Donner un sens à sa souffrance

« La souffrance est une matière brute sur laquelle nous devons travailler. »

Lorsque toutes les issues sont coupées par la souffrance, nous sommes obligés de descendre profondément en nous-mêmes pour découvrir certaines vérités, qui autrement demeureraient cachées.

Au moment où vous éprouvez une souffrance intense, considérez que :

  • Chaque épreuve a un sens, bien qu’il faut parfois du temps et des efforts pour le trouver.
  • Plus la souffrance est grande, plus la sagesse et les vérités à découvrir sont grandes.
  • La souffrance permet à certaines qualités de faire surface, par exemple la persévérance, la résilience et l’altruisme. Sans épreuves, ces qualités n’auraient peut-être jamais eu l’occasion de se manifester autant.
  • Un jour vous verrez peut-être cette épreuve comme une richesse.

« Il n’y a pas de métamorphose sans douleur. » Frédéric Lenoir

Principes qui donnent un sens à la souffrance :

  • Bien que parfois douloureuse, les situations à émotions intenses peuvent être des catalyseurs pour nous faire choisir une meilleure direction de vie.
  • Ce que nous ne voulons pas apprendre volontairement, la souffrance s’en charge.
  • Pouvoir trouver la sérénité dans la souffrance est la preuve d’une grande volonté et d’un grand savoir.
  • Il faut avoir souffert pour comprendre véritablement la souffrance des autres.
  • Avoir souffert nous motive à agir pour soulager la souffrance des autres. Ce qui donne un nouveau sens à l’épreuve.
  • La vie est l’art de transformer les épreuves en sagesse, en bonté et en paix.
  • La souffrance endurée au nom d’une bonne cause nous fait grandir en force et en noblesse.

« Un des meilleurs moyens d’adoucir sa souffrance est de soulager celle d’autrui. »

Une jeune femme accroupie au regard triste.