85 pensées sur les insultes et les injures

 Tableau ancien qui présent Charles 1er insulté par les soldats de Cromwell

Charles I insulté par les soldats de Cromwell, domaine public

Oubliez l’insulte, mais pas la gentillesse.

Les insultes ne salissent que ceux qui les profèrent.

Rabaisser son semblable, c’est afficher sa petitesse.

L’opinion des autres à votre égard importe moins que la vôtre.

Noble est celui qui supporte d’être insulté pour une bonne cause.

Une blessure verbale peut faire plus mal qu’une blessure physique.

La pluie de tes injures n’atteint pas le parapluie de mon indifférence.

Dans les discussions, les injures sont les raisons de ceux qui ont tort.

Tout le désagrément d’une insulte vient de la manière dont on la reçoit.

Les flèches peuvent percer le corps, et les insultes peuvent percer l’âme.

J’adore que la jeunesse m’insulte ; cela me rassure sur mon sens politique.

Les insultes ne sont effectives que si une quelconque émotion est présente.

Tes insultes sont les locomotives qui passent sur les rails de mon indifférence.

Acceptez-vous tel que vous êtes pour mieux vous libérer de l’opinion des autres.

Lorsqu’une insulte n’est pas acceptée, elle appartient toujours à celui qui l’a donné.

L’impact d’une insulte n’a d’égale que l’importance que l’on accorde à cette personne.

Il faut une grande sagesse pour trouver la vérité qui se cache dans chaque injure méritée.

L’important n’est pas la manière dont l’injure est faite, mais celle dont elle est supportée.

Les insultes sont une occasion de démontrer notre discipline personnelle et notre sagesse.

Il est dans la nature humaine d’être plus affecté par une insulte que par plusieurs compliments.

Quand vous décidez d’ignorer ceux qui vous blessent, vous enlevez une grande partie de leur pouvoir.

Ce n’est pas parce que quelqu’un pense quelque chose de négatif de moi que c’est automatiquement vrai.

Confronté à l’insulte, le sage fait preuve de grandeur d’esprit et se protège avec des pensées bien choisies.

L’insulte est un dénigrement de l’autre. La proférer comme l’entendre est néfaste pour l’estime de soi-même.

Peu importe la personne qui essaie de te rabaisser, si elle essaie de te rabaisser, c’est pour que tu sois à son niveau.

Quoique tu fasses, les autres vont te juger ! Alors, autant être toi-même ! Aime-toi et accepte-toi tel que tu es vraiment !

Il est difficile de faire prendre conscience a quelqu’un que ses paroles sont déplacées si nous agissons exactement comme lui.

Proférer une parole blessante prend à peine une seconde, mais la guérison de la blessure qu’elle a causée peut prendre des années.

Les compliments c’est bien beau, c’est bien agréable ; mais on ne sait jamais si c’est sincère. Tandis que les insultes, ça vient du coeur !

Les moqueries et les insultes sont comparables à de la pluie ; elles ne sont pas dangereuses en soi, cependant personne n’aime se faire mouiller.

Presque toutes les insultes comportent un sous-entendu. Essayer de retrouver ce sens caché, car c’est à lui que vous devez répondre en priorité.

La façon dont les gens vous traitent est en grande partie hors de votre contrôle. La façon dont vous réagissez est entièrement sous votre contrôle.

Ne te laisse pas atteindre par les paroles d’autrui, car elles ne sont que le reflet de leur propre réalité. Leurs mots ne sont que le miroir de leurs maux.

La véritable nature d’un individu ne se manifeste jamais aussi clairement qu’au moment où il subit une vexation, un outrage ou une offense.

Le fait que je ne réplique pas avec véhémence ne signifie pas que je suis faible. Je suis seulement assez mature pour comprendre que la colère ne règle rien.

Comprendre que le comportement blessant de l’autre n’est pas l’autre, mais plutôt la manifestation de sa souffrance, aide à amener l’esprit vers la compassion.

À un moment ou à un autre, nous serons tous victimes d’insultes. Nous pouvons nous préparer afin que ces offenses nous troublent moins et surtout n’engendrent pas de désir de vengeance.

Un jour qu’un homme avait insulté un sage, celui-ci demanda : « Si quelqu’un refuse d’accepter un présent, à qui ce présent appartiendra-t-il ? », « À celui qui l’a offert », répondit l’homme. « Dans ce cas, je refuse d’accepter tes paroles offensantes. »

Il n’y a que la vérité qui blesse.

Proverbe français

L’injure est l’argument du faible.

François Brooks

Si tu dis des injures, tu en entendras.

Plaute

On insulte les gens qu’on flatte de travers.

François Ponsard (L’honneur et l’argent, 1853)

Oublie les injures. N’oublie jamais les bienfaits.

Confucius

Mieux vaut encore subir l’injure que la commettre.

Socrate

Ce qui ne se trouve pas en nous ne nous contrarie pas.

Hermann Hesse

S’irriter d’un reproche, c’est reconnaître qu’on l’a mérité.

Tacite (Annales)

Qui se venge d’un petit affront cherche à en recevoir de grands.

Proverbe chinois

Les marques du fouet disparaissent, la trace des injures, jamais.

Proverbe africain

Vous ne pouvez maintenir quelqu’un à terre sans y rester avec lui.

Booker T. Washington

Il n’y a que les coupables pour prendre les vérités pour des insultes.

Charles Exbrayat

La moquerie est de toutes les injures celle qui se pardonne le moins.

La Bruyère

Si vous calomniez quelqu’un, vous éveillez le mal soit en lui, soit en vous.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Celui qui t’insulte n’insulte que l’idée qu’il a de toi, c’est-à-dire lui-même.

