Texte de Bouddha sur la bienveillance, Nipatta Sutra

Dessin d’un Boudda assis en position de prière

Image de Ridwan Hardjowibowo via Pixabay

Que tous les êtres soient remplis de joie et de paix.
Que tous les êtres, partout,
Les forts et les faibles,
Les illustres et les insignifiants,
Les misérables et les puissants,
Les grands et les petits,
Les subtils et les grossiers ;
En vue ou dans l’ombre,
À proximité ou à mille lieues,
Étant ou dans l’attente d’être :
Que tous soient remplis d’une joie durable.

Qu’aucun être n’en trompe un autre,
Qu’aucun être nulle part n’en méprise un autre,
Qu’aucun être sous l’emprise de la colère ou du ressentiment.
Ne souhaite jamais le malheur d’un autre.

Tout comme la mère fait de sa vie un rempart
pour protéger de la souffrance son enfant, son unique enfant,
Laisse grandir en toi Un amour sans bornes de toutes les créatures.

Laisse ton amour couler et sillonner l’Univers,
Dans toute sa hauteur, sa profondeur et sa grandeur,
Un amour sans limites, sans haine et sans hostilité.
Puis, debout ou en mouvement,
Assis ou couché,
Tant que tu es éveillé,
Lutte pour cela en fixant ton esprit sur un point ;
Ta vie t’apportera le paradis sur terre.

Sujets complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.