Quoi dire à un ami malade ?

Introduction :

Si un de vos amis est malade, n’hésitez pas à lui envoyer un message : SMS, courriel, lettre, carte… Ce sera peut-être la petite chose qui égayera sa journée. Voici des messages de soutien qui assure que vos mots exprimeront bien votre amitié et votre bienveillance :

Choses à dire un ami malade :

  1. Je pense à toi souvent. Je te laisse te reposer, et te verrai aussitôt que tu pourras avoir des visiteurs.
  2. Je sais que le combat contre la maladie est parfois jalonné de grandes souffrances. Je sais aussi que tu as toujours été pour moi un exemple de force et persévérance.
  3. S’il y a quelque chose que je peux faire pour rendre ça moins difficile pour toi, je le ferai volontiers. N’hésitez surtout pas, peu importe l’heure.
  4. Je voulais juste te dire que je suis fier de toi mon ami, tu es une personne merveilleuse, un ami fidèle. Tu as une belle âme.
  5. Je connais quelqu’un qui a été traité par ton médecin. Et ça me rassure, tu es entre bonnes mains, c’est le meilleur.
  6. Je déteste que mes personnes préférées soient malades. Prompt rétablissement !
  7. Je t’apporte mon amitié et mon soutien dans un moment qui doit être difficile pour toi. Au bout du chemin, la guérison et le rétablissement t’attendent.
  8. Tu es une personne emplie de gentillesse et de délicatesse. Ta guérison rapide sera un juste cadeau en récompense de ces belles qualités humaines.
  9. Savais-tu que des gens atteints de ta maladie ont une longue vie productive et heureuse. Donc ne t’inquiète pas, je suis là pour toi.
  10. Je veux te revoir en bonne santé pareille à toi-même, c’est-à-dire souriant, drôle, intéressant et généreux.
  11. Ne te sens pas obligé de me répondre, puisse qu’on se voit bientôt. Garde plutôt tes forces pour aller mieux.
Dessin d’un visage simple rond avec un thermomètre dans la bouche.

Twitter, CC BY 4.0, via Wikimedia Commons

Choses à ne pas dire à un ami malade :

  1. Je t’avais pourtant souvent dit de mieux te nourrir et de faire plus d’exercice.
  2. Moi aussi je suis malade parfois, et je n’en fais pas toute une histoire comme toi.
  3. Tout ça, c’est à cause de ce qu’il y a dans ta tête. On devient ce que l’on pense.
  4. Personne n’a dit que la vie était juste.
  5. Je connais qui a eu exactement la même maladie que toi. Et il ne s’en n’est jamais remis.

Oser être chaleureux :

Il est parfois difficile de s’exprimer par écrit. Lorsque c’est le cas, osez témoigner de la chaleur humaine à votre ami. S’il doit demeurer au lit, caressez sa main, son bras ou son épaule tout en l’écoutant et en le regardant dans les yeux. Si votre ami peut se lever, une accolade chaleureuse exprimera bien votre affection.

Témoignage :

« L’autre jour, je relisais les messages que j’ai reçus quand j’étais au plus bas de ma maladie. Et je constante que je me sentais aimé par mes amis et cela m’a beaucoup aidé lors des journées particulièrement difficiles. »

Conclusion : :

Il ne faut surtout pas banaliser la souffrance de votre ami. Il a plutôt besoin que l’on prenne sa condition au sérieux. Lors de vos rencontres, donnez-lui l’occasion de ventiler ses frustrations. Vous n’avez pas besoin de parler abondamment. Si votre ami a besoin de parler, le simple fait d’être attentif à ce qu’il dit est suffisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.