du cœur que chacun trouve un sens à son existence. C’est un amour toujours disponible, sans ostentation ni calcul. La simplicité immuable d’un cœur bon.

À l’inverse du plaisir, le bonheur, ou plus précisément le « bien-être » naît de l’intérieur. S’il peut être influencé par les circonstances, il n’y est pas soumis. Loin de se transformer en son contraire, il perdure et croît à mesure qu’on l’éprouve. Il engendre un sentiment de plénitude qui, avec le temps, devient un trait fondamental de notre tempérament. (« Hédonisme et eudémonisme, bonheur et plaisir : la grande confusion », matthieuricard.org/fr/blog, 3 juillet 2019)

Citations de Matthieu Ricard 3) Coopération :

L’éducation peut enseigner la coopération, la compassion et offrir aux gens les moyens de réaliser leur potentiel.

Nous sommes fondamentalement interdépendants et sommes donc tous dans le même bateau. II importe donc de rehausser le niveau de notre coopération et de notre solidarité. (https://www.matthieuricard.org/blog/posts/altruisme-et-environnement, 5 juin 2018)

La coopération est la force créatrice de l’évolution : l’humain a besoin de coopération pour être en mesure de construire des niveaux d’organisation de plus en plus complexes. Elle est au cœur des accomplissements sans précédent de l’espèce humaine ; elle permet à la Société de réaliser des choses qu’une personne seule ne pourrait mettre en oeuvre. (« La coopération : une réponse aux grands défis de notre temps », matthieuricard.org/fr/blog, 18 juin 2019)

Dans une Société fortement compétitive les individus se méfient les uns des autres, s’inquiètent de leur sécurité et cherchent constamment à promouvoir leurs intérêts et leur rang social, sans trop se soucier des autres. A l’inverse, dans une Société coopérative les individus se font confiance et sont prêts à consacrer du temps et des ressources pour autrui : c’est ainsi que s’enclenche un cycle vertueux de solidarité et de réciprocité qui nourrit des rapports harmonieux. (« La coopération : une réponse aux grands défis de notre temps », matthieuricard.org/fr/blog, 18 juin 2019)

Portrait de Matthieu Ricard en 2017 portant la tunique traditionnelle tibétaine

Photo de Matthieu Ricard prise par Jon Schmidt, CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons

Citations de Matthieu Ricard 4) Ego :

La véritable liberté exige de s’affranchir de la dictature de l’ego et de son cortège d’émotions.

L’ego ne peut procurer qu’une confiance factice, construite sur des attributs précaires : le pouvoir, le succès, la beauté et la force physiques, le brio intellectuel et l’opinion d’autrui.

Si l’ego constituait vraiment notre essence profonde, on comprendrait notre inquiétude à l’idée de s’en débarrasser. Mais s’il n’est qu’une illusion, s’en affranchir ne revient pas à extirper le cœur de notre être, mais simplement à ouvrir les yeux, à dissiper une erreur.

Citations de Matthieu Ricard 5) Épreuves :

À l’exception des catastrophes naturelles, la majorité des souffrances humaines sont dues à la malveillance, l’avidité, la jalousie, l’indifférence, bref à l’attitude égocentrique qui nous empêche de penser au bonheur d’autrui.

La souffrance invisible, c’est la souffrance latente qui est omniprésente tant que nous sommes sous l’emprise de l’ignorance, de l’attachement au moi et d’une perception erronée de la réalité. Mathieu Ricard, Moine bouddhiste

Profitons donc de l’épreuve que nous traversons tous ensemble pour cultiver la bienveillance envers tous et la compassion pour ceux qui souffrent, en nous ouvrant à la sollicitude d’autrui et leur accordant la nôtre. (Donner à chaque instant sa pleine valeur, 2020)

Citations de Matthieu Ricard 6) Méditation :

À quoi bon une « belle méditation » si elle ne se traduit pas par une amélioration de l’être tout entier, qui se met alors au service d’autrui ?

Dans les textes de méditation, on compare parfois l’esprit libre à de l’eau, et l’esprit ligoté par les constructions mentales à de la glace. Il suffit de chauffer la glace pour qu’elle devienne fluide.

Donner la primauté à la bienveillance : cela simplifie considérablement le problème de la cohérence, car la bienveillance devient le seul critère auquel nos pensées, nos paroles et nos actes doivent répondre.

Dans la méditation, entre le moment où les pensées passées ont cessé et avant que les prochaines pensées ne surgissent, il y a un silence intérieur, une absence de bavardage mental, la fraîcheur du moment présent.

Pour favoriser l’épanouissement d’une méditation et d’une transformation de soi qui sont de prime abord fragiles, il est parfois nécessaire de se plonger dans un profond recueillement qui se trouve plus aisément dans la solitude tranquille d’un lieu retiré.

