Histoire vraie : Un grand musicien dans le métro

Le célèbre musicien Joshua Bell debout tient un violon dans sa main gauche.

Joshua Bell en Indiana en 2008
Hekerui [CC BY-SA 4.0], via Wiki

Par un matin d’hiver froid dans une entrée du métro de Washington, un musicien dépose une caisse protectrice, l’ouvre et prend délicatement un violon. Puis, il commence à jouer avec grande habileté.

Trois minutes passent et un homme remarque ce musicien qui joue une pièce de Bach. Il s’arrête quelques secondes et repart avec empressement, apparemment soucieux de respecter son emploi du temps. Par la suite, le musicien reçoit son premier pourboire d’une femme qui dépose quelques pièces sans s’arrêter. Quelques minutes passent et un homme s’appuie sur un mur pour écouter, mais il regarde sa montre et s’éloigne vers le métro.

Le violoniste, habillé sobrement, a joué au total six pièces de Bach pendant 45 minutes. Puisque ce bref concert a eu lieu pendant l’heure de pointe, des milliers de personnes l’ont entendu en marchant vers le métro. Seulement six se sont arrêtées. Environ 20 personnes généreuses lui ont donné de l’argent. Au total, il a recueilli 32 $. Son bref récital terminé, le musicien dépose soigneusement son violon dans sa caisse. Aucun applaudissement, personne ne semble remarquer qu’il a terminé.

Personne ne l’a reconnu, mais le musicien était Joshua Bell, l’un des meilleurs violonistes du monde entier. Il avait choisi pour l’occasion des pièces difficiles qu’il maîtrise bien. De plus, il a utilisé un violon d’une valeur supérieure à un million d’euros. Trois jours avant son récital dans le métro, M. Bell a donné un concert dont les billets coûtaient en moyenne 90 euros.

Cette histoire est vraie. Le 12 janvier 2007, Joshua Bell a effectivement joué incognito dans la station L’Enfant Plaza du métro de la capitale américaine. Cliquez-ci pour voir une photo de cette performance. Ce récital a été organisé par le Washington Post dans le cadre d’une expérience sur la perception.

Conclusion :
Ce concert dans un lieu public et l’absence de réaction des passants, pose une question aux humains modernes que nous sommes. Puisque nous n’avons pas le temps de nous arrêter pour écouter l’un des meilleurs musiciens du monde, quelles autres choses extraordinaires facilement accessibles ignorons-nous ?

Sujets complémentaires, citations sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.