160 proverbes latins

 2021 en chiffres romains

2021 en chiffres romains

Table des matières

Proverbes latins 1) Amitié :

C’est dans le malheur qu’on reconnaît ses amis.

L’amitié trouve les hommes égaux ou les rend tels.

L’amour triomphe de tout.

Pour être aimé, sois aimable.

Qui n’a pas éprouvé l’amitié n’a point vécu.

Qui trouve un ami trouve un trésor.

Proverbes latins 2) Conflit :

À ceux qui ont été dépouillés, une ressource reste : les armes.

Celui qui se querelle avec un ivrogne frappe un absent.

Divise afin de régner.

Il y a plus de gloire à tuer les guerres avec la parole qu’à tuer les hommes avec le fer.

L’homme est l’ennemi de l’homme.

La colère est de nos actions la pire conseillère.

La colère est une courte folie.

La foudre est moins terrible que la colère unie au pouvoir.

La paix est meilleure que la plus juste des guerres.

L’homme est un loup pour l’homme.

Prête peu d’argent, tu auras un débiteur ; prête beaucoup, tu auras un ennemi.

Si tu veux la paix, prépare la justice.

Tout refus d’un accord augmente le désaccord.

Proverbes latins 3) Difficulté :

Aux grands maux les grands remèdes.

Ce qui peut arriver à quelqu’un peut arriver à chacun.

Il appartient à tout homme de se tromper.

La flamme est voisine de la fumée.

La misère manque de beaucoup de choses, l’avarice manque de tout.

Le malheur finit par heurter celui qui est passé à côté sans le toucher.

Les petits chagrins parlent, les grands se taisent.

Ne te réjouis pas du mal d’autrui.

Proverbes latins 4) Faute :

Ayez soin que personne ne vous haïsse par votre faute.

Coupable est l’intention même de pécher.

Écoute la voix de la conscience plutôt que celle de la renommée.

L’occasion fait le larron.

La feinte de l’amour est pire que la haine.

La fierté précède la chute.

La vengeance est la consolation des insensés, et des barbares.

Le crime rend égaux tous ceux qu’il souille.

Le dernier degré de la méchanceté est de prendre le ton de la bienveillance.

Le repentir suit une prompte résolution.

Les maladies sont le fruit du libertinage.

L’ivresse a causé la perte de plus de gens que le glaive.

Ne confiez pas une épée à un enfant.

Nul n’a droit de commander aux autres pour son utilité seule.

Tout ce qui tranquillise ou fait taire la conscience nuit à la Société.

Proverbes latins 5) Honte :

Ce qui est honteux à faire est honteux à dire.

Il est honteux d’être loué par qui ne mérite pas de louanges.

Les choses naturelles ne sont pas honteuses.

N’ayez pas honte à dire ce que vous n’ayez pas honte de penser.

Qui n’a pas honte de sa faute est deux fois coupable.

Proverbes latins 6) Loi :

En temps de guerre, les lois sont muettes

L’exception confirme la règle.

L’ignorance de la loi n’excuse personne.

Le doute profite à l’accusé.

L’ignorance du droit porte préjudice.

Nul ne peut être à la fois juge et partie.

Pas de règle sans exception.

Proverbes latins 7) Parole :

Écoute, observe, et tais-toi, si tu veux vivre.

Il y a un temps pour ne rien dire, il y a un temps pour parler, mais il n’y a pas un temps pour tout dire.

La franchise crée des ennemis, la flatterie des amis.

La vérité se perd dans des discussions prolongées.

Les hommes parlent comme ils vivent.

Les mots enseignent, les exemples entraînent.

Les paroles s’envolent, les écrits restent.

Qui ne dit mot consent.

Proverbes latins 8) Possession :

À l’avare, tout manque, au pauvre, peu, au sage, rien.

Ce que j’ai dépensé, je l’ai eu. Ce que j’ai donné, je l’ai.

Ce qui est possédé en commun est négligé en commun.

Être content de son sort, voilà la plus grande richesse.

Il n’y a point de si bonne fortune qui n’ait son mauvais côté.

La fortune fait perdre l’esprit à celui qu’elle caresse trop.

La fortune sourit à ceux qui osent.

L’argent n’a pas d’odeur.

Moins on a de désirs, plus on est riche.

Ne regarde jamais comme à toi ce que tu peux perdre.

Pauvreté n’est pas vice.

Quand tous les vices sont vieux, l’avarice est encore jeune.

Une bonne santé vaut mieux que les plus grandes richesses.

Proverbes latins 9) Relation humaine :

Gaieté et bonne humeur rendent la vie meilleure.

