Conte : La barque du moine en colère

Un moine décide d’utiliser une barque pour s’isoler dans le silence. Il rame pour s’éloigner suffisamment de la rive. Puis, il jette l’ancre, ferme les yeux et commence à méditer. Après une heure de silence, son embarcation reçoit un choc. Même si ses yeux sont toujours fermés, il en déduit qu’un bateau a heurté le sien. Frustré d’avoir été interrompu dans sa méditation, il ressent une colère vive monter en lui.

Prêt à injurier celui qui l’a dérangé, il ouvre les yeux et il constate que ce n’est qu’une barque vide qui a frappé la sienne. Cette embarcation s’était probablement détachée d’un quai et avait dérivé vers lui. Le moine comprit que ce choc extérieur, somme toute anodin, avait suffi à le mette hors de lui. Depuis, chaque fois qu’un événement provoque sa colère, il se souvient : « Cette rage est la mienne. L’autre n’est qu’un bateau vide. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.