Comment devenir plus généreux ?

Un bras tend la main à une personne.

Photo by Austin Kehmeier on Unsplash

1) Voir le bien chez les autres

Si vous ne voyez que le côté négatif des gens, vous n’aurez pas tendance à les aider. Considérez les gens que vous croisez comme de bonnes personnes et votre générosité sera stimulée.

2) Effets positifs sur les autres

Pendre conscience de l’impact de nos dons est une bonne manière d’augmenter notre motivation altruiste. En effet, il est plaisant de penser que notre aide a amélioré la vie ne serait-ce que d’une personne.

3) Effets positifs sur soi

Année après année, de plus en plus d’études démontrent les bienfaits de la générosité sur notre santé physique et mentale. Non seulement la générosité réduit le stress, améliore nos relations humaines et combat naturellement la dépression, mais il est également démontré qu’elle augmente notre durée de vie.

4) Être influencé par des exemples

Une bonne façon de se transformer est de contrôler ce qui nous influence. Être fréquemment en contact avec des personnes altruistes a pour effet de nous transformer lentement. En observant leur comportement, nous pouvons développer notre attitude plus bienveillante envers les autres.

5) Écouter davantage

Parfois, nous nous compliquons inutilement la vie en croyant que donner est compliqué. Avoir une manière simple de pratiquer la générosité est une bonne manière de rester motivé. Il est généralement facile de trouver une personne qui a besoin d’être écouté (en personne ou via télécommunications) : nos amis, nos connaissances, nos collègues, nos parents, etc.

6) Remercier

Remercier avec sincérité tous ceux qui nous ont aidé est une attitude transformatrice. Car nous développons ainsi le sentiment que nous devons, nous aussi, être généreux comme eux.

7) Activités de groupe

Être actif dans d’une organisation caritative (par exemple Amnistie Internationale) est un bon moyen d’avoir un plus grand impact et en être plus motivé.

8) Étendre notre bienveillance

Nous avons tendance spontanément à être bienveillant envers les gens que nous aimons. Il est possible d’utiliser ce penchant naturel comme point de départ pour étendre notre bienveillance à davantage de gens.

9) Donner sans attente

Ceux qui ont fait beaucoup de bien aux autres trouvent normal de recevoir d’eux un peu de gratitude, à tout le moins une reconnaissance. Cela semble normal et anodin, n’est-ce pas ? Mais il vaut mieux ne rien attendre en retour de sa générosité. Car celui qui attend un remerciement, devient insatisfait. Et cela réduit sa motivation altruiste.

10) Donner à sa façon

La générosité peut prendre plusieurs formes. Il est important de trouver pour nous la manière de donner qui nous convient le mieux. Parce qu’ainsi, nous arrimons une tendance naturelle à la générosité. Donner devient alors plus spontané.

Conclusion :

Le cheminement personnel est un processus continu. Il faut du temps pour développer une qualité. Il est donc important de s’engager sur cette voie avec humilité et garder en tête que la patience est nécessaire pour développer la générosité.

Vous ne savez pas combien votre vie peut devenir riche et pleine ; mais à une condition : que vous appreniez à vous ouvrir, à donner, à devenir plus fraternel et plus généreux. Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *