170 citations de Bouddha

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:BuddhaHead.JPG

Gandhara Bouddha, Musée Guimet, Photo de Phg, domaine public, Wiki

Table des matières


    Amour et amitié
     
    Laisse grandir en toi un amour sans bornes de toutes les créatures.
     
    En cultivant l’amour, on aide chaque âme dans l’univers.
     
    Tout comme une mère protégerait son unique enfant au péril de sa propre vie,
    cultive un coeur sans limites envers tous les êtres. Laisse tes pensées d’amour
    illimité se répandre dans le monde entier.
     
    L’amour au passé n’est que souvenir. L’amour au futur n’est qu’imagination.
    C’est seulement ici et maintenant que nous pouvons aimer.
     
    Au fond, la plupart des gens désirent être compris et appréciés.
     
    La haine ne mettra jamais fin à la haine ; seul l’amour
    peut le guérir. C’est là l’ancienne et éternelle loi.
     
    Un ami qui n’est pas sincère et qui est méchant est plus à craindre qu’une bête sauvage.
    Une bête sauvage peut blesser votre corps, mais un mauvais ami blessera votre esprit.
     
    Ne recherche pas la perfection dans un monde aussi changeant.
    Perfectionne plutôt ton amour.
     
    Vous, vous-même, autant que n’importe qui dans
    tout l’univers méritez votre amour et votre affection.
     


    Bonheur et joie
     
    Le bonheur est né de l’altruisme et le malheur de l’égoïsme.
     
    Que tous les êtres soient remplis de joie et de paix.
     
    Celui qui cherche son bonheur doit arracher de lui-même la
    flèche de ses lamentations, de ses plaintes, de ses chagrins.
     
    Afin d’ouvrir notre coeur tel un Bouddha, nous devons accueillir
    les dix mille joies et les dix mille peines de la vie.
     
    Tout bonheur en ce monde vient de l’ouverture aux autres ;
    toute souffrance vient de l’enfermement en soi-même.
     
    Quand ton travail et tes paroles font du bien à toi-même et à autrui,
    là est le bonheur.
     
    Quand l’esprit est pur, la joie suit comme une ombre qui ne nous quitte jamais.
     
    Si, avec un mental pur, quelqu’un parle ou agit,
    alors le bonheur le suit comme l’ombre qui jamais ne le quitte.
     
    Le bonheur n’est pas chose aisée.
    Il est très difficile de le trouver en nous,
    il est impossible de le trouver ailleurs.
     
    Une seule bougie peut en allumer des milliers,
    et la durée de vie de la bougie n’en sera pas écourtée.
    Le bonheur n’est jamais diminué du fait d’être partagé.
     
    Apprends à lâcher prise, c’est la clé du bonheur.
     
    La simplicité procure davantage de bonheur que la complexité.
     


    Changement et se transformer
     
    Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement.
     
    Le changement n’est jamais douloureux.
    Seule la résistance au changement est douloureuse.
     
    Dans la vie, nous ne pouvons échapper au changement ou à la perte.
    La liberté et le bonheur sont à la mesure de la souplesse et de
    l’aisance avec lesquelles nous accueillons le changement.
     
    Imagine que chaque individu dans l’univers est éveillé sauf toi.
    Tous sont tes maîtres et font exactement ce qu’il faut pour t’aider
    à apprendre la patience, la parfaite sagesse, la parfaite compassion.
     
    Si tu ne trouves pas d’ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu,
    constant, marche seul, comme un roi après une conquête,
    ou un éléphant dans la forêt.
     
    Ce que nous cultivons dans nos périodes sereines devient une
    force que nous engrangeons pour nos périodes de changement.
     
    Si nous pouvions percevoir clairement le miracle que représente une simple fleur,
    notre vie tout entière changerait.
     
    La réalisation réside avant tout dans la pratique.
     
    Sous le ciel, il n’y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais.
     
    Apprends à reconnaître ce qui te fait avancer et ce qui entrave ta progression.
     
    L’enseignement est semblable à un radeau qui est fait pour traverser,
    mais auquel il ne faut pas s’attacher.
     
    NOUS SOMMES DES AVEUGLES
    À des degrés divers nous sommes tous des aveugles,
    guidés par des aveugles, qui guidons des aveugles.
    Et pourquoi un aveugle ne pourrait-il en guider un autre ?
    Jusqu’au jour où, comme les véritables aveugles,
    nous réalisons avec émerveillement que l’on peut se diriger seul,
    guidé par sa lumière intérieure,
    et que maîtres et enseignements sont de simples points de repère
    comme les bruits du monde extérieur.
     