La méditation peut induire de profondes transformations du cerveau. Du point de vue des sciences cognitives, on pourrait décrire la méditation comme un effort systématique de focalisation de l’attention et des facultés mentales et émotionnelles qui l’accompagnent.

La méditation ne consiste pas simplement à s’asseoir tranquillement à l’ombre d’un arbre et à se détendre pour jouir d’un moment de répit dans ses activités quotidiennes, mais à se familiariser avec une nouvelle vision des choses, une nouvelle façon de gérer ses pensées, de percevoir les êtres et le monde des phénomènes.

La méditation consiste par ailleurs à cultiver une façon d’être non assujettie aux schémas habituels de la pensée. En pratiquant quotidiennement, ne serait-ce que 15 à 30 minutes par jour, il est possible d’approfondir sa concentration et sa conscience, ce qui nous permet ainsi de changer nos habitudes. (« La méditation a une valeur universelle », matthieuricard.org/fr/blog, 23 juillet 2019)

Nous déployons beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions extérieures de notre existence, mais en fin de compte c’est toujours notre esprit qui fait l’expérience du monde et le traduit sous forme de bien être ou de souffrance. Si nous transformons notre façon de percevoir les choses nous transformons la qualité de notre vie. Et ce changement résulte d’un entraînement de l’esprit que l’on appelle « méditation ».

Citations de Matthieu Ricard 7) Sagesse :

La sagesse et la compassion sont les influences prédominantes qui guident nos pensées, nos paroles et nos actes.

La sagesse, c’est de comprendre que tout ce que tu vois, tout ce que tu ressens, est aussi éphémère qu’un rêve, une illusion, une goutte de rosée, un éclair dans la nuit, une bulle à la surface du torrent.

Ce que beaucoup de gens appellent des accomplissements, statut social, richesses et possessions, sont en fait le résultat direct d’un manque de sagesse. Ils découlent d’une quête égoïste de profit au détriment des autres ou de la planète. (« La pleine conscience bienveillante au service d’autrui », matthieuricard.org/fr/blog, 8 oct. 2019)

Citations de Matthieu Ricard 8) Se transformer :

Il ne s’agit pas tant de nourrir notre esprit de connaissances nouvelles, que de le transformer. Quand nous avons tout appris, il nous faut encore apprendre à être.

Un changement, même minime, dans la manière de gérer nos pensées, de percevoir et d’interpréter le monde peut considérablement transformer notre existence.

Se changer soi-même pour mieux changer le monde, c’est se libérer des toxines mentales que sont la haine, l’avidité, la jalousie, l’orgueil et l’esprit de vengeance qui empoisonnent notre existence et celles des autres. Se changer, changer le monde.

Citations de Matthieu Ricard 9) Simplicité :

Simplifier nos pensées, nos paroles et nos actes nous évite de tomber dans la rumination mentale, le bavardage inutile et les vaines activités qui dévorent notre temps précieux et nous conduisent à des situations dysfonctionnelles.

L’humilité ne consiste pas à se considérer comme inférieur, mais à être affranchi de l’importance de soi. C’est un état de simplicité naturelle qui est en harmonie avec notre nature véritable et permet de goûter la fraîcheur de l’instant présent. L’humilité est une manière d’être, non de paraître.

Simplifier notre existence, c’est avoir l’intelligence d’examiner ce que l’on considère habituellement comme des plaisirs indispensables et de vérifier s’ils apportent un authentique mieux-être. La simplicité volontaire peut être ressentie comme un acte libérateur. Elle n’implique donc pas de vivre dans la pauvreté, mais dans la sobriété. Elle n’est pas la solution à tous les problèmes, mais elle peut certainement y contribuer. (Justice sociale, Société de consommation et simplicité volontaire, matthieuricard.org/fr/blog, 29 janv. 2019)

10) Autres citations de Matthieu Ricard :

Ce n’est donc pas l’énormité de la tâche qui importe, mais la magnitude de notre courage.

L’envie et la jalousie procèdent de l’incapacité fondamentale à se réjouir du bonheur ou du succès d’autrui.

L’ultime optimisme consiste à comprendre que chaque instant qui s’écoule est un trésor, dans la joie comme dans l’adversité.

Le Dalaï-Lama disait que nombre d’entre nous se croient libres, alors qu’ils ressemblent à des vis qui tournent dans leur trou sans jamais en sortir. Il faisait allusion à l’illusion de liberté que nous entretenons, lorsque nous poursuivons notre train-train quotidien sans chercher à nous affranchir de nos conditionnements, ni essayer de nous libérer des causes de nos souffrances, à l’état plus ou moins larvaire dans notre esprit. Nous ne pouvons être libres que si nous nous sommes dégagés des brumes de la confusion mentale et de l’ignorance qui travestissent la réalité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.