Histoire : Déceler de bonnes intentions

Gros plan sur le visage d’une fillette d’environ 7 ans.

Attribution Bessi de Pixabay

J’ai vécu ce qui suis il y a environ 20 ans. À l’époque, je travaillais souvent à la maison pendant les week-ends.

Je suis assis dans une chambre qui me sert de bureau. Avec beaucoup de concentration, je rédige un rapport pour un client. Et ma fille de 6 ans vient spontanément me parler. Je perds alors immédiatement le fils ténu de mon inspiration. Irrité sur le coup, je prends quelques secondes pour me raisonner. Et j’accueille ma fille avec un grand sourire, malgré qu’elle vient d’interrompre mon travail.

Bien que ce soit difficile, j’essaie de reconnaître l’intention derrière les actions. Le geste de ma fille est le résultat de sa parfaite candeur. Alors, au lieu de me braquer sur la conséquence de ses interruptions (« Je ne terminerez pas ce rapport aujourd’hui. »), j’essaie de me concentrer sur la raison de sa venue. Elle vient me voir parce qu’elle m’aime, non pas parce qu’elle cherche à saboter mon travail. Et cela me rappelle la chance que j’ai d’avoir cet enfant magnifique dans ma vie.

Chaque être humain est remarquable, il suffit seulement de prendre le temps de le voir.

Généralement, lorsque j’aborde une situation stressante de cette manière, mon impatience diminue. En cherchant bien, on peut presque toujours déceler de bonnes intentions dans le comportement des gens. Plus vous pratiquerez cet exercice, plus vous deviendrez patient et serein. Vous finirez peut-être même par apprécier des moments qui auparavant vous faisaient sortir de vos gonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.