    Connaissance
     
    Ce qu’on doit chercher à savoir, c’est de quelle façon on doit vivre
    sa vie pour qu’elle soit la meilleure possible.
     
    Ne suivez pas mon enseignement aveuglément, éprouvez-le par vous-même.
     
    Un sot a beau demeurer des années en contact avec la science,
    il ne connaîtra pas plus le goût de la science que la cuiller plongée dans la sauce
    ne connaît le goût de la sauce.
     
    Deux choses participent de la connaissance :
    le silence tranquille et l’intériorité.
     


    Compassion et générosité
     
    Enseignez cette triple vérité à tous :
    un cœur généreux, un discours aimable, une vie de service
    et de compassion sont les choses qui renouvellent l’humanité.
     
    Le plus grand gain est de donner aux autres.
    La plus grande perte est de recevoir sans gratitude.
     
    La compassion est notre nature la plus profonde.
    Elle découle de notre interconnexion avec toutes choses.
     
    Si ta compassion n’inclut pas ta propre personne, il lui manque quelque chose.
     
    Je crois que les humains sont les êtres sensibles les plus avancés de cette planète.
    Les hommes ont non seulement le pouvoir de rendre leur propre
    vie heureuse, mais aussi celui d’aider les autres.
     
    La compassion peut être développée envers une personne qui vous irrite :
    c’est ainsi que l’agacement peut également être surmonté.
     
    Mettez-vous à la place des autres.
    Si vous y arrivez, vous ne serez plus capable de faire du mal à autrui.
     
    Si vous allumez une lampe pour quelqu’un d’autre,
    elle égaiera aussi votre chemin.
     
    Si tu as une position de responsabilité, sois généreux envers la communauté,
    honorable en action, sincère en parole ; et ne te soucie pas du reste.
     
    Seul un être épanoui peut faire du bien.
     
    Bonne est l’action qui n’amène aucun regret et
    dont le fruit est accueilli avec joie et sérénité.
     
    L’acte de pardonner nous profite d’abord à nous-mêmes
    puisque nous cessons ainsi de porter le fardeau du ressentiment.
    Mais nous n’accepterons pas pour autant que l’injustice se reproduise.
     
    Soyez gentil avec tout le monde. Soyez tendre avec les jeunes, ayez de
    la compassion pour les personnes âgées, soyez sympathique avec ceux
    qui ont des difficultés et soyez tolérant avec les faibles et les méchants.
    À un moment dans votre vie, vous aurez été tout cela.
     
    Que nul, par colère ou par haine, ne souhaite du mal à un autre.
     


    Croyance et doute
     
    Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c’est ainsi qu’on ne fait de tort à personne.
    Il y a même des circonstances où l’on doit honorer en autrui la croyance qu’on ne partage pas.
     
    Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire.
     
    Le doute divise les hommes. C’est un poison qui désagrège les amitiés et
    détruit les bonnes relations. C’est une épine qui irrite et fait mal ;
    c’est une épée qui tue.
     
    Ne crois que ce que tu juges toi-même être vrai après avoir
    été éprouvé à la flamme de ton expérience.
    Sois toi-même ton propre flambeau.
     
    CROIRE ET NE PAS CROIRE
    Il ne faut pas croire une chose simplement parce qu’on l’entend dire ;
    ni croire aux traditions car elles nous ont été transmises depuis l’Antiquité ;
    ni croire aux rumeurs en tant que telles ;
    ni aux écrits des sages, parce que les sages les ont écrits ;
    ni aux imaginations inspirées, pensons-nous par un Déva (inspiration supposée spirituelle) ;
    ni croire aux conclusions tirées de quelques suppositions faites par nous au hasard ;
    ni croire une chose parce qu’elle semble devoir être vraie par analogie ;
    ni croire sur la simple autorité de nos instructeurs et maîtres.
    Mais nous devons croire la chose écrite ou parlée, ou la doctrine,
    si elle est corroborée par notre propre raison et notre propre conscience.
     


    Défaut et vice
     
    Comme un arbre coupé pousse encore si ses racines demeurent
    intactes et fortes, ainsi la souffrance jaillit encore et toujours,
    tant que l’on n’a pas aboli la convoitise.
     
