Cheminer avec discrétion


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/70/A_lane_in_Cirencester_Park_-_geograph.org.uk_-_296172.jpg

Photo de Tony Woodward (CC-BY-SA-2.0)

Si vous avez pris la décision de cheminer intérieurement, n’allez pas le raconter autour de vous. Tâchez d’approfondir les vérités que vous découvrez, appliquez-les et laissez les autres tranquilles à ce sujet. S’ils vous posent des questions, dites brièvement la vérité. Mais surtout, n’essayez pas de les convaincre de vous suivre dans votre démarche. Voici pourquoi :

  1. Influençable au début
    Être discret est particulièrement important initialement. Si vous parlez de votre démarche, certains essayeront de vous convaincre d’abandonner. Et plus votre cheminement est récent, plus vous serez tenté de leur donner raison, malheureusement.
  2. Ne pas convaincre par la répétition
    Certains parlent beaucoup de leur cheminement et croient qu’ils arriveront à convaincre les gens en répétant le même message. Cette attitude est futile. Seul un bon exemple peut convaincre les gens de la valeur d’un cheminement intérieur. Lorsqu’une personne possède l’harmonie, la joie et la paix, est-il nécessaire pour elle d’être persuasive ? Non bien sûr, car les qualités d’une personne grandement évoluée parlent d’elles-mêmes. Lorsque vous aurez suffisamment grandi en amour et en sagesse, vous deviendrez, vous aussi, un exemple à suivre.
  3. Motivations différentes
    Nous sommes tous uniques ; nos goûts, désirs et motivations sont donc différents. Vous avez trouvé une démarche intérieure qui vous passionne. Ne prenez pas pour acquis qu’elle aura le même effet chez les autres, en particulier chez vos proches.

« Les spiritualistes doivent se débarrasser de cette illusion que leurs convictions et leurs expériences sont valables pour tous. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

Exception : partager le même intérêt
Il est enrichissant de discuter avec des gens qui partagent notre intérêt pour le cheminement intérieur. Si par chance, une personne de votre entourage s’engage comme vous dans cette voix, vous aurez quelqu’un à proximité pour échanger des idées. Si vous demeurez dans une grande ville, vous trouverez peut-être des groupes ou des associations qui sont intéressés au même type de cheminement que vous. Sinon, il y a sur Internet de nombreux sites qui traitent de ce sujet. Certains ont des forums ou autres mécanismes électroniques qui permettent d’échanger. La section de commentaires à la fin de cet article en est un exemple simple.

Conclusion :
Ne vous préoccupez pas de convaincre les gens de la valeur de votre cheminement. Donnez-vous plutôt à fond à cet idéal. Faites des expériences et des exercices. Vivez les vérités que vous découvrez jusqu’à ce qu’elles s’incrustent profondément en vous. C’est tout ce qui compte.

La vie spirituelle nécessite la plus grande humilité. Il faut travailler, c’est tout, en gardant le silence sur ce que l’on cherche à réaliser et encore plus sur ce que l’on est arrivé à réaliser. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

Sujets complémentaires :
    – Facteurs de succès
    – Excuses pour ne pas cheminer
    – Autres articles de la catégorie Se transformer
    – Pensées sur savoir se taire et les secrets

1 réponse

  1. Var77 dit :

    Bonjour,
    Je vous lis pratiquement tous les jours. Tous vos articles sont si intéressants et profonds tout en étant abordables et simples. Ce site est un phare dans mon quotidien. Cet article, une fois de plus me parle, car il est tentant de vouloir aborder ces sujets avec des personnes. Malheureusement, dans mon entourage, je n’en ai aucune qui partagerait cet intérêt… Connaissez-vous les coordonnées internet d’un forum qui partage exactement vos sujets ? J’aimerais échanger pour me sentir moins seule dans ma démarche. Je ne vis pas dans une grande ville alors trouver quelques personnes qui partagent ces pensées me ferait beaucoup de bien. Un Merci chaleureux pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.