60 citations et proverbes sur la méfiance

Dessin d'un jeune couple dont les visages expriment la méfiance.

Méfiance est mère de sûreté.

Proverbe français

Soyez circonspect sans méfiance.

La Rochefoucauld-Doudeauville

La méfiance gagne en vieillissant.

Anne Barratin

De tout inconnu, le sage se méfie.

Jean De La Fontaine

La méfiance engendre la méfiance.

Albert Camus (Combat, 1945)

La méfiance est un signe de faiblesse.

Gandhi

Méfie-toi de la rivière qui est trop calme.

Proverbe berbère

Soyez bien avec tous, et de tous méfiez-vous.

Jean Stobée (Sentences et préceptes)

On est souvent trompé par trop de méfiance.

Alfred Auguste Pilavoine

Méfie-toi du faux caché sous l’apparence du vrai.

Sénèque (Les lettres à Lucilius)

Méfie-toi des conseils, mais suis les bons exemples.

Georges Courteline (La philosophie de Courteline, 1917)

Se méfier de son talent, est le premier pas du mérite.

Jean Frain du Tremblay (Le berger et les deux chèvres)

Il faut aimer les êtres pour apprivoiser leur méfiance.

Marguerite Yourcenar (Les yeux ouverts, 1980)

Le dernier retranchement du faible, c’est la méfiance.

Jacques Chardonne

Le véritable amour ne connaît ni le soupçon ni la méfiance.

George Sand (L’histoire de ma vie, 1847)

Méfie-toi de tes pensées, elles sont le début de tes actions.

Proverbe chinois

Méfiez-vous de tous ceux en qui l’instinct de punir est puissant.

Friedrich Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra, 1885)

Il faut se méfier de l’homme à qui le vin ne desserre jamais les dents.

George Sand (Jacques 1834)

Il ne faut pas tant se méfier des autres que de se méfier de soi-même.

Proverbe iranien

L’eau trop claire est sans poissons ; l’homme trop méfiant est sans ami.

Proverbe chinois

Qui se croit plus fin que les autres ne saurait se méfier de plus fin que lui.

Nicolas Massias (Les pensées et réflexions morales, 1848)

Méfiez-vous de l’avidité de ceux qui refusent ce qui semble leur convenir.

Madeleine de Puisieux (Les caractères, 1751)

Dans les opinions, comme dans les rivières, il faut se méfier des courants.

Jean-Napoléon Vernier (Les fables, pensées et poésies,1865)

Qui ne se méfie pas d’un ennemi en récoltera de la peine et du dommage.

Proverbe turc

Je me méfie toujours de ce qui m’a trompé une fois, de moi tout le premier.

Henri-Frédéric Amiel (Journal intime, le 2 février 1853)

Quand on se méfie, on se trompe ; quand on ne se méfie pas, on est trompé.

Diane De Beausacq

Grande offrande grande réflexion, et à politesse extrême, méfiance extrême.

Mateo Aleman

Se méfier des penseurs dont l’esprit ne fonctionne qu’à partir d’une citation.

Emil Michel Cioran

Si la méfiance est la mère de la sûreté, elle ne l’est certainement pas de l’amour.

Sylvain Maréchal (Le dictionnaire d’amour, 1788)

L’esprit de méfiance nous fait croire que tout le monde est capable de nous tromper.

Louis-Auguste Martin (L’esprit moral du XIXe siècle, 1855)

Méfiez-vous de tout le monde et en particulier de ceux qui conseillent de vous méfier.

La Boétie

Qui a un intérêt à avoir, une opinion doit être considéré avec la plus grande méfiance.

Sacha Guitry (Et Sacha vous est conté / Lana Guitry, 1960)

L’hypocrisie des petits bourgeois fait naître dans certaines âmes une méfiance de la vie.

Sacha Guitry (Théâtre, 1964)

Celui dont on se méfie fait toujours un meilleur coupable que celui en qui on a confiance.

Emmanuel Brunet Bommer

Celui qui fait confiance aux êtres humains fera moins d’erreur que celui qui se méfie d’eux.

Comte de Cavour

La méfiance poussée à l’extrême est toujours la preuve d’un cœur sec et d’un esprit étroit.