    Quand le moment est venu d’être actif et d’agir, quiconque,
    étant jeune et fort, ne fait pas son devoir, s’adonne à la paresse,
    se montre faible, apathique, inerte dans sa volonté,
    celui-là ne trouvera pas le chemin de la sagesse.
     
    Il en est qui s’emprisonnent dans leur propre filet
    d’acharnement au plaisir, comme l’araignée dans sa toile.
     
    Vaincs les coléreux par le calme. Les méchants par la bonté.
    Les avares par la générosité. Les menteurs par la vérité.
     
    Ne vous occupez pas des fautes d’autrui, ni de leurs actes,
    ni de leurs négligences. Soyez plutôt conscients de vos
    propres actes et de vos propres négligences.
     
    Facilement vues les fautes des autres, difficiles à voir nos propres
    fautes ; comme de la menue paille, on trie les fautes des autres,
    mais on cache les siennes comme se dissimule un habile oiseleur.
     
    Pureté et impureté sont personnelles,
    nul ne peut purifier autrui.
     


    Désir
     
    Deux montagnes d’or entières ne suffisent
    pas à combler les désirs d’une seule personne.
     
    C’est par le désir que le monde est lié. Par l’assujettissement du désir qu’il est libéré.
     
    Une conscience troublée par les désirs ne peut se libérer.
    Une sagesse troublée par l’ignorance ne peut se développer.
     
    Ne pas obtenir ce que tu désires et obtenir ce que
    tu désires peuvent être tout aussi décevant.
     
    Ce ne sont pas nos préférences qui créent des problèmes,
    mais notre attachement à ces préférences.
     


    Discipline et volonté
     
    Celui qui est maître de lui-même est
    plus grand que celui qui est le maître du monde.
     
    Toi seul es ton propre maître. C’est de toi que l’effort doit venir.
     
    Mieux vaut se vaincre soi-même que de gagner un millier de batailles.
    Ensuite, la victoire vous appartient. On ne peut pas vous la reprendre,
    ni par les anges ni par les démons, ni par le paradis et ni par l’enfer.
     
    Nulle personne extérieure à nous-mêmes ne peut nous contrôler
    intérieurement. Quand nous savons cela, nous sommes libérés.
     
    Pour profiter d’une bonne santé, pour apporter le vrai bonheur à sa famille, pour apporter la paix à tous,
    il faut premièrement discipliner et contrôler son propre esprit. Si un homme peut contrôler
    son esprit, il peut trouver la voie de l’illumination, et toute la sagesse
    et la vertu viendra naturellement à lui.
     
    Personne ne peut nous sauver, à part nous-mêmes…
    Personne ne peut et personne ne le fera pour nous…
    Nous devons nous-mêmes marcher dans notre propre voie.
     
    De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d’hommes
    et de celui qui s’est vaincu lui-même,
    c’est ce dernier qui est le plus grand vainqueur.
     
    L’esprit est difficile à maîtriser et instable. Il court où il veut.
    Il est bon de le dominer. L’esprit dompté assure le bonheur.
     
    Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention
    de le jeter sur quelqu’un. C’est vous qui vous brûlez.
     
    C’est ayant tué la colère qu’on peut dormir en paix.
     
    Trop de persévérance conduit au trouble
    et trop peu de persévérance à la paresse.
     


    Esprit
     
    Garder un corps en bonne santé est primordial…
    sinon nous ne pourrions garder un esprit fort et clair.
     
    L’esprit instable et dispersé, ignorant la vraie doctrine,
    aimant la flatterie, ne sera jamais mûr pour la sagesse.
     
    Si tu laisses reposer une eau boueuse, elle s’éclaircira.
    De même, si tu laisses reposer ton esprit troublé,
    la chose à faire t’apparaîtra clairement.
     
    Il faut que la vie spirituelle comporte une forte dose de bon sens.
     


    Haine
     
    En ce monde, la haine n’a encore jamais dissipé la haine.
    Vivons donc heureusement, sans haïr ceux qui nous haïssent.
     
    Toute conquête engendre la haine, car le vaincu demeure dans la misère.
    Celui qui se tient paisible, ayant abandonné toute idée de victoire
    ou de défaite, se maintient heureux.
     
    Jamais la haine n’éteint les haines en ce monde. Par l’amour, seules les haines sont éteintes.
    C’est une loi éternelle.
     
    Il n’y a pas de feu plus féroce que l’envie et la haine.
     