L’union des plus faibles les rend plus forts.

La Société des hommes est une mer orageuse où chacun y vogue pour ses propres intérêts.

Le champ du voisin paraît toujours plus beau.

Le soleil luit pour tout le monde.

Mieux vaut un voisin proche qu’un frère éloigné.

Qui vit en égoïste est mort aux yeux d’autrui.

Si tu veux être véritablement estimé de quelques-uns, ne recherche pas l’estime de tous.

Tel père, tel fils.

Tu vaudras aux yeux des autres ce que tu vaudras à tes yeux.

Proverbes latins 10) Santé :

Bien diagnostiquer, c’est bien soigner.

L’homme modéré est son propre médecin.

La première étape vers la guérison est de savoir quelle est la maladie.

Le meilleur médicament est le repos.

Prévenir vaut mieux que guérir.

Tant que le malade a un souffle, il y a de l’espoir.

Tous les hommes désirent leur propre santé mais ils agissent souvent contre elle.

Un esprit sain dans un corps sain.

Proverbes latins 11) Temps :

Ce qui est mûr avant le temps est fauché avant le temps.

Il advient en une heure ce qui n’arrive pas en une année.

Le temps bouge, nous bougeons avec lui.

Le temps dévore tout.

Le temps fuit sans retour.

Proverbes latins 12) Travail :

C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

L’espoir de la récompense adoucit la fatigue du travail.

Le présent est en travail de l’avenir.

Le travail opiniâtre vient à bout de tout.

Le travail rend meilleurs les loisirs.

Proverbes latins 13) Vertu :

Donner rapidement, c’est donner deux fois.

Heureux qui vient se rendre utile à ceux qu’il peut aider.

La vertu est une grande dot laissée par les parents.

La vertu se tient au milieu… et non aux extrêmes.

Les arts libéraux ne peuvent donner la vertu, mais ils disposent l’âme à la recevoir.

Autres proverbes latins 14) :

À l’impossible nul n’est tenu.

Autant d’avis différents que d’hommes.

Autres temps, autres moeurs.

C’est dans l’arène que le gladiateur prend sa décision.

Ce n’est pas l’habit qui embellit l’homme, mais l’homme qui embellit l’habit.

Ce qui est répété deux fois ne séduit plus.

Ce qui est un remède pour certains est poison violent pour d’autres.

Ce qui ne progresse pas dépérit.

Celui qui écrit lit deux fois.

Chose jugée est tenue pour vérité.

Comme on se comporte, ainsi l’on trouve.

Comme tu auras semé, tu moissonneras.

Connais-toi toi-même !

Dans la route des honneurs, les premiers pas sont les plus difficiles.

Des goûts et des couleurs il ne faut pas discuter.

Il fait beaucoup, celui qui fait bien ce qu’il fait.

Il faut hurler avec les loups, si l’on veut courir avec eux.

Il ne faut pas juger de la liqueur d’après le vase.

Il vaut mieux exceller en une chose que d’être médiocre en plusieurs.

Ils ont des yeux mais ne voient pas.

Jamais la souris ne confie à un seul trou sa destinée.

Je ne vis pas pour manger, mais je mange pour vivre.

L’appétit est le meilleur cuisinier.

L’histoire est écrite pour raconter, non pour prouver.

La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes.

La crainte est un mauvais guide vers le bien.

La faim est l’épice de tout plat.

La jeunesse est le professeur des fous.

La nature a horreur du vide.

La patrie est là où l’on se sent bien.

Le plus dangereux ennemi est celui qui se cache dans notre cœur.

Les hommes croient ce qu’ils veulent croire.

L’expérience est le meilleur maître.

Mieux vaut tard que jamais.

Nécessité n’a pas de jour férié.

On achète toujours trop cher ce dont on n’a pas besoin.

On connaît l’arbre par les fruits.

On n’est pas bon pour être moins mauvais qu’un méchant.

On se corrige difficilement d’une habitude prise.

Plusieurs yeux voient mieux qu’un seul.

Poser des questions n’est pas une erreur.

Prends garde à l’homme d’un seul livre.

Qui n’avance pas recule.

Qui sait reconnaître les bienfaits s’en attire davantage.

Quoi que tu fasses, fais-le avec prudence, sans perdre de vue la fin.

Souviens-toi de toujours essayer/oser.

Tout est bien qui finit bien.

Un esprit qui sait craindre sait choisir la route la plus sûre.

Un prompt refus trompe moins qu’une promesse vaine.

Une accusation grave, fût-elle faite légèrement, n’en est pas moins nuisible.

Une dette asservit tout homme libre.

Vers les sommets par des chemins étroits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.