Comment réagir à l’injustice ?

Nous sommes tous de temps à autre confrontés à l’injustice, par exemple :

  • Un collègue, qui travaille beaucoup moins que vous, gagne beaucoup plus.
  • Votre amoureux vous a abandonné.
  • Vous êtes victime d’intimidation ou de racisme.
  • On vous a sévèrement insulté.
  • Contrairement à vous, votre sœur jouit d’un grand talent académique.

Confrontés à de telles situations, certains entretiennent un sentiment d’injustice et de révolte. Mais cette réaction est-elle vraiment justifiée, surtout est-elle utile ?

L’injustice donne à chacun la possibilité de descendre en lui-même afin de se transformer.

Certaines situations injustes sont totalement impossibles à résoudre. Se révolter directement contre elles est donc inutile. Mais nous avons toujours la possibilité d’améliorer notre comportement. Réagir d’une manière constructive, implique d’investir en soi. Il s’agit de transformer votre sentiment d’injustice en motivation pour éliminer ou réduire une mauvaise habitude. En d’autres termes, révoltez-vous contre vos ornières nuisibles. De cette façon, les injustices vous aideront à progresser. En percevant l’injustice comme une motivation de cheminement, vous lui donnez un sens.

Balance à plateaux d'un l'un est plus lourd.

L’injustice

Être injustement traité nous fait souffrir initialement. Cela nous donne l’impression de perdre. C’est pourquoi, combattre l’injustice en travaillant sur une mauvaise habitude, apporte un soulagement. L’injustice devient moins pénible, parce qu’elle n’est plus une pure perte. La situation en tant que telle n’est pas moins injuste objectivement. Mais votre réaction lui donne une certaine utilité.

Voici quelques suggestions pour vous attaquer à une habitude nuisible :

Quoiqu’il arrive, la bonne question est : ‘Comment puis-je tirer avantage de cette situation ?’

Limite, ne pas se laisser abuser :
Cet article ne préconise pas de laisser les gens abuser de vous dans le contexte d’une grave injustice. Il est parfois nécessaire d’agir pour rétablir la justice pour nous et les autres.

Conclusion :
Comme de toute façon, il est impossible d’échapper totalement à l’injustice, au lieu de nous révolter contre elle, nous pouvons la transformer en motivation utile. La frustration issue de l’injustice peut ainsi être convertie en progrès vers un mieux-être.

La victime se demande ce que l’épreuve lui a enlevé, le sage cherche à comprendre l’utilité qu’il peut en tirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.