Légende : Les portes du Paradis et de l’Enfer

55

Samouraï Sakakibara Kenkichi

Un samouraï marcha longtemps pour rencontrer un maître zen réputé pour sa grande sagesse.
Aussitôt arrivé, il se présenta devant lui et demanda :
– Est-ce que le paradis et l’enfer existe ?
– Qui es tu ? demanda le maître.
– Je suis samouraï…  »
– Toi, un guerrier !
s’exclama le maître. Mais regarde-toi un peu. Tu as l’air d’un mendiant. Quel seigneur voudrait t’avoir à son service ?
Une colère intense s’empara du samouraï. Il saisit son sabre et le dégaina.
Le maître poursuivit :

– Tu ne me fais pas peur, car tu es sûrement trop maladroit avec ce sabre pour me couper la tête.
Hors de lui, le samouraï leva son arme, prêt à frapper l’homme sage.
Avec un grand calme, celui-ci dit :
– Ici s’ouvrent les portes de l’enfer.
Surpris par l’assurance tranquille du maître, le samouraï rengaina son sabre et s’inclina respectueusement.
– Ici s’ouvrent les portes du paradis. conclut le maître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.