Sans amour, nos connaissances ne contribuent pas à notre bonheur.

« Aimer est la chose la plus grandiose. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

Photo de Brewbooks (CC BY-SA 2.0)

L’essentiel est d’aimer. Quelle est l’utilité d’acquérir de grandes connaissances si elles ne contribuent pas à votre mieux-être ou à celui des gens qui vous entourent ? Le vrai bonheur se situe dans votre volonté et votre capacité d’aimer. Certes, il est utile de lire et d’augmenter nos connaissances. Mais seul l’amour a le pouvoir de vous rendre heureux. Les gens qui focalisent trop sur le savoir n’aiment généralement pas assez. Et ils ne sont pas heureux. Mais ceux qui ont beaucoup d’amour et qui aime de la bonne façon, sont heureux. Pourquoi est-ce ainsi ? Parce que la source du bonheur est dans le coeur non pas dans l’intellect.

Mais est-ce que l’amour peut rendre parfois malheureux ? Oui, car il ne suffit pas d’aimer. Il faut aussi bien orienter son amour. Certains aiment de n’importe quelle façon et disent ensuite que l’amour est la cause de tous leurs malheurs. C’est faux ! Ce n’est pas l’amour, mais plutôt leur mauvaise façon d’aimer qui les fait souffrir ainsi.

Je ne prône pas ici les vertus de l’ignorance, au contraire. Je dis seulement que l’accumulation de connaissances, sans amour, ne vous rendra pas heureux. L’idéal est la combinaison bien équilibrée des deux.

« Nos connaissances spirituelles et philosophiques sont inutiles
si elles n’améliorent pas notre volonté et notre capacité d’aimer. »
Denis St-Pierre

Sujets complémentaires :
    – La pertinence de nos connaissances
    – S’ouvrir aux autres pour être heureux
    – Liste d’articles sur l’amour
    – Pensées sur la connaissance et sur l’amour

Leave a Reply

Your email address will not be published.