Histoire : Critiques critiquables

Ne vous laissez jamais atteindre par les jugements des autres. Votre valeur est bien plus grande que vous ne l’imaginez !

John travaille pour une grande entreprise. Il a récemment été nommé chef d’équipe, une position élevée pour son âge. Dès le lendemain, ses collègues jaloux ont commencé à lui dire de différentes façons qu’il ne mérite cette promotion. Après quelques semaines de critiques, il en vient à douter de ses capacités.

Découragé, il se rend chez son père antiquaire un samedi matin. John lui raconte sa nomination, son stress et les attaques sournoises dont il est victime. Voici sa réponse :
« Pourquoi te laisses-tu atteindre par ces mesquineries ? ».
« Mais ils ont plus d’ancienneté que moi… », répond de fils avec une voie vacillante.

Son père le regarde dans les yeux. Fait une pause et change de sujet :
« Écoute mon fils, j’ai un service à te demander. J’aimerais que tu ailles cet après-midi au marché pour vendre ce vase. Il m’a couté 100 $. Donc mets-le en vente à 120 $ s’il te plaît. Surtout ne me fait pas perdre d’argent.»
John passe l’après-midi à essayer de vendre le vase, mais rien à faire. Quelques personnes s’y intéressent, mais aucune ne veut l’acheter pour 100 $ ou plus.
 »

Le lendemain matin, le vase dans les mains, le jeune homme explique à son père qu’il a échoué.
Celui-ci change d’approche.
« Mon fils, avec ce vase et visite cinq de mes confrères antiquaires. Mais cette fois-ci, demande-leur seulement ce qu’ils seraient prêts à payer pour cette antiquité. »
Aussitôt dit aussitôt fait. Le premier antiquaire lui propose 800 $, le deuxième 950 $, et l’un d’eux va même jusqu’à 1100 $.

John n’en revient pas. De retour chez son père, il le questionne avec empressement :
« Pourquoi est-ce que je n’arrivais pas à vendre le vase à 100 $ ? »
« Hier, tu t’adressais à une clientèle qui ne rien connaît aux vases du 18e siècle. »
« Alors mon fils selon toi, pourquoi est-ce que mes confrères antiquaires t’ont proposé autant ? »
« Parce qu’ils sont des professionnels. Ils ont immédiatement vu que ce vase japonais est ancien et qu’il a une grande valeur. »

« Bien maintenant pense à tes collègues de travail. Pourquoi leur confies-tu le droit de juger ta valeur ? Est-ce que ce sont des experts ? »
« Non »
« Vois-tu John, ne te laisse jamais atteindre par des critiques quelconques. Écoute seulement les jugements de gens qui ont démontré leurs compétences. Tes patrons ont beaucoup d’expérience. Et parmi plusieurs bons candidats, c’est toi qu’ils ont choisi pour la promotion. Donc mon fils, ta valeur est bien plus grande que tu ne l’imaginais. »

Auteur inconnu, texte modernisé par Denis St-Pierre

Ceux qui vous critiquent sont probablement ceux qui vous envient le plus et qui n’ont pas le courage de faire ce que vous faites. ~ Hervé Desbois

Laissez-les me jeter la pierre. Les tas de pierres, c’est le commencement du piédestal. ~ Alexandre Dumas, fils

Vase ancien orné du dessin d'un jeune dame