François Gaston de Lévis (Les maximes et pensées 1812)

Qui me trompe une fois perd toute ma confiance, et se rend à toujours digne de méfiance.

Publilius Syrus (Les sentences et adages – Ier s. av. J.-C.)

Méfiez-vous de ceux qui veulent prendre le pouvoir. Il n’est pas sûr qu’ils veuillent le rendre.

Denis Langlois

Les gens faux manquent plus d’affaires qu’ils n’en font, parce qu’on se méfie toujours d’eux.

Pierre-Jules Stahl (Les pensées et réflexions diverses, 1841)

Méfie-toi du beau parleur : imite les sages, ne prononce qu’une parole, mais qu’elle soit sensée.

Mocharrafoddin Saadi (Le jardin des fruits – XIIIe siècle)

Se défier des gens qui promettent des millions et dont on est forcé de régler les consommations.

Léon Bloy (Le mendiant ingrat)

Une méfiance trop marquée attire souvent elle seule les malheurs dont on cherche à se garantir.

Stanislas Leszczynski (Le philosophe bienfaisant, 1764)

Méfiez-vous de ceux qui disent du bien devant vous, ils racontent souvent du mal en votre absence.

Anne Barratin (De vous à moi, 1892)

Méfiez-vous des gens qui vous accordent peu de temps, ils en ont souvent pour d’autres à revendre.

Diane de Beausacq (Les lettres d’une marraine à sa filleule, 1863)

Méfie-toi d’un homme qui ne te regarde point dans les yeux ; soit il est timide, soit c’est un hypocrite.

Maxalexis (Le faux ami, 2013)

La méfiance à l’égard des autres est à proportion de l’illusion que nous nous faisons de notre importance.

Albert Brie (Le mot du silencieux, 1978)

La méfiance enferme les êtres dans leurs défauts, leurs limitations, alors que la confiance peut les libérer.

Omraam Michaël Aïvanhov

Ne prends guère au sérieux que les gens qui plaisantent, et méfie-toi de ceux qui sont solennels et sévères.

Sacha Guitry

Méfiez-vous de ceux qui tournent le dos à l’amour, à l’ambition, à la société. Ils se vengeront d’y avoir renoncé.

Emil Cioran (Syllogismes de l’amertume, 1952)

Méfiez-vous de la facilité, du confort et des plaisirs, chassez de votre tête cet idéal qui est en réalité porteur de mort.

Omraam Michaël Aïvanhov

Est vraiment sage celui qui, sans présumer d’avance qu’on cherche à le tromper ou qu’on se méfie de lui, est capable de déjouer au moment voulu les ruses.

Confucius

Méfiez-vous des gens qui commencent toutes leurs phrases en employant cette expression : « Pour être franc et honnête… » Ces gens-là ont quelque chose à cacher.

Serge Bouchard

Méfiez-vous de ceux qui font trop de compliments, comme de ceux qui s’abstiennent toujours d’en faire : les premiers sont des flatteurs, les seconds des envieux.

Diane de Beausacq (La civilité non puérile, mais honnête, 1863)

Si la méfiance est la mère de la sûreté, elle est aussi, quand elle est portée à l’excès, celle des soupçons cruels, des noires inquiétudes, des peines dévorantes, des chagrins mal fondés avec lesquels le bonheur n’habita jamais.

Jean Baptiste Blanchard (Les maximes de l’honnête homme, 1772)

Méfiez-vous des gens qui vous disent du mal des autres ; ils en disent autant de vous quand vous avez tourné le dos.
Auteur anonyme pour cette citation et les suivantes

Méfiez-vous du méfiant.

Méfiez-vous de ces gens sans attaches.

Il n’y a que les trompeurs qui se méfient de tous.

Se méfier de tous, c’est presque accuser soi-même.

Se méfier des gens spontanés est une attitude appropriée.

Méfiez-vous de ce qui a été appris simplement en l’entendant plusieurs fois.

Un manque de transparence se traduit par de la méfiance et un profond sentiment d’insécurité.

Après avoir trompé ses semblables, nul homme n’a le droit de se plaindre de la méfiance qu’il suscite.

L’amour véritable ne peut tolérer la méfiance. C’est pourquoi les amoureux préfèrent faire confiance et ainsi préserver leurs sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.