Légende : Le vieux sage et le marchand

Porte en pierre à l'entrée du vieux Québec

John Stanton, CC BY-CA 3.0 fortwiki

Il était une fois un sage, assis près d’un pont à l’entrée d’une ville. Un jeune homme s’approcha et lui demande :

  • Je ne suis pas d’ici, je viens de loin ; dis-moi, vieil homme, comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?

Au lieu de répondre, le sage posa une question au jeune homme :

  • Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?

Le jeune homme répondit rapidement plein de hargne :

  • Égoïstes et méchants, au point qu’il m’était impossible de les supporter plus longtemps ! C’est pourquoi j’ai préféré partir !

Le sage :

  • Mon pauvre ami, je te conseille de passer ton chemin : les gens d’ici sont tout aussi méchants et tout aussi égoïstes !

Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha de ce même sage :

  • Salut, je suis nouveau ici. Dis-moi, comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?

Et le sage répondit exactement de la même façon :

  • Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?

Le second jeune homme :

  • Honnêtes, bons et accueillants ! Je n’avais que des amis ; oh que j’ai eu de la peine à les quitter !

Le sage :

  • Eh bien, ici également, tu ne trouveras que des gens honnêtes, accueillants et pleins de bonté.

Un marchand, qui faisait boire ses chevaux, avait tout entendu et demanda au sage :

  • Comment est-il possible de donner, à la même question, deux réponses aussi diamétralement opposées ?

Le sage :

  • Chacun porte en son cœur son propre univers. C’est pourquoi les gens que nous rencontrons ne sont que le reflet de notre propre état mental. Ouvre ton cœur et ton regard sur les autres et le monde sera changé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.