Citations sur RUMINER des idées négatives

Une dame pensive dans une cage

Photo by Benjamin Wedemeyer on Unsplash

Ne laisse pas ton passé te voler ton présent. ~ Anonyme

Lequel vaut mieux : d’avoir des remords ou des regrets ? ~ Paul-Jean Toulet

Ceux qui n’ont pas l’esprit libre ont des pensées pénibles. ~ Anonyme

La vie est bien trop courte pour la passer à ressasser le passé. ~ Denis St-Pierre

La solitude est tout à fait supportable tant que tu ne te mets pas à ruminer. ~ Angela Huth

Il est plus facile d’arrêter sa conversation avec les autres qu’avec soi-même. ~ Taïkan Jyoji

Il n’est rien qui soit pour un homme plus infini torture que ses propres pensées. ~ John Webster

Ruminer ses problèmes, c’est s’enfoncer tout droit dans la tristesse et l’anxiété. ~ Anonyme

Si vous avez l’habitude de ressasser des pensées négatives, vous vous emprisonnez de l’intérieur. ~ Anonyme

Il vaut mieux s’occuper de l’être que du néant. Songe donc à ce qui te reste, plutôt qu’à ce que tu n’as plus. ~ Joseph Joubert (Carnets)

Celui dont la pensée rumine. Qui ignore la bonne Doctrine. Et manque de sérénité, n’atteindra pas la pleine lucidité. ~ Anonyme

Trop réfléchir ne résout pas les problèmes, et cela conduit rarement à prendre une décision dans un sens ou dans l’autre. ~ Anonyme

Aussi longtemps que nous restons prisonniers de nos mauvais souvenirs, il n’y aura pas de place pour de nouvelles possibilités. ~ (vipassanasangha.free.fr/t21_pardonner.htm)

Ressasser nos malheurs ne fait qu’augmenter notre ressentiment. Cela peut donner inutilement une note dramatique à notre existence. ~ Anonyme

Lorsqu’une épreuve est terminée, il faut éviter de ruminer cette difficulté passée, sinon on ne parvient qu’à faire du surplace et à ne plus avancer. ~ Denis St-Pierre

Ne vous encombrez pas l’esprit de pensées inutiles. À quoi bon ruminer le passé, anticiper l’avenir ? Restez dans la simplicité de l’instant présent. ~ Dilgo Khyentsé Rinpoché

Il ne faut pas gâter les choses présentes par le désir des absentes, mais réfléchir au fait que celles-là mêmes ont fait partie des choses souhaitables. ~ Épicure (Sentences vaticanes)

À force de ressasser votre passé ou vos problèmes, vous vous convaincrez que vous avez bel et bien de bonnes raisons d’être tourmenté et malheureux. ~ Richard Carlson

Quiconque prête quelque attention à ses processus mentaux ne tarde pas à découvrir qu’une forte proportion de son temps est dépensée à remâcher et ruminer le passé et à goûter par avance l’avenir. ~ Aldous Huxley (Les portes de la perception, 1954)

Les réflexions ne sont utiles que lorsqu’on les fait à propos et dans le temps d’en pouvoir profiter. Elles deviennent un sujet de chagrin lorsqu’on les fait trop tard et qu’il n’est plus temps de remédier aux choses. ~ Étienne-François de Vernage (Nouvelles Réflexions, 1690)

Plutôt que de ruminer et de nous apitoyer sur notre sort ou pire encore de se plaindre à tout le monde (même à des inconnus parfois !), il vaudrait mieux monopoliser notre énergie pour nous remettre en action. ~ Christine Michaud

Que vous soyez chagriné un moment pour une vexation, une déception, un insuccès, bon, c’est normal. Mais vous êtes inexcusable de rester là à ruminer vos chagrins en oubliant toutes les autres raisons que vous avez d’être heureux et reconnaissant. ~ Omraam Michaël Aïvanhov

Nos souffrances du passé ne nous ont jamais poursuivi, c’est nous qui choisissons de les réveiller et de les faire revivre maintenant, en ressassant ce qui nous est arrivé. Vivre l’instant présent consciemment nous décharge déjà des souffrances passées. ~ Nathy Labell (365 douceurs de l’âme)

Une fois que vous êtes coincé dans un cycle de pensées ruminantes, il peut être difficile d’en sortir. Si vous entrez dans un cycle de telles pensées, il est important de les arrêter le plus rapidement possible pour éviter qu’elles ne deviennent plus intenses. ~www.healthline.com (10 Tips to Help You Stop Ruminating)