    La victoire engendre la haine.
    La défaite engendre la souffrance.
    L’homme sage ne recherche ni la victoire ni la défaite.
     


    Matérialisme et plaisir
     
    Ne t’attache pas à ce que tu possèdes aujourd’hui,
    car tu peux très bien le perdre demain.
     
    L’homme, qui s’attache à cueillir les plaisirs comme des fleurs,
    est saisi par la mort qui l’emportera comme un torrent débordé emporte un village endormi.
     
    Évite quand c’est possible la compagnie des personnes qui vivent dans l’illusion.
    Quand ce n’est pas possible, garde tes pensées pour toi.
     
    Il n’est pas de détresse pour celui qui a terminé son voyage,
    qui a abandonné tout souci, qui s’est libéré de toutes parts,
    qui a rejeté tous ses biens.
     
    Ni dans l’air, ni au milieu de l’océan, ni dans les profondeurs des montagnes,
    ni en aucune partie de ce vaste monde, il n’existe de lieu où l’être humain
    puisse échapper aux conséquences de ses actes.
     
    L’ARGENT
    Il peut acheter une maison, mais pas un foyer.
    Il peut acheter un lit, mais pas le sommeil.
    Il peut acheter une horloge, mais pas le temps.
    Il peut acheter un livre, mais pas la connaissance.
    Il peut acheter une position, mais pas le respect.
    Il peut payer le médecin, mais pas la santé.
    Il peut acheter du sang, mais pas la vie.
    Il peut acheter du sexe, mais pas de l’amour.
     


    Paix
     
    La paix vient de l’intérieur. Ne la cherchez pas à l’extérieur.
     
    Sachant que la vie est courte, comment pouvez-vous vous quereller ?
     
    Bienheureux les pacifiques qui, évitant la malveillance,
    l’orgueil et l’hypocrisie, pratiquent la compassion,
    l’humilité et l’amour.
     
    La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.
     
    Prends du temps chaque jour pour t’asseoir tranquillement et écouter.
     


    Parole
     
    Meilleur que mille mots privés de sens est un seul mot raisonnable,
    qui peut amener le calme chez celui qui l’écoute.
     
    Quel que soit le nombre de saintes paroles que vous lisez, que vous prononcez,
    quel bien vous feront-elles si vos actes ne s’y conforment pas ?
     
    Tout comme une jolie fleur qui est pourvue de couleurs et est parfumée,
    ainsi est la parole juste, lorsque prononcée par quelqu’un
    qui agit en conséquence.
     
    Une seule parole qui fait du bien est meilleure
    que cent mille discours qui ne servent à rien.
     
    Ceux qui maîtrisent la parole juste ne font offense à personne.
    Pourtant ils disent la vérité. Leurs mots sont clairs mais
    jamais violents. Ils ne se laissent jamais humilier,
    et ils n’humilient jamais personne.
     
    Semblable à une belle fleur brillante et sans parfum,
    la belle parole de celui qui ne la suit pas est sans fruit.
     
    Ne croyez pas les individus, fiez-vous aux enseignements ;
    ne croyez pas les mots, fiez-vous au sens ultime, ne croyez pas l’intellect,
    fiez-vous à la Sagesse.
     


    Passé, présent et avenir
     
    Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était
    et aie confiance en ce qui sera.
     
    Quelles qu’aient été les difficultés du passé,
    tu peux toujours recommencer à zéro aujourd’hui.
     
    Lorsque vous marchez, mangez et voyagez, soyez présents.
    Sinon vous passerez à côté de la majeure partie de votre vie.
     
    Chaque matin, nous renaissons à nouveau.
    Ce que nous faisons aujourd’hui est ce qui importe le plus.
     
    Quand tu marches, contente-toi de marcher ;
    quand tu manges, contente-toi de manger.
     
    En marchant, en mangeant, en voyageant, sois là où tu es.
    Sinon, tu passeras pratiquement à côté de ta vie.
     
    Ne regrettez pas le passé, ne spéculez pas sur l’avenir. Vivez pleinement le présent.
     
    Si vous voulez connaître votre passé, observez les conditions de votre vie présente,
    et si vous voulez savoir comment vous vivrez dans l’avenir,
    regardez ce que vous faites dans le présent.
     
    Si vous pleurez sur le passé, regardez les choses en face et prenez du recul.
    Toutes les erreurs vous paraîtront alors comme de la gelée ou des gouttes
    de rose qui s’évaporeront rapidement au soleil de la sagesse.
     