Villiers de l’Isle-Adam

Ce que la langue a brisé, mille chirurgiens ne peuvent le remettre en place.

Proverbe amharique

L’insulte est souvent l’argument final de celui qui ne trouve plus rien à dire.

Chamfort Sébastien Roch

Il faudrait, pour vivre en paix, ne s’offenser de rien et n’offenser personne.

Jean-Jacques Rousseau (Les pensées d’un esprit droit, 1826)

Rejette ton sentiment d’avoir été offensé et l’offense elle-même disparaîtra.

Marc Aurèle

Quand on a la réputation d’insulter tout le monde, on n’offense plus personne.

Edmond Thiaudière (La soif du juste, 1895)

La vérité n’est jamais une insulte sauf pour celui qui est trop orgueilleux pour l’entendre.

René Lessard

Il est d’un homme sage de se modérer dans la victoire, et n’insulter point un malheureux.

Tite-Live (Maximes et sentences, Ier s. ap. J.-C.)

Mieux vaut passer la nuit dans l’irritation de l’offense que dans le repentir de la vengeance.

Proverbe targui

Le ressentiment empêche de voir la réalité, de voir ce qui est réellement, ici et maintenant.

Anthony de Mello

Le premier être humain à jeter une insulte, plutôt qu’une pierre est le fondateur de la civilisation.

Sigmund Freud

Être libre, c’est aussi cesser d’agir en fonction du regard, du jugement et de l’opinion des autres.

Frédéric Lenoir

Comme des vêtements chauds nous protègent contre le froid, la maîtrise de soi protège contre l’offense.

Léonard de Vinci

Chaque fois que quelqu’un m’offense, j’essaie d’élever mon âme si haut que l’offense ne peut l’atteindre.

René Descartes

Les petits esprits sont blessés des petites choses ; les grands esprits les voient toutes sans en être blessés.

La Rochefoucauld

Le responsable de ta contrariété, c’est toujours TOI, même si c’est l’autre qui t’a provoqué, insulté ou méprisé.

Anthony de Mello

L’attachement à l’idée que tu as de toi est ce qui te fait souffrir, et non pas le conflit, l’insulte ou le mépris.

Anthony de Mello

Un brave homme qui a été insulté se trouve tout de suite supérieur à celui qui l’insulte, parce qu’il peut pardonner.

Jean-Étienne-Judith Forestier (Les leçons d’orthographe corrigées, 1803)

Les injures sont bien humiliantes pour celui qui les dit, quand elles ne réussissent pas à humilier celui qui les reçoit.

Alphonse Karr

J’appelle sage celui qui, tout innocent qu’il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force.

Bouddha (Dhammapada)

Se venger d’une offense, c’est se mettre au niveau de son ennemi ; la lui pardonner, c’est se mettre au-dessus de lui.

Proverbe anglais

Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre ; voilà le meilleur usage que nous puissions faire de la médisance.

Socrate

Si une personne vous blesse, vous pouvez oublier la blessure ; mais si vous lui nuisez, vous vous en souviendrez toujours.

Khalil Gibran

On peut supporter la douleur que cause une injure ordinaire. Mais d’une main qui nous est chère, elle va droit frapper au cœur.

Frédérick Jézégou

Quand quelqu’un devient violent, arrogant ou insolent, ne regarde pas la forme mais le fond du message qu’il veut faire passer.

(Guide de la communication)

Ce n’est pas ce que je dis qui vous blesse : ce sont vos propres plaies intérieures qui réagissent lorsqu’elles sont touchées par mes propos.

Don Miguel Ruiz

Qui m’insulte en face peut être un honnête homme et mon ami ; mais qui me loue à tout propos est un sot qui me méprise, ou un fourbe qui veut me jouer.

Proverbe chinois

Combien de tragédies sont provoquées par des gens qui, tout en disant qu’ils veulent le bien, sont incapables de réagir raisonnablement devant une petite vexation, une injustice sans gravité.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Lorsque quelqu’un te fait du mal ou dit du mal de toi, souviens-toi qu’il pense avoir raison d’agir ou de parler ainsi. Il ne lui est donc pas possible de suivre ta façon de juger, mais il suit la sienne.

Épictète

Au lieu de s’indigner toujours contre telle situation, tel individu, tel parti, pourquoi ne pas se révolter plutôt contre ses propres faiblesses, sa propre médiocrité, ses propres vices ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Celui qui riposte court toujours le danger de s’abaisser au niveau de ceux qui s’en prennent à lui, et à ce moment-là il se salit avec eux. Il ne lui est pas interdit de riposter, mais à condition d’être capable de se maintenir très haut.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Nous avons demandé à un sage : Pourquoi ne ripostez-vous pas contre ceux qui se comportent mal avec vous ? Il a répondu avec le sourire : « Quand un âne te bouscule, est-ce que tu le bouscules aussi ? Quand tu vois un chien qui aboie, est-ce que tu aboies aussi ? Quand on est au milieu du fleuve, on n’injurie pas le crocodile. »

Proverbe africain

Parce qu’on les a déçues, on leur a fait du mal, combien de personnes décident de fermer définitivement leur cœur aux autres ! Eh bien, voilà la plus mauvaise décision ! Quoi que vous ayez à souffrir, ne cessez jamais d’aimer. Car l’amour en vous est une source, et si vous décidez de l’empêcher de couler, c’est d’abord vous qui allez vous dessécher.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

4 réponses

  1. Anonyme dit :

    Merci pour toute cette sagesse multi-millénaire !

  2. Ifforus dit :

    Merci, c’est un bon remède pour l’âme.

  3. souhail dit :

    Mérci, ça m’apaise et efface les rancunes.

  4. samir dit :

    magnifique page ça soulage d une eventuelle insulte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.