Retraite de silence à la maison

« Le silence stimule la sagesse et fait disparaître la peur. »

Dessin d'une dame qui médite

De Clip Art by Vector Toons, CC BY-SA 4.0 , Wiki

Plusieurs types de retraites impliquent de se déplacer. Mais une retraite de silence peut aussi être réalisée à la maison. Une telle période de calme permet de réfléchir, de retrouver son équilibre, ou simplement de souffler un peu. Une retraite chez soi demande une préparation bien particulière. Voici quelques idées pour créer les conditions favorables à ce type de retraite de silence :

Voici des suggestions d’activités pour une retraite à la maison :

  • Relaxation et/ou méditation et/ou immobilisation physique dans le silence.
  • Promenade à pied si possible dans un lieu naturel paisible et harmonieux.
  • Repas en silence ou avec une musique relaxante.
  • Exercice physique ou travaux physiques simples en silence.
  • Lecture inspirante, autant que possible choisissez d’avance ce que vous lirez.
  • Une activité artistique dans un endroit calme, harmonieux et silencieux.

Lors de votre première retraite, il est utile d’alterner ces activités, par exemple une matinée peut être constituée d’une heure de lecture inspirante, de deux séances de relaxation séparées par une brève promenade à pied.

Environnement physique harmonieux :
Avant votre retraite, faites-en sorte que votre résidence soit absolument propre et en ordre. Cette harmonie se reflétera en vous.

Nourriture :
Il est préférable de planifier tous les repas et d’acheter les aliments requis avant votre retraite. De plus, il est désirable de prendre des repas légers (évitez la viande autant que possible). Un estomac trop chargé est un obstacle à une bonne retraite.

Absence d’interruption :
Pendant votre retraite, assurez-vous de ne pas être interrompu. Par exemple, éteignez vos téléphones. Évidemment, pour réaliser une retraite à domicile, il est très nécessaire d’être seul à la maison. Sinon, il sera très difficile de ne pas être interrompu. Si vous ne pouvez être seul, alors un week-end dans une auberge calme ou un chalet isolé peut constituer un environnement favorable de retraite.

Planification de la durée :
Le simple fait d’être chez soi nous expose à certaines tentations liées à notre présence à la maison, par exemple : regarder la télévision, écouter notre musique préférée, poursuivre la lecture d’un roman… Évidemment, une retraite implique de renoncer temporairement à ces divertissements. Pour mieux gérer ces tentations, il est utile de déterminer d’avance la durée minimale de votre retraite, soit la durée prévue de privation de ces plaisirs. Pour votre première retraite, cette durée minimale devrait être courte, une demi-journée par exemple. Par la suite, vous sentirez peut-être le besoin de réaliser des retraites de silence de plusieurs jours.

Un homme fait de la méditation

De Free Clip Art [CC BY-SA 4.0 ], Wiki

Conclusion :
Parfois, les soucis et préoccupations du quotidien deviennent générateurs de stress, ce qui nous fait graduellement perdre de vue le sens fondamental de notre existence. Une retraite nous permet de sortir de la routine et de tourner notre regard vers l’intérieur. Ce recentrage fait remonter à la surface nos vraies valeurs afin qu’elles puissent avoir priorité sur les choses superficielles que nous propose la société de moderne.

« Ma plus grande richesse est dans un calme profond dans lequel
se développent des acquis qu’aucun élément extérieur ne peut me prendre. »
Johann Wolfgang Von Goethe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.