Les 50 meilleurs proverbes hindous

Une combinaison de courbes, un croissant et un point, qui débute par un 3 dont la partie inférieure est stylisée.

Symbole hinduiste de l’énergie divine infinie : Om

Le travail chasse la misère.

Garde-toi de te vanter de ta sagesse.

Le plaisir n’est que l’ombre du bonheur.

Ne te lie point d’amitié avec le méchant.

L’homme est le pire ennemi de l’homme.

On est possédé par ce que l’on possède.

Le sourire que tu envoies revient vers toi.

L’avarice est mère des mauvaises actions.

Seul l’ignorant se fâche, le sage comprend.

Conduis tes affaires avec droiture et équité.

Une main sert à tout sauf à retenir le temps.

La frugalité est la sûre gardienne de nos vertus.

Qui ne peut retenir sa langue vivra dans la peine.

La main qui donne et reprend est la main du serpent.

Le vrai bonheur consiste à rendre les autres heureux.

Les succès de son voisin troublent le repos de l’envieux.

Si tu ne peux pas couper la tête à un serpent, charme-le.

La langue de l’homme sincère a sa racine dans son cœur.

Le bien qu’on fait la veille devient le bonheur du lendemain.

Assiste tes parents, soutiens-les sur le déclin de leurs jours.

On demande à la fleur son parfum, et à l’homme la politesse.

N’envie pas les talents d’un autre, mais perfectionne les tiens.

Que celui qui se moque du boiteux prenne garde de le devenir.

Ne diffère jamais jusqu’au soir ce que tu peux exécuter le matin.

Le premier pas vers la sagesse est de savoir que tu es ignorant.

Ecoute les conseils de tes parents, car ils te parlent pour ton bien.

Les pauvres cherchent la nourriture, les riches cherchent l’appétit.

L’homme vertueux s’empresse de rendre les bienfaits qu’il a reçus.

Restreins les désirs de ton cœur dans les bornes de la modération.

Le bonheur sur la terre, c’est la sagesse, la paix de l’âme et la santé.

Sois exemplaire devant les tiens, et tes enfants imiteront ton exemple.

Pour un sage, il y a mille mystères, pour l’idiot et l’ignorant tout est clair.

Sois fidèle à ta promesse, et ne trompe pas l’homme qui compte sur toi.

Si tu te venges, tu fais deux morts ; si tu pardonnes, tu fais deux vivants.

Sois toujours humble et modeste, tu ne sais pas de quoi sera fait demain.

On peut arrêter la marmite qui bout, mais non pas la langue de tout un village.

Lorsque vous parlez, essayez de rendre vos paroles meilleures que le silence.

Sois juste et sociable envers les autres, afin que les autres le soient envers toi.

Ce qui lave le corps ne lave pas l’âme ni n’enlève les taches des mauvaises actions.

Personne ne s’est jamais ruiné en donnant un peu de son pain à un homme affamé.

Qui t’a donné crédit compte sur ta parole. Tiens ta promesse, la tromper serait bassesse.

Le lion et l’agneau peuvent dormir côte à côte, mais l’un des deux aura un sommeil agité.

Si tu n’es pas heureux avec ce que tu as, tu ne seras pas heureux avec ce qui te manque.

N’envie point le bonheur apparent de ton voisin, car tu ne connais pas ses peines secrètes.

Qui est tourmenté par un trop grand désir est pauvre. Celui dont le cœur est content est riche.

Qui ne peut voir un autre monde est aveugle. Qui ne sait dire un mot gentil quand il le faut est muet.

Il n’y a rien de noble à être supérieur à un autre homme. La vraie noblesse est d’être supérieure à votre moi précédent.

Quand tu vends pour gagner, écoute la voix de ta conscience, Et sois satisfait d’un gain modéré : ne tire pas avantage de l’ignorance de l’acheteur.

Comme le lotus qui se fraie un chemin dans l’eau boueuse pour arriver à la lumière, l’homme doit s’élever malgré les épreuves et se placer au-dessus des remous du mental.

On ne doit pas se comporter envers les autres d’une manière qui nous répugne nous-mêmes. Ceci est le cœur de toute morale. Tout le reste résulte d’une avidité intéressée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.