function itsg_allow_nbsp_in_tinymce( $init ) { $init['entities'] = '160,nbsp,38,amp,60,lt,62,gt'; $init['entity_encoding'] = 'named'; return $init; } add_filter( 'tiny_mce_before_init', 'itsg_allow_nbsp_in_tinymce' );

90 proverbes italiens

<a href="https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Printable_Flag_of_Italy.svg">dom. pu.</a>

Drapeau de l’Italie, domaine public

À bon conseil on ne trouve pas de prix.
 
À force de gagner au jeu, on se ruine.
 
À ne rien faire, on apprend à mal faire.
 
À savoir attendre, il y a tout à gagner.
 
À vaisseau brisé, tout vent est contraire.
 
Ayez des florins, vous aurez des cousins.
 
Beaucoup de peu font assez.
 
Beaucoup d’éloquence, peu de conscience.
 
Bien est bien, mais mieux est encore meilleur.
 
Ce que nous voulons paraître, il est bon de l’être.
 
Ce que tu peux aujourd’hui, ne le renvoie pas à demain.
 
Ce qui est bon marché est cher, si l’on pouvait s’en passer.
 
Celui qui a la santé est riche sans le savoir.
 
Celui qui parle sème, celui qui se tait mûrit.
 
Celui qui va doucement, va sûrement et ira loin.
 
Chercher des excuses à une sottise, c’est en faire une autre.
 
Coffre trop bourré brise sa serrure.
 
Entre gens d’honneur, parole vaut contrat.
 
Folles ardeurs donnent regret.
 
Gare-toi de qui n’a rien à perdre.
 
Homme surpris, est à moitié pris.
 
Il ne faut pas montrer les fautes d’autrui avec un doigt sale.
 
Joie de cœur fait beau teint de visage.
 
L’amour fait passer le temps, le temps fait passer l’amour..
 
L’enclume dure plus que le marteau.
 
La chèvre sait courir, quand le loup la poursuit.
 
La discussion est le tamis de la vérité.
 
La faim est la meilleure sauce.
 
La gratitude est la mémoire du cœur.
 
La mère aime tendrement et le père sagement.
 
La plus belle cage ne nourrit pas son oiseau.
 
La pratique enseigne mieux que les livres.
 
La vérité peut pâlir, mais jamais périr.
 
L’ambition enivre comme le vin.
 
Le monde appartient aux patients.
 
Le temps met la vérité au jour.
 
Le vin qu’on a bu ne vaut pas le vin qu’on va boire.
 
L’eau éloignée n’éteint pas le feu qui nous menace.
 
Les fautes sont grandes quand l’amour est petit.
 
Les secondes pensées sont les meilleures.
 
Mieux vaut donner la laine que le mouton.
 
Mieux vaut glisser du pied que de la langue.
 
Mieux vaut tard que jamais.
 
Mieux vaut voyager seul, qu’en mauvaise compagnie.
 
On a la chance qu’on se fait.
 
On apprend du berceau jusqu’au tombeau.
 
On ne sait bien parler que lorsqu’on sait se taire.
 
On n’obtient pas le respect, si l’on n’en témoigne.
 
On retient l’offense, on oublie le don.
 
Ouvrage commun, ouvrage d’aucun.
 
Parle bien, mais fort peu, si tu veux qu’on t’estime.
 
Parole gracieuse est d’un grand prix, sans coûter grande dépense.
 
Petit prêt fait un ami ; et grand prêt, un ennemi.
 
Plus le coeur est petit, plus la langue est longue.
 
Plus on sait, moins on affirme.
 
Pour avoir de l’eau claire, il n’est que d’aller à la source.
 
Pour bon que soit un cheval, encore faut-il des éperons.
 
Qui dispute par plaisir, ne cherche pas la vérité.
 
Qui est impatient n’aime pas.
 
Qui n’a pas goûté l’amertume, ne sait pas apprécier les douceurs.
 
Qui ne sait pas dire non, n’est pas un homme.
 
Qui ne veut croire aux leçons, apprendra à ses dépens.
 
Qui s’acquitte, s’enrichit.
 
Qui se fait mouton, le loup le mange.
 
Qui se loue, se nuit.
 
Qui se modère, l’emporte.
 
Qui se tait, convient du fait.
 
Qui s’excuse sans être requis, s’accuse réellement.
 
Qui s’ingénie, trouve son lot.
 
Qui te craint en ta présence te nuit en ton absence.
 
Qui te rend service, compte sur un retour.
 
Qui tient bon, l’emporte.
 
Qui va lentement va sûrement, et qui va sûrement va loin.
 
Qui veut du feu, doit se résigner à la fumée.
 
Qui veut trop se faire redouter, n’arrive guère à se faire aimer.
 
Qui vit d’espoir meurt de désir.
 
Si tu as tort, il faut te taire.
 
Tout ce qui nous rend glorieux, n’est que neige au soleil.
 
Tout ce qui reluit, n’est pas or.
 
Tout le monde est tenté du diable, mais l’oisif tente le diable.
 
Un cerveau plein de paresse est l’atelier du diable.
 
Un loup n’engendre pas des brebis.
 
Un trop long bonheur nous gâte le cœur.
 
Un ventre creux enseigne bien des choses.
 
Une disette que l’on prévoit, on l’empêche.
 
Une paix feinte est plus nuisible qu’une guerre ouverte.
 
Ventre plein ne comprend pas la faim.
 
Veux-tu connaître un homme ? Mets-le en honneur.
 
Veux-tu punir ton ennemi ? Sois irréprochable.
 

Sujets complémentaires, proverbes :
    Africains, amérindiens, chinois, danois, français, grecs, japonais et russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.