    Pensée
     
    Il y a quatre pensées illimitées : l’amour, la compassion, la joie et l’égalité d’âme.
     
    Quoi qu’un ennemi puisse faire à son ennemi.
    Quoi qu’un méchant puisse faire à un méchant.
    La pensée malhabile faire encore pis.
     
    Votre pire ennemi ne peut pas vous faire du mal autant que vos
    propres pensées sans surveillance. Mais une fois maîtrisé,
    personne ne peut vous aider autant.
     
    Nul ne peut autant nous aider que la compassion de nos propres pensées.
     
    Il est bon de dompter la pensée. Même si elle est rétive
    et imprécise, même si elle se promène à sa guise,
    car domptée, elle mène à la félicité.
     
    Ce que tu penses, tu le deviens.
    Ce que tu ressens, tu l’attires.
    Ce que tu imagines, tu le crées.
     
    Ce que nous sommes aujourd’hui résulte de nos pensées d’hier ;
    et de nos pensées d’aujourd’hui dépendra notre vie de demain :
    notre esprit bâtit notre vie.
     
    De même qu’un singe qui prend ses ébats dans la forêt saisit une branche
    puis l’abandonne aussitôt pour se raccrocher à une autre, ainsi, ce que vous nommez
    pensée, connaissance, se forme et se dissout sans cesse.
     


    Relations humaines
     
    Rien n’existe jamais tout à fait indépendamment du reste. Tout est en lien avec tout.
     
    Quel que soit le lieu où tu vis, il constitue ton temple,
    pour autant que tu le considères comme tel.
     
    Si les membres de la famille s’aiment tendrement, la maison sera un beau jardin fleuri.
     
    Nous ne sommes pas indépendants, mais interdépendants.
     
    Celui qui connaît l’unité de la vie voit son propre Soi dans tous les êtres et
    tous les êtres dans son propre Soi, et regarde tout avec un œil impartial.
     


    Sagesse
     
    Le paysan laboure les champs, l’armurier façonne la flèche,
    le charpentier courbe le bois, mais le sage se perfectionne lui-même.
     
    Tous les êtres vivants sont Bouddha et ont en eux sagesse et vertus.
     
    Faire de grand discours éloquent n’est pas une preuve de sagesse.
    L’homme apaisé, sans haine ni peur, mérite d’être appelé sage.
     
    Le vent ne peut pas faire chanceler la montagne,
    tout comme la louange ou le blâme ne peuvent émouvoir le sage.
     
    J’appelle sage celui qui, tout innocent qu’il est,
    supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force.
     
    Attache-toi au sage qui réprouve tes fautes.
     
    De la méditation naît la sagesse.
     
    Dans toutes les directions, l’homme sage répand le parfum de sa vertu.
     
    Il n’y a pas de lumière plus grande que celle de la sagesse.
     
    Il n’y a pas de lieux sacrés ni de personnes sacrées,
    il n’y a que des instants sacrés, des instants de sagesse.
     
    Celui qui se livre à des méditations claires trouve rapidement la joie dans tout ce qui est bon.
    Il voit que les richesses et la beauté sont impermanentes et
    que la sagesse est le plus précieux des joyaux.
     
    La patience est la plus grande des prières.
     


    Se connaître
     
    Faciles à voir sont les fautes d’autrui. Difficiles à voir sont les nôtres.
     
    Considère celui qui te fait voir tes défauts comme s’il te montrait un trésor.
     
    Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin.
     
    Ne te fie pas aveuglément aux paroles d’autrui, fût-il le Bouddha.
    Observe ce qui t’apportent personnellement le contentement, la lucidité
    et la paix : là est ton chemin.
     


    Vérité
     
    Ceux qui refusent d’aspirer à la vérité n’ont pas compris le sens de la vie.
     
    Il n’existe pas dans le monde plusieurs vérités différentes,
    car la vérité est une et identique dans tous les temps et dans tous les lieux.
     
    Béni soit celui qui fait de la vérité sa demeure.
     
    Si tu ne trouves pas la vérité là où tu es, où crois-tu donc pouvoir la trouver ?
     
    Ne vous fiez pas à ce qui a été acquis du fait de l’avoir
    entendu de façon répétée, ni du fait de la tradition, ni du fait
    de la rumeur, ni du fait que ça se trouve dans une écriture.
     
    Tout ce qui a un commencement a une fin.
    Sois en paix avec cette vérité et tout ira bien.
     
    Ne crois pas ce que je te dis. Ne rejette pas ce que je te dis.
    Ce qui restera sera ta vérité.
     


    Vie
     
    La vie n’est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter.
     
    Vis pleinement chaque acte comme s’il devait être le dernier.
     
    Vis comme si l’instant le plus important de ta vie était le moment que tu vis maintenant.
     
    Dans la vie, nous ne pouvons échapper au changement ou à la perte.
    La liberté et le bonheur sont à la mesure de la souplesse et de
    l’aisance avec lesquelles nous accueillons le changement.
     


    Autres sujets
     
    Celui qui gravit une haute montagne doit nécessairement en descendre.
    Celui qui dédaigne les autres sera à son tour un objet de mépris.
    Celui qui méprise l’apparence des autres deviendra laid en retour.
    Celui qui ravit à autrui ses vêtements ou sa nourriture entrera sûrement
    dans l’état d’avidité… C’est la loi déterminée des causes et des effets ordinaires.
     
    Mon action est mon seul bien, mon action est mon héritage,
    mon action est la matrice qui me fait naître, mon action
    est ma race, mon action est mon refuge.
     
    Notre corps est précieux, car il est le véhicule de notre éveil.
     
    Ne fais que ce que tu ne regretteras pas.
     
    Ne te fais pas le juge de tes semblables.
     
    Si le problème a une solution il ne sert à rien de s’inquiéter,
    mais s’il n’y a pas de solution, s’inquiéter ne changera rien.
     
    De même que le serpent se défait de sa peau,
    nous devons constamment nous défaire de notre passé.
     
    La douleur est inévitable, mais la souffrance est facultative.
     
    Notre maison, nos enfants ne nous appartiennent pas,
    ni même notre propre corps. Ils nous sont simplement alloués pour un temps
    et nous devons les traiter avec soin et avec respect.
     
    Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. Soyez à
    vous-mêmes votre propre lumière.
     
    Le monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient correctement.
     
    La force est l’arme de ceux qui ont tort.
     

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:BuddhismBarnstarProposal3.png

    De Chamal N [Domaine publique], via Wikimedia

    Biographie de Bouddha (environ 563 à 483 av. J.-C) :
    Bouddha est un philosophe d’origine princière natif de l’Inde Antique. Il est le fils d’un souverain de la tribu des Sãkya. Son véritable nom était Siddhãrtha Gautama. Le surnom de Bouddha signifie en langue sanskrite « l’Éveillé ». Ses enseignements ont mené à la fondation du bouddhisme, une philosophie ou une religion qui comporte des centaines de millions d’adeptes, principalement en Asie.

    Livres suggérés sur le bouddhisme :
        – Le bouddha dans votre miroir : livre très accessible
        – Le bouddhisme de Nichiren : livre plus détaillé sur le bouddhisme
        – Et finalement tous les livres de Daisaku Ikeda sont suggérés.
        Cette liste de suggestions a été rédigée par Annie Kasperek.

    Sujets complémentaires, citations de :
        Aristote, Marc Aurèle, Confucius, Platon, Socrate et Lao Tseu

36 Responses

  1. chakra says:

    Merci pour ce partage très inspirant, je m’intéresse depuis peu au bouddhisme et ces paroles m’incitent vraiment à poursuivre la voie de la sagesse.

  2. Vigile says:

    Merci, je suis fort ému de retrouver ce chemin si époustouflant en quête de la sagesse car j’ai beau cherché et pas mal dans absurdité qui, mes réponses furent nulle alors je vous remercie d’avoir nous légué cette loi merveilleuse qui est une réponse à toute chose, merci merci.

  3. Théodore says:

    Merci beaucoup pour ces citations. cela me rend plus fort et m’encourage à pratiquer le Bouddhisme. Je serai très heureux de recevoir certaines informations du Bouddhisme sur mon mail. Merci

  4. Douglas Masiri says:

    Merci beaucoup Bouddha pour ces citations, elles changent mon raisonnement et me ramènent à la sagesse.

  5. Humez says:

    Merci
    C’est très enrichissant !!! J’adore tout ce qui est bouddhiste
    et maintenant toutes ces citations !
    C’est ZEN !
    Pour moi, qui suis souvent angoissée, ça me fait du bien !
    Bonne soirée et bonne zénitude !

  6. corvisier says:

    Je ne retrouve pas la référence suivante: “Celui qui prend du recul voit clair. Celui qui est trop près ne voit que du brouillard” merci si je puis avoir une aide.

  7. Merci pour vos citations qui m’aident à bien comprendre les autres et à les aimer comme moi.

  8. Pierre Kamona says:

    Merci beaucoup pour l’océan de sagesse. Tu me fais revivre dans ma nature.

  9. Pierre Ratzinger Kamba says:

    Cet enseignement m’a beaucoup aidé dans ma vie car il est une ouverture à ce qui est pure simple à savoir et à pratiquer. Pour celui qui veut bien conduire sa vie avec aisance, il doit s’en inspirer.

  10. Pierre Kamba says:

    Ces citations nous amènent à la véracité des idées et une très bonne conduite.

  11. lokosa says:

    Merci pour toutes ces sagesses, Flks

  12. Anonyme says:

    Bonjour,
    Déjà un grand merci pour ces citations! ;)
    Et ensuite pourrions-nous avoir les sources de tout ceci svp?

    Merci et bonne soirée. :)

  13. Zassié Alphonse says:

    Merci pour vos efforts et continuez toujours.

  14. Hien sié says:

    Merci pour les valeureuses pensées positives du Boudha surtout la sagesse nous incarne.

  15. Est-ce que toutes ces citations sont authentiquement du Bouddha Siddhartha Gautama. Et si oui, est-ce qu’il serait possible de les mettre dans une encyclopédie type wiki (j’en gère une – fr.bouddhisme-vajrayana.wikia.com) avec les références des citations ?
    Cordialement, bonne journée.

    • Bonjour,

      Je fais de mon mieux pour vérifier chaque citation, mais je ne peux garantir qu’il n’y ait pas d’erreur. Et je ne garde pas traces des références.

      Cordialement,

      Denis St-Pierre

  16. Pascalline says:

    Quel beau cite !!! Ca me permets d’être encouragée à continuer mon chemin, ma quête sur l’enseignement et la sagesse. Les publications m’apportent beaucoup de soif, d’envie de savoir, de me rapprocher de plus en plus, de Bouddha. Merci ! “Sur le chemin parsemés de cailloux, il m’arrive de le traverser, pieds nus et de le trouver si doux aux pieds, lorsque je les contournes et continue mon chemin”…
    Quel immense découverte pour moi, le “lacher prise” !

  17. Merci vraiment frère pour tout. Je vous incite à continuer dans ce chemin, je sais que Bouddha ne dit que la vérité car ses paroles ont changé ma vie, d’ailleurs c’est pour cette raison que je vous incite à chercher d’autres citations de bouddha pour que nous vivions heureux et que nous marchions dans le chemin de la sagesse.

  18. joelle pitois says:

    Merci pour toutes vos citations ……Que du Bonheur

  19. Linda says:

    Merci de votre générosité et le partage.

  20. RAUX says:

    J’étais dans un état dépressif, après avoir lu les citations de Bouddha je me suis sentie mieux et appaisée. MERCI

  21. reagan says:

    Cet enseignement est très constructif.
    Bouddha soit loué !

  22. BANANG AIMÉ says:

    La vie devient plus facile quand on écoute les conseils des sages, alors merci á vous.

  23. Khin San Yu Maw says:

    Merci pour le blog.
    C’est super. J’aime beaucoup. Grâce à toi tout le monde connait le Bouddhisme et la philosophie du Bouddha. Merci mille fois.

  24. lefebvre says:

    Super les citations

  25. Vincent Crijns says:

    Merci pour cet enseignement. Dommage que beaucoup d’hommes soient fermés à cette sagesse.
    Bouddha soit loué.

  26. kplomedo edmond says:

    Merci de m’avoir aidé a bien vivre.

  27. sissi says:

    Ces citations devraient être enseignées dans les écoles primaires. Si tout le monde les lisaient et les appliquaient la paix et l amour règneraient dans ce monde .merci bouddha

  28. Galinat Alain says:

    Merci pour l’aide que vous nous apportez, que l’ altruisme et la gratitude nous inonde de bonheur… bien à vous

  29. SASSA says:

    Merci pour ces “nourritures de l’ame”…

  30. vossier says:

    Fantastique merci pour toutes les citations

  31. sillu says:

    merci pour le blog j’aime beaucoup

Leave a Reply

Your email address will not be published.