On ne peut éviter certaines aventures et circonstances désagréables de notre existence, elles en font partie. L’important est de ne pas entretenir la douleur. Si nous n’entretenions pas nos souffrances, nos pensées et nos ressentiments que réveille en nous cette douleur, elle pourrait diminuer. ~ Jean-Yves Leloup

La rumination occasionnelle est considérée comme normale mais excessivement, elle peut nuire et conduire à la dépression, penser ou parler des causes de la rumination peuvent aider. Ainsi lorsque les individus partagent leur sentiment avec d’autres individus dans un contexte relationnel, ils ont alors plus de chance de surmonter ces problèmes. ~ (https://fr.wikipedia.org/wiki/Rumination_(psychologie))

Ruminer nos malheurs ne sert qu’à les enfoncer plus profondément dans nos sentiments. Il faut être conscient de ce qui nous affecte, l’exprimer et contrebalancer le négatif par du positif. Il faut ruminer nos petits bonheurs, prendre le temps de nous arrêter pour bien les savourer, pour les ancrer dans notre cerveau et pour en faire une habitude. ~ Anonyme

Au lieu de souffrir toujours de ce qui vous manque, apprenez à vous réjouir de ce que vous avez. Que vous soyez chagriné un moment pour une vexation, une déception, un insuccès, bon, c’est normal. Mais vous êtes inexcusable de rester là à ruminer vos chagrins en oubliant toutes les autres raisons que vous avez d’être heureux et reconnaissant. ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

Ce qu’on ne peut pas porter, on le traîne. Voilà, il traînait ce passé avec lui et le traînerait sans doute toujours, mais il refusait de passer sa vie à se lamenter sur son sort, à ruminer le mal qu’on lui avait fait. Il voulait regarder vers l’avant, continuer à vivre, pour lui, pour les siens. C’était sa façon de ne pas offrir une seconde victoire au petit caporal et à sa meute de sanguinaires. ~ Louis-Philippe Dalembert (Avant que les ombres s’effacent, 2017)

Souvent, un cercle vicieux s’installe entre la pensée et l’émotion : elles s’attisent l’une l’autre. Le schème de pensée crée une réflexion amplifiée de lui-même sous la forme d’une émotion et la fréquence vibratoire de l’émotion continue d’alimenter la pensée d’origine. En ressassant mentalement des idées sur la situation, l’événement ou la personne ayant causé l’émotion, la pensée alimente l’émotion, qui à son tour déclenche la forme-pensée, et ainsi de suite. ~ Eckhart Tolle (Le pouvoir du moment présent)

La rumination est plus commune chez les individus pessimistes, névrosés et agissant d’une manière négative. La tendance à ruminer est un risque significatif majeur dans la dépression. Les individus qui ruminent ne sont pas forcément atteints de dépression, mais certaines études ont démontré que des individus qui ruminaient sont sujets à une plus grande dépression. Il existe également une évidence à ce que la rumination soit liée à l’anxiété généralisée, au stress post-traumatique, à une consommation d’alcool excessive, aux troubles des conduites alimentaires et aux automutilations. ~ (https://fr.wikipedia.org/wiki/Rumination_(psychologie))

Essayez de vous défaire de cette mauvaise habitude qui consiste à garder particulièrement le souvenir de tout ce qui vous a fait souffrir. Vous le transportez, vous fixez vos yeux dessus, vous le ruminez, vous le racontez à droite et à gauche… Il est dangereux de toujours revenir vers des événements pénibles. Ces événements, je ne vous conseille évidemment pas de chercher à les oublier tout de suite, car s’ils ont eu lieu, c’est qu’il y a une raison. Il faut commencer par bien les étudier afin d’en tirer des conclusions utiles pour le futur, et ensuite ne plus y penser. Pourquoi aggraver encore et prolonger le mal que vous avez subi ? Essayez plutôt de vous rappeler les moments lumineux de votre existence, étudiez grâce à qui et comment ils sont arrivés. Faites-les revenir souvent dans votre mémoire. ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les gens ruminent pour diverses raisons. Selon l’American Psychological Association, les causes fréquentes de rumination sont entre autres :
    – avoir des antécédents de traumatisme émotionnel ou physique,
    – croyance qu’en ruminant, une vision plus clair du problème sera obtenu,
    – faire face à des facteurs de stress continus qui ne peuvent pas être contrôlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.