Éviter les conflits inutiles

« Le plus souvent, les problèmes que l’on a avec les autres ne sont que le reflet de ceux que l’on a avec soi-même. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

Plusieurs conflits ne font que nous empoisonner la vie sans raison valable. Est-il donc si important de vous mettre en colère parce qu’on vous a offensé ? Le fait que le voisin refuse obstinément de garer sa voiture ailleurs que devant votre résidence mérite-t-il de ruiner la relation que vous avez avec lui ? Une égratignure sur votre voiture est-elle vraiment digne d’un procès ? Et pourtant, voilà le genre de conflits que certains créent inutilement. Pour favoriser l’harmonie en soi et autour de soi, il est nécessaire de bien gérer ces situations.

Faire une pause :

Lorsque la discussion devient trop intense et inutilement conflictuelle, il est temps d’interrompre celle-ci afin de calmer les esprits. Dites alors poliment à votre interlocuteur que vous devez aller à la salle de bain. Profitez de cette pause pour réfléchir un peu. Quelques minutes de calme peuvent changer complètement l’orientation d’une conversation.

Ne pas chercher à avoir le dernier mot :

Est-ce que ça vaut la peine de discuter intensément avec votre collègue afin de prouver que vous avez raison ? Insister indûment pour persuader les gens est un manque irritant de respect. Cela n’implique pas que nous devons toujours abdiquer. Mais dans certaines circonstances, il est nuisible de défendre son point de vue.

Mieux comprendre :

Est-ce que vous connaissez toutes les circonstances qui ont fait en sorte qu’une personne se sente lésée ? Non, nous ne connaissons jamais toute la vérité sur ces réalités. Alors pour éviter un conflit, essayez de voir le côté humain des récents événements. Si le contexte le permet, n’hésitez pas à questionner la personne qui se sent injustement traitée. Finalement, essayez de vous imaginer dans ses souliers.

Accepter la situation :

S’impliquer dans un conflit est toujours un choix, votre choix. Par exemple, avant de poursuivre en justice votre voisin parce qu’il a déplacé la clôture d’un centimètre, demandez-vous ce que vous avez à gagner et à perdre dans cette démarche judiciaire. Ceci ne suggère d’aucune façon de laisser les autres abuser de vous. Dans certaines circonstances, il est nécessaire de se défendre. Mais peu importe la situation, le type de réaction doit être votre décision. Ne vous laissez pas influencer par des gens chargés d’émotion. Le choix de l’attitude à adopter n’appartient à personne d’autre que vous.

« La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen d’en sortir est l’amour. » Martin Luther King

Dessin de l’évolution de l'homme en différentes étapes de l’image d’un singe à l'homme amical, qui offre sa main à une autre personne.

Illustration de Asachs (Own work) [Domaine public] via Wikimedia Commons