Conte : Les habits du vieux sage

Longue tunique écarlate brodée avec grands soins

kaftan

Un Souverain, ayant entendu parler de la grande sagesse d’un vieil homme, l’invita par curiosité à dîner.

Mais le jour précédent, le sage se présenta au palais habillé en mendiant. Et personne ne lui prêta quelque attention. En entrant, il n’eut pas même le temps d’arriver à la salle à manger, que les gardes du Roi se précipitèrent devant lui. Et pour qu’il ne souille pas davantage le sol royal, ils le menèrent vers la cuisine où on lui offrit quelques restes de repas, incluant du riz. Le vieux sage mangea et quitta les lieux après, sans dire un mot.

Le lendemain, il revint chez le Roi, vêtu cette fois-ci de ses plus beaux habits et l’on se pressa de l’asseoir à la place d’honneur près du roi. Mais dès que les servants apportèrent les plats, la réaction du sage surprit tout le monde : il prit la nourriture dans ses mains et la mit dans ses poches. Embêté, le Roi bien ne dit rien. Dès que l’on apporta le dernier plat, le sage pris une pleine poignée de riz qu’il répandit doucement sur son beau kaftan (tunique à droite) en lui disant :
– Tiens mon kaftan, c’est pour toi !
Étonné, le Roi l’interpella aussitôt :
– Mais… !! Es-tu devenu fou, toi que l’on dit si sage ?
Après un bref silence, le vieil homme répondit :
– Majesté ! Hier Je me suis présenté ici dans mon habit de mendiant et l’on m’a donné les restes comme à un chien… Aujourd’hui, j’arrive richement vêtu et on m’honore ! C’est forcément donc, mon kaftan que l’on invite… Il est donc normal que ce soit lui qui se nourrisse